Tablette tactile et enseignement #6 : faire sa rentrée tactile

Par ,

Suite de notre série initiée avec Sébastien Verbert sur une expérimentation détaillée sur les tablettes tactiles en classe.

A l’heure de la rentrée, où les cartables se font dépoussiérés, les crayons affutés, les livres recouverts soigneusement, j’ai vidé ma tablette des restes de vacances pour qu’elle puisse reprendre le chemin des écoliers.

Ma rentrée sera tactile, ou ne sera pas !

La rentrée est déjà une histoire passée, et il me faut reconnaître que, même si je peux surfer sur une réputation au sein de mon établissement (bonne et/ou mauvaise sûrement… !), les premières heures de cours avec mes élèves restent primordiales. Les mois de septembre et octobre mettent en place un cadre et un esprit de travail.
Une prise de contact où l’élève ne s’ennuie pas, sort de la salle de cours avec l’envie de s’investir dans nos projets, est l’une des clefs d’un lancement d’année réussi.

L’emballage ne fait que renforcer mes progressions et programmations revues durant la période estivale armé de ma tablette au pied des douces rivières du Haut-Jura. Mon fond de commerce pédagogique a été revu en profondeur, l’allure de mes étales devra suivre …

Ainsi, d’ors et déjà, mes listes de classes sont dans mon iPad (finies les 15 pages de listes de classes), les listes issues du système informatique (Scolinfo pour ma part) sont injectées dans la tablettes et visualisées via « Numbers » . Le petit carnet glissé dans la poche de ma blouse est cette année remplacé par ma tablette. Cette dernière va jouer le rôle de mon secrétaire (à défaut  d’une secrétaire plus « charmante »). La mise à jour de l’iOS 6 fait merveille pour cela. A nous la prise de rendez vous sous la dictée !

La présentation des emplois du temps, des enseignants, du matériel s’est faite via un document « Prezi » dont les enseignants ont un espace de stockage augmenté via leur mail académique (activons bien ces derniers qui sont primordiaux pour récupérer bon nombre de documents officiels). Merci David, pour la trame proposée sur ce sujet !
En effet, ce système entièrement compatible PC et Mac via un accès web, permet de partager ces présentations très facilement. Nos tablettes peuvent présenter ces dernières aisément.

‎Prezi Viewer
‎Prezi Viewer
Développeur: Prezi Inc.
Prix: Gratuit

Ces présentations ainsi personnalisées pour chaque classe, ont été présentées au videoprojecteur via l’AppleTV.
Ce boitier permet de réaliser la présentation sans fil via un transfert wifi. Cela change en profondeur la relation que l’on établit avec l’élève car la barrière du tableau tombe. Je peux être parmi les élèves pour les accompagner dans leur organisation et prise de notes en projetant ma séquence d’information. De plus, l’étonnement et les questions relatives à cet accessoire « c’est magique votre truc, Monsieur… !) ont été évacués afin d’utiliser plus tard cet accessoire avec plus d’efficacité, la phase d’étonnement passée.

Se libérer du tableau, repasser de l’autre coté du tableau me permet un autre contact avec mes élèves, primordial dans cette phase de rencontre qu’est « la rentrée des classes ». Etant physiquement plus près d’eux, je peux intervenir plus rapidement, je les regarde plutôt que regarder mon tableau. La tenue de classe s’en ressent immédiatement, idéal pour prendre les rênes des classes plus agitées.

Quelles attentes pour cette année « tactile » ?

Il me faut à présent exploiter pleinement, cette année, toutes les pistes déjà touchées du doigt.

Les preuves de la facilité n’étant plus à démontrer à présent, mes directeurs d’établissement me laissent grossir les rangs de :

  • 36 nouveaux iPads le tout piloté par un serveur dédié à cela au sein de mon collège et Lycée. La philosophie et la gestion du parc changent à présent. Avec mon partenaire informatique lié à cette solution, il nous faut à présent anticiper les problèmes techniques et construire une réflexion collective pour ces outils qui envahissent à présent l’ensemble des cours.
  • Une vingtaine d’iPad constitue une classe mobile au sein de mon centre de formation de l’IFP de lille.

Je  ne souhaite donc pas voir passer le train de ces réflexions pédagogiques concernant ces terminaux. Je suis bien décidé à construire la locomotive de ces avancées !
Par conséquent, au sein de mon établissement, comme au sein de mon centre de formation, une profonde réflexion pédagogique ouverte à tous s’est engagée avec cette rentrée. Je tenterai de brosser rapidement, dans ces colonnes, l’avancée de nos travaux.

Voici les pistes actuellement en voie de développement, que vous retrouverez d’ici peu :

  • la tablette au service d’un déficient visuel, une proposition à creuser,
  • La mise en place d’un serveur dédié aux tablettes afin de construire une véritable stratégie de déploiement à grande échelle, quel intérêt ?
  • Des professeurs stagiaires s’équipent d’une tablette pour se lancer dans leur 1er année d’enseignement : pourquoi cet investissement ?
  • Des exemples de scénarii pédagogiques que testent les enseignants engagés sur ce projet
  • Les terminaux mobiles au sein d’un institut de formation, quelles incidences pour quelle volonté?
  • Les réflexions des groupes de travail.

Je vous souhaite une très bonne année scolaire, n’hésitez pas à réagir ou commenter mes propos, poser vos questions.

Vous pouvez retrouver les épisodes précédents :

le 1 877
-
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Bonjour,

    je suis aussi prof (d’arts appliqués) et je tente aussi de remplacer l’utilisation de mon carnet papier + mon laptop par ma tablette (Archos 80G9, donc Android)
    Pour ce qui est du travail en classe et des présentations multimédia, j’utilise depuis plusieurs années déjà le logiciel PowerPoint sur mon laptop branché
    au beemer et c’est vrai que ca me permet de faire ma présentation en
    étant au coeur de la classe et non derrière mon bureau, ce qui change
    vraiment la relation aux élèves:
    > dans mes cours d’histoire où je présente beaucoup de photos,
    > dans ceux de dessin où je présente une technique particulière à utiliser, par exemple, c’est primordial que je sois derrière chaque élève pour pouvoir le corriger en temps voulu
    De ce côté-là, la transition avec la tablette s’est effectuée sans problème. Je la branche directement au beemer via la prise HDMI.
    Pour ce qui est de l’utilisation de la tablette directement avec les élèves, c’est malheureusement pour moi du rêve. Nous ne disposons que de 3 PC pour notre section entière…

    Pour ce qui est de la gestion des élèves et du planning des déroulement de mes cours, j’ai un peu plus de difficultés et j’aimerais bien savoir comment d’autres personnes se débrouillent.
    J’ai d’abord essayé d’utiliser des tableaux Excel :
    >pour y gérer les abscences de mes élèves, les rendus de travaux divers,
    > le résumé de ce que j’ai fait en cours et le planning de ce que je prévois de faire.

    Mais ce système me permet d’avoir une assez bonne vue d’ensemble mais est assez lourd à gérer.
    J’ai aussi essayé de mettre le tout sur une application de mindmap (mindjet),mais là, la vue d’ensemble est beaucoup moins évidente.

    J’ai aussi essayé plusieurs applications de gestion de projets industriels (Xpert-timer,TeamworkPM, MPM) mais l’adaptation au système scolaire n’est pas vraiment idéale et au final, je ne suis satisfaite d’aucune.

    J’aimerais savoir comment d’autres personnes ont résolu ces questions. Merci par avance.

    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend