Test Realme 7i : un smartphone très endurant éclipsé par le Realme 7

Par ,

Quelques semaines après l'excellent Realme 7, nous assistons à l'arrivée dans nos contrées du Realme 7i. Ce smartphone à mi-chemin entre l'entrée et le milieu de gamme se veut encore plus abordable que son aîné. Mais malgré son excellent rapport qualité/prix, le Realme 7i se retrouve éclipsé par le grand frère qui tire à lui toute la couette. On vous raconte tout dans notre test complet.

Realme est une jeune marque chinoise lancée en 2018 par l'ancien vice-président d'Oppo. Elle a vite conquis le cœur des usagers grâce à des appareils mobiles très équilibrés et surtout des prix hyper agressifs. L'Europe est son nouveau terrain de jeu, chose appréciable au sein d'un marché relativement plat ces derniers mois. Le Realme 7 avait d'ailleurs été une excellente surprise lors de mon test.

Le Realme 7i se positionne comme un modèle 7 mais plus orienté vers l'entrée de gamme. On s'attend donc à quelques concessions et surtout un prix encore plus léger. Sauf que comme vous allez le voir, le 7i n'est pas aussi bien calibré que son aîné…

Realme 7i : spécifications techniques

Rentrons sans tarder dans le vif du sujet. On s'attend à voir quelques concessions pour conserver un prix assez bas. Il ne reste qu'à espérer qu'elles ne soient pas trop nombreuses !

Prise en main Realme 7i

Voici les caractéristiques du jeune challenger :

  • Écran 6.5″ IPS – 1600 x 720 px
  • SoC MediaTek Helio G85 à 2 GHz
  • 4 Go RAM LPDDR4X
  • 64 Go de stockage interne
  • APN arrière : 48 MP + 8 MP + 2 MP
  • APN avant : 8 MP
  • Connectivité : Wi-Fi 5, Bluetooth 5, NFC
  • Port USB 3.1 – Prise casque 3.5 mm
  • Double nano-SIM + micro-SD
  • Batterie 6000 mAh
  • Android 10 avec surcouche Realme UI

Si le Realme 7i garde le même logiciel que le modèle 7, le reste présente de nombreuses différences. On gagne ainsi une plus grosse batterie, mais on perd en performances avec un SoC moins bon et surtout un écran HD seulement. La partie photo est elle aussi amputée d'un objectif à l'arrière, l'APN avant perdant quant à lui en définition.

Contrairement à ses smartphones plus haut de gamme, Realme ne propose ici qu'une seule configuration avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. La bonne nouvelle c'est que le port micro-SD est toujours de la partie, de même que la prise casque.

Prix

On arrive maintenant au point qui fait le plus de dégâts sur le Realme 7i : son prix. Le smartphone chinois est commercialisé à 169€ dans notre pays. Un prix plutôt attractif, vous en conviendrez.

Sauf que pour 10€ de plus, on trouve le Realme 7 avec 4 Go/64 Go qui reste bien plus performant sur de nombreux points. En fait, il est même affiché à 175€ la plupart du temps. Pour à peine 5 à 10€ de plus, vous aurez un meilleur écran, un meilleur processeur, un meilleur appareil photo… Gros coup dur pour le 7i qui souffre ainsi d'une terrible concurrence interne !

Design et finitions

Le Realme 7i est à l'image du modèle 7 : imposant mais bien conçu. Il ne conviendra pas à toutes les mains, son embonpoint risquant de frustrer plus d'un utilisateur.

Poids et dimensions

Notre challenger venu d'Asie est un smartphone de gros gabarit, même pour de l'entrée de gamme. Il pèse pas moins de 208 grammes et se pare de mensurations tout aussi imposantes : 164.5 x 75.9 x 9.8 mm. Il est encore plus gros que son grand frère à peine plus cher, ce dernier étant déjà dans la catégorie “poids lourd”. Prévoyez de grandes poches !

Realme 7i design

Il serait néanmoins dommage de s'arrêter à l’embonpoint du Realme 7i. La conception est en effet de bonne qualité, bien que tout soit entièrement en plastique. La coque du dos jouit d'un bel effet de reflet en forme de V, très agréable à l’œil et sortant un peu de l'ordinaire. L'appareil photo ressort moins que sur le Realme 7, le smartphone est donc moins bancal une fois posé sur la table. Je vous recommande quand même l'achat d'une coque de protection en silicone.

Connectique

Du côté de la connectique, on retrouve la même configuration que sur le grand frère et c'est tant mieux !

On profite ainsi d'un port USB-C pour la charge. Il permet aussi de faire de la recharge inversée, c'est-à-dire que vous pouvez brancher un petit appareil sur le 7i pour le recharger à la volée. La prise casque est aussi de la partie, elle s'en tire d'ailleurs pas trop mal dans la restitution sonore.

Connectique Realme 7i

Autre atout du smartphone : il peut accueillir deux nano-SIM en plus d'une carte micro-SD. D'ordinaire, il faut faire un choix entre deux SIM ou une SIM + une micro-SD.

Boutons

Rien de bien spécial à signaler au niveau des boutons du Realme 7i. Volume et alimentation sont placés sur la tranche droite. Malgré le grand gabarit du smartphone, ils tombent bien sous le doigt.

Realme 7i boutons

Le lecteur d'empreintes digitales est quant à lui placé au dos, à l'ancienne. Là aussi, il tombe immédiatement sous le doigt sans avoir besoin de faire des contorsions dans tous les sens !

Dos Realme 7i

Le Realme 7i n'est donc pas le smartphone le plus élégant, ni même le plus innovant en entrée de gamme. Il reste cependant bien conçu même si on pourra lui reprocher son gabarit imposant.

Écran

L'écran est certainement la partie qui déçoit le plus sur le Realme 7i… Encore une fois, il sera plus sage d'investir dans le Realme 7 pour quelques euros de plus.

Écran Realme 7i

Ici, on doit se contenter d'une dalle IPS avec une définition de 1600 x 720 px seulement. On distingue ainsi une légère pixellisation, ce qui provoque un effet de flou sur les petits caractères. Rien de dramatique, mais cette perte de qualité fait mal. Dans la même veine, on dit adieu au rafraîchissement à 90 Hz de l’aîné.

Encoche Realme 7i

Quant au rendu des couleurs, il est trop froid de base. On peut cependant le modifier dans les paramètres. S'il y a moins d'options que sur le Realme 7, l'essentiel est là. On profite d'ailleurs d'une bonne luminosité même en extérieur.

Interface Realme UI

Si vous en avez votre claque des surcouches de Huawei, Xiaomi et compagnie, alors vous allez apprécier Realme UI.

Interface Realme 7iInterface Realme 7i

Basée sur Android 10, cette interface reste très proche de la version Stock du système de Google. Elle fait juste comme OxygenOS chez Oneplus en ajoutant quelques petits réglages de ci, de là : barre latérale de raccourcis, gestion de la taille de l'écran d'accueil, mouvements… L'ensemble contentera aussi bien les puristes que les amateurs de bidouille !

Il y a pas mal d'installations tierces pré-installées, mais on peut les retirer complètement du système. Chacun peut ainsi se constituer rapidement le smartphone dont il a besoin sans devoir supporter des applis qu'il n'a pas demandé. Realme UI est donc un gros point fort du 7i.

Qualité photo

Passons maintenant à la photographie. Pour le modèle 7i, Realme reprend une configuration très proche de la version 7. On profite ainsi d'un capteur principal de 48 MP secondé par un module grand-angle de 8 MP et un APN macro de 2 MP. Le module noir et blanc de 2 MP tire sa révérence.

Photo jour Realme 7i

L'ensemble produit de beaux clichés en plein jour et se débrouille même plutôt bien en intérieur avec un éclairage tamisé. Il ne faudra cependant pas en demander plus. Le mode macro reste assez poussif, comme sur le Realme 7, et on perd vite en qualité sur les clichés nocturnes. L'appareil à selfies subit une baisse de définition, passant de 16 MP à 8 MP. Il est loin d'être le meilleur du marché, surexposant bien trop souvent les clichés. On l'utilisera donc avec parcimonie.

Realme 7i photo macro

Sans surprise, le Realme 7i ne fait pas de miracles en photo, mais reste correct pour de l'entrée de gamme.

Performances

Voyons ce qu'à le Realme 7i sous le capot. La marque chinoise présente fièrement son smartphone comme un appareil de gaming. L'engin est d'ailleurs équipé d'un SoC Helio G85 dédié aux jeux vidéo. Celui-ci est accompagné par 4 Go de RAM.

Interface & jeux vidéo

À l'usage, le Realme 7i se montre plutôt bon, sans faire de folies. J'ai rencontré des ralentissements réguliers dans l'interface, brefs mais bien présents dès qu'on commence à ouvrir plusieurs applications à la suite. On sent bien que le smartphone n'est pas taillé pour le multitâche.

Realme 7i Genshin Impact

Il se comporte mieux dans les jeux vidéo, même s'il faut bien évidemment faire des concessions sur la qualité graphique. Le superbe Genshin Impact tourne correctement malgré quelques ralentissements. La faible définition de l'écran laisse aussi entrevoir pas mal de pixels et d'aliasing. Mais vu le prix du smartphone, on peut difficilement râler !

Niveau chauffe, le Realme 7i sait se contenir afin de ne pas cramer les doigts au bout de dix minutes de gaming. Si vous êtes un joueur à petit budget, vous pourriez être intéressé par ce modèle !

Audio et vidéo

Entrée de gamme oblige, le Realme 7i n'est pas le plus efficace en termes de son et vidéo. Le grand écran avec sa minuscule encoche en goutte d'eau permet cependant de profiter de vidéos avec un certain confort. Il ne faut toutefois pas espérer de miracles vu la définition limitée à la HD.

Idem du côté du son avec des basses totalement absentes et un rendu centré sur les médiums. Privilégiez la prise casque, elle fait un boulot correct pour regarder quelques vidéos sur YouTube ou écouter un peu de musique. Vu son tarif, le Realme 7i s'en tire correctement pour le divertissement, sans toutefois faire des flammes.

Autonomie

Le principal argument marketing du Realme 7i est sa batterie. Avec une capacité de 6000 mAh, cette dernière impressionne par sa taille. Le constructeur ne tarit pas d'éloges sur cette partie, nous promettant des dizaines d'heures d'utilisation et un smartphone plus endurant que jamais.

Comme toujours, il convient de remettre les choses à plat. Le Realme 7i est doté d'un écran de faible définition qui consomme donc moins qu'un modèle Full HD. Il embarque aussi moins de mémoire vive et un processeur peu puissant. Tout est en place pour une consommation énergétique moindre. La grande capacité de la batterie du smartphone permet toutefois d'atteindre des sommets en termes d'autonomie !

Realme 7i batterie

Durant mes essais, le Realme 7i tenait sans problème la charge pendant deux jours, voire plus. Je lui ai pourtant infligé de nombreux téléchargements, plusieurs heures de navigation et de lecture numérique, un peu de jeux… L'engin semble increvable, plus encore que le Realme 7 !

Les impressions se confirment avec notre protocole consistant à faire tourner 2h durant des vidéos sur Netflix avec l'écran à 50% de luminosité. Le gros portable ne perd que 11% de batterie, confirmant son autonomie dantesque.

La recharge est de son côté un peu moins folichonne… Le chargeur fourni ne fait que 18W. Il faut donc prendre son mal en patience lors de la charge, celle-ci prenant pas loin de 2h. Mais rapporté au temps d'utilisation, ce temps reste minime.

Realme 7i : notre avis

En soit, le Realme 7i n'est pas un mauvais smartphone d'entrée de gamme. Il a même pas mal d'atouts, à commencer par une autonomie carrément délirante. Il se défend pas trop mal en photo et arrive même à servir de portable gaming décent, tout ça pour moins de 170€.

Mais il y a un hic : pour 10€ de plus, on peut acquérir le Realme 7 qui est bien plus performant, bien que légèrement moins endurant. Meilleur écran, meilleur processeur, recharge plus rapide… Le grand frère est bien plus attractif sur tous les points, pour seulement 10€ de plus.

Difficile donc de vous recommander le Realme 7i tant que son prix ne baissera pas. S'il passe à moins de 150€, alors vous pourrez foncer les yeux fermés. En l'état, autant investir un peu plus pour acquérir le Realme 7.

Notation

7.2 sur 10
Les avantages Autonomie simplement démentielle / Performances correctes en gaming / Connectique complète avec Jack et micro-SD / Photos correctes de jour / Interface Realme UI très sympa Les inconvénients Prix trop proche de celui du Realme 7 / Écran HD seulement / Qualité photo en macro et basse luminosité / Des ralentissements fréquents
le 0 643
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend