Test Realme GT Master Edition : le smartphone milieu de gamme idéal ?

Par ,

Quelques semaines après le Realme GT, la marque chinoise lançait sur le marché le GT Master Edition. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, ce smartphone est une version « bridée » de son homologue plus haut de gamme. Le Realme GT Master Edition n’en reste pas moins très attractif grâce à un excellent rapport qualité/prix, comme nous allons le voir dans ce test.

Alors que les Realme 7 et 8 trustent l’entrée de gamme, le GT Master Edition se veut plus milieu de gamme. S’il n’est pas doté du top de la technologie actuelle, ce smartphone Android est toutefois à même de séduire un large public avec ses spécifications qui n’ont pas à rougir de la concurrence.

Realme GT Master Edition : spécifications techniques

Avant de décortiquer le dernier-né de Realme, jetons un coup d’œil à sa fiche technique. Sur le papier, ce smartphone Android semble avoir de jolis atouts :

  • Écran Super AMOLED 6.43’’ – 2400 x 1080 px – 120 Hz
  • SoC Qualcomm Snapdragon 778G
  • 6 ou 8 Go RAM
  • 128 ou 256 Go de stockage interne
  • Appareil photo dorsal : 64 MP + 8 MP + 2 MP
  • Appareil photo frontal : 32 MP
  • Ports USB-C, Jack 3.5 mm
  • Dual nano-SIM
  • Wi-Fi 6, Bluetooth 5.2
  • Batterie : 4300 mAh
  • Dimensions : 159.2 x 73.5 x 8/8.7 mm – Poids : 174/178 grammes
  • Android 11 avec surcouche Realme UI 2.0

Entre un écran AMOLED 120 Hz, un SoC récent gérant la 5G et un design original dans sa livrée Voyager Grey, le Realme GT Master Edition ne laisse pas indifférent.

Realme GT Master Edition

On constate quand même l’absence de certification IP, phénomène récurrent chez Realme. De même, le constructeur fait l’impasse sur le port micro-SD, ce qui était pourtant un gros atout de ses smartphones entrée de gamme. Notons aussi la capacité de la batterie qui est inférieure à ce qu’on trouve sur le Realme GT ou les séries à numéro de la marque. Espérons que ces détails ne viennent pas entacher l’expérience d’utilisation…

Prix

Comme je le précisais plus haut, le Realme GT Master Edition vient se placer entre les modèle 8/8 Pro et le GT haut de gamme. Il s’affiche ainsi à 349€ pour la version 6/128 Go et 399€ pour les modèles avec la dotation 8/256 Go.

Le Master va devoir jouer des coudes avec le nouveau Oneplus Nord 2, ainsi que d’autres concurrents comme le Xiaomi Mi 11 Lite ou encore le Samsung Galaxy A52. La bataille risque d’être rude !

Design et finitions

Pour ce test, j’ai eu la chance de me faire prêter par la marque le GT Master en coloris Voyager Grey. Celui-ci est conçu avec une coque en simili-cuir, ce qui est assez unique dans le domaine des smartphones, habituellement en verre ou en plastique.

Coque GT Master Edition

Cette édition spéciale conçue en partenariat avec le designer Naoto Fukasawa se montre un peu plus lourde et épaisse que les autres modèles de GT Master conçus en verre. D’après le site officiel de Realme, l’homme s’est inspiré du look d’une valise pour concevoir la coque en simili-cuir du smartphone. Je laisse chacun apprécier ce design assez spécifique selon ses goûts. Personnellement, je suis assez dubitatif, j’ai l’impression de tenir un pneu entre les mains…

L’usage du simili-cuir a cependant quelques avantages. Primo, cette matière ne prend pas les traces de doigts ou la poussière. Deuxio, c’est plus solide que du verre. En cas de chute, aucun risque de fissurer la coque du téléphone. Tertio, le simili-cuir retient bien la chaleur, pas de risque de désagrément comme sur le Galaxy Z Fold 3 quand on pousse un peu le processeur. J’espère donc que d’autres constructeurs s’essaieront à ce genre de matériau pour l’avenir, il y a du potentiel !

Connectique GT Master Edition

Pour le reste, c’est plus classique. Le bas du Realme GT Master Edition abrite le port USB-C et la prise casque 3.5 mm, placés à côté d’un unique haut-parleur. Le bouton d’alimentation est situé sur la tranche droite, ceux pour le volume sur la gauche avec la trappe pour les deux cartes nano-SIM. Le capteur d’empreintes digitales est quant à lui placé sous l’écran. Il est d’ailleurs de bonne qualité, réagissant vite au toucher.

Design GT Master Edition

Dans l’ensemble, le GT Master jouit d’une très bonne qualité de fabrication. La coque en simili-cuir est très originale, à défaut d’être sexy – selon mes goûts, encore une fois. Le smartphone paraît fait pour durer. Il est juste dommage que Realme fasse encore l’impasse sur une certification IP, surtout à ce niveau de prix…

Écran

Sans surprise, le bébé de Realme utilise un écran AMOLED. Celui-ci est conçu par Samsung, marque reconnue pour la qualité de ses dalles.

Écran GT Master Edition

Le résultat est incontestablement bon, du moins pour du milieu de gamme. Si on reste éloigné du rendu incroyable des écrans du Z Fold 3, le Realme GT Master Edition reste très agréable à utiliser au quotidien. Sa dalle de 6.43’’ offre un rendu un peu trop froid de base. Il ne faut pas hésiter à aller dans les paramètres pour passer sur le mode Doux, plus fidèle à la réalité. Le mode Vif sera néanmoins idéal pour les jeux ou le multimédia.

Jeu GT Master Edition

Côté luminosité, le GT Master est un très bon élève. La dalle reste parfaitement lisible en plein soleil, ce qui n’est pas donné à tous les smartphones de cette gamme de prix. On profite en sus d’un rafraichissement à 120 Hz, idéal pour améliorer le confort. Bien entendu, vous pouvez basculer à n’importe quel moment sur 60 Hz pour moins impacter la batterie. Par défaut, le smartphone adapte le taux de rafraichissement à vos usages.

Logiciel

Realme développe sa propre surcouche maison nommée RealmeUI. Celle-ci est basée sur Android 11 pour le GT Master Edition. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’aime beaucoup cette interface !

RealmeUI interface RealmeUI personnalisation

RealmeUI 2.0 conserve un design similaire à Android Stock. Mais elle regorge aussi de nombreuses options de personnalisation. Vous pouvez changer les polices du système, gérer en profondeur le fonctionnement du mode AoD, jouer sur de nombreux réglages de batterie… C’est très complet, on boxe dans la même catégorie qu’OxygenOS de Oneplus.

Il n’y a qu’un point qui me gêne : le bloatware. Le smartphone de Realme est bourré d’applications pré-installées pas forcément utiles. Heureusement, vous pouvez les désinstaller, mais que de temps perdu avant de profiter pleinement du GT Master Edition…

Photographie

Le Realme GT Master Edition embarque trois capteurs photo sur son dos. Ils ressortent un peu, comme souvent sur les smartphones modernes. Ce trio comporte un module principal de 64 MP, un grand-angle de 8 MP et un capteur macro de 2 MP.

Appareil photo Realme GT

L’ensemble se débrouille plutôt bien, que ce soit le jour ou en basse luminosité. L’appareil photo principal sait tirer des clichés relativement équilibrés et ne bruite pas trop les images en basse luminosité. Le grand-angle ne déforme pas les bords de l’image comme souvent sur les smartphones milieu de gamme. Il n’y a que la nuit que les bruits numériques apparaissent un peu trop fort lorsqu’on utilise ce capteur.

Realme GT photo jour

Realme GT photo macro

Au final, c’est le capteur macro qui se révèle le plus décevant. L’image est de bien pièce qualité : on perd trop de détails, c’est bien trop bruité. Une petite déception qui n’entache toutefois pas la qualité du reste.

Performances

Jusqu’à présent, les smartphones Realme ne m’ont jamais vraiment laissé un souvenir impérissable côté performances. S’ils savent se débrouiller pour les tâches simples, ils ont tendance à patauger quand arriver l’heure du gaming. Alors quand j’ai pris le Realme GT Master Edition en main, je dois bien avouer qu’il m’a bluffé !

Le Snapdragon 778G fait de vraies merveilles sur le modèle avec 8 Go de RAM. Ce duo est parfait au quotidien, supporté par l’écran de 120 Hz qui augmente la fluidité. On a vraiment l’impression d’avoir entre les mains un smartphone haut de gamme et pas juste un appareil à 350€. Tout est fluide en permanence, c’est un vrai régal.

Realme GT gaming

On retrouve d’ailleurs ces excellentes performances lors du gaming. J’ai ainsi pu jouer à Genshin Impact avec les graphismes au maximum et à 60 fps sans ressentir de gros ralentissement. Certes, il y a des fois où on sent que le processeur arrive à ses limites avec quelques petits freezes. Le smartphone a cependant la bonne idée de ne jamais chauffer. Franchement, vu le prix du GT Master Edition, c’est tout simplement bluffant !

Au besoin, vous pourrez activer le mode GT qui booste les performances au prix d’une autonomie réduite. Une autre option permet d’augmenter virtuellement la RAM en allouant un espace de calcul sur la mémoire interne du smartphone. Honnêtement, je n’ai pas vu de différences flagrantes à l’usage avec ces deux options…

Multimédia

Grâce à son écran AMOLED de belle taille, le GT Master Edition est aussi un allié de poids pour le multimédia. Enfin, surtout pour la partie image. La partie audio est en effet en retrait à cause de l’unique haut-parleur qui a bien du mal à se faire entendre. C’est dommage que le constructeur ne propose pas un son stéréo.

Ce petit couac audio est rattrapé par la présence d’une prise casque. Celle-ci ne délivre pas un son de folie mais fait quand même son taf. Au pire, vous pourrez passer par le port USB-C OTG pour brancher un ampli/DAC comme le L&P W1 afin d’obtenir un son de qualité supérieure.

Autonomie

Jusqu’à présent le Realme GT Master Edition réalise presque un sans faute. Véloce, agréable à utiliser, il a tout pour plaire. Tout ? Oui, même son autonomie est très bonne !

La batterie de 4300 mAh est capable de tenir au moins une grosse journée, même si vous êtes un acharné du smartphone. Les diverses optimisations apportées à l’OS semblent très efficaces et permettent même d’envisager deux jours d’usage de façon modérée.

Mais le Realme GT Master Edition ne s’arrête pas là. En effet, le smartphone est doté de la charge rapide à 65W. En 30 minutes seulement, l’engin est capable de se refaire une santé. Il remet ainsi à leur place certains « grands » à plus de 1000€ qui demandent deux ou trois fois plus de temps de charge !

Conclusion

Il est bien difficile de mettre en défaut le Realme GT Master Edition. Son prix d’attaque très attractif, couplé à des performances de haute volée et une excellente autonomie en font une nouvelle référence en milieu de gamme.

Certes, il y a quelques petits couacs comme le mode macro raté ou l’audio en retrait. Mais ce sont des concessions plus qu’acceptables pour maintenir un prix aussi contenu. Honnêtement, je ne vois pas ce qui pourrait vous empêcher de foncer sur ce Realme GT Master Edition, c’est une vraie pépite !

Realme GT Master Edition

9 sur 10
Les avantages Performances impressionnantes / Bonne autonomie / Recharge très rapide / Qualité photo / RealmeUI 2.0 / Écran AMOLED 120 Hz / Design original avec la coque en simili-cuir Les inconvénients Pas mal de bloatware / Qualité photo en macro / Haut-parleur mono / Pas de port micro-SD
le 1 302
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Je pense qu’il va être mon nouveau tel, en plus Darty le propose avec des écouteurs sans fil. Merci pour le test

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend