Tablettes tactiles et enseignement : les applications utiles en classe

Par ,

Avec l’arrivée progressive des tablettes tactiles dans les écoles, élèves et enseignants vont devoir s’adapter. Nous vous proposons donc une sélection d’applications adaptées aux usages scolaires les plus répandus.

Une tablette à l’école : pour quoi faire ?

Jusqu’à présent, l’ordinateur est l’appareil éducatif préféré par de nombreux établissements scolaires. La donne risque pourtant de changer dans les années à venir, avec une présence de plus en plus forte des tablettes tactiles. Ordinateur ou ardoise, les usages restent cependant très proches :

  • consultation (internet, logiciels)
  • création de ressources (principalement en bureautique, mais aussi création de médias simples)

Certains logiciels très spécifiques demandent clairement la puissance et la polyvalence d’un ordinateur comme dans le cas de l’ExAO, ou expérimentation assistée par ordinateur. Les tablettes actuelles restent cependant capables d’assurer de nombreuses tâches scolaires comme nous allons le voir dans les paragraphes suivants.

Consultation : les tablettes en tête de course

Si vous en utilisez une au quotidien, vous savez déjà à quel point les ardoises sont pratiques pour surfer sur le Net et glaner des informations. Leur petite taille et leur interface simplifiée permet de compulser n’importe quel site en quelques secondes et ce presque n’importe où. Deux types de tablettes s’affrontent sur le marché : Apple et Android. Nous aborderons les avantages et inconvénients de chaque solution dans cet article.

Infrastructure et précautions

La grande majorité des écoles sont dotées d’une connexion WiFi. Les étudiants peuvent ainsi utiliser leurs ardoises en cours pour récupérer les informations utiles à leur apprentissage. Le manque de port filaire de type RJ45 est cependant un gros inconvénient. La plupart des ordinateurs portables possèdent une connectique pour Ethernet, ce qui n’est pas le cas des tablettes tactiles. Les écoles doivent donc s’adapter pour ce nouveau type de matériel mobile en proposant un réseau WiFi solide, mais aussi sécurisé. Les élèves pourront ainsi naviguer en toute sécurité dans le cadre prévu par l’Education Nationale.

Apple iPad : une solution simple d’emploi

Pour la navigation Web, l’iPad d’Apple est équipé du navigateur Safari par défaut. Ce dernier est très simple d’emploi, offrant une navigation rapide et précise. Le navigateur d’Apple manque cependant à l’usage des options utiles comme par exemple le visionnage de site en Flash. Bien qu’obsolète, beaucoup de ressources de l’Éducation Nationale utilisent cette technologie.

iPad enfant

l’iPad a cependant l’avantage d’avoir un grand écran de 9.7″ parfaitement adapté à la compulsion de sites Internet. L’avènement des sites mobile friendly permet ainsi aux étudiants, même malvoyants, de profiter d’une navigation agréable dans presque toutes les circonstances.

Android : de nombreuses possibilités

Du côté d’Android, la qualité de la navigation Web n’est pas en reste. Le système d’exploitation de Google dispose de son propre navigateur par défaut, Chrome. Mais de nombreux constructeurs proposent leurs propres solution comme Samsung. Le choix est vaste, mais au final tous les navigateurs possèdent peu ou prou les mêmes options : gestion de plusieurs onglets, enregistrement de signets, partage de pages Web… Le Play Store regorge d’ailleurs de nombreux navigateurs alternatifs, dont nous avons établi une liste de nos préférés.

Tablette Android pour étudiants

Niveau écran, la diversité de l’écosystème Android garanti de trouver chaussure à son pied. Des petites tablettes de 7″ très mobiles aux larges ardoises de 10.1″, étudiants et enseignants devraient y trouver leur bonheur. Si l’iPad offre un plus bel écran dans la plupart des cas, Android brille par sa diversité et ses nombreuses possibilité tant matérielles que logicielles.

Création de ressources : les applications les plus utiles sur iOS et Android

Si la consultation de sites Web est une grosse part des activités scolaires, la création est encore plus importante. Face au PC classique, les tablettes se doivent donc d’assurer dans le plus grand nombre de tâches possibles. La bureautique est la plus demandée : traitement de texte et création de présentation sont les basiques. Il peut être difficile de faire un choix parmi les milliers d’applications existantes, voici donc notre sélection des applications qui sont indispensables pour bien commencer en milieu scolaire.

Applications bureautiqueiOSAndroidIntérêts pédagogiques
Traitement de texteMicrosoft Word
(Appli gratuite avec abonnement)
Google Docs
(Gratuit)
Rédiger un texte et le mettre en page avec des réglages simples
TableurMicrosoft Excel
(Application gratuite avec abonnement)
Google Sheets
(Gratuit)
Réaliser des tableaux, graphiques et calculs simples
PrésentationMicrosoft PowerPoint
(Application gratuite avec abonnement)
Google Slides
(Gratuit)
Créer des diaporamas
Montage vidéoiMovies
(Gratuit)
Power Director
(Gratuit)
Réaliser un montage simple pour une présentation vidéo
Annotation de photosPhotos
(Application native)
Screen Master
(Gratuit)
Annoter des photos ou des capteurs d'écran
Lecture de PDFAdobe Acrobat Reader
(Gratuit)
Adobe Acrobat Reader
(Gratuit)
Lire des documents scolaires

Du côté des enseignants, la mise en place d’un stockage en ligne contenant les livres scolaires en PDF pourra être un atout majeur. Ils sont ainsi consultables via des services comme Dropbox et rendent les cartables des élèves bien plus légers !

L’appareil photo des tablettes peut aussi être un atout pour les étudiants qui gagnent ainsi énormément de temps. Plus besoin de brancher l’appareil photo au PC et utiliser un adaptateur pour faire des clichés : la tablette fait tout en un ! Avec l’accroissement de qualité des APN ces dernières années, les ardoises s’avèrent idéales pour les TP qui demandent du matériel photographique.

Avantages et inconvénients

Nous l’avons vu, les tablettes tactiles peuvent remplacer les PC portables des étudiants sur de nombreux points. Légères et faciles à transporter, elles permettent de naviguer rapidement sur le Web. Les écrans restent suffisamment grands même pour les élèves malvoyants qui peuvent zoomer en toute simplicité.

Leur mise en place requiert cependant une infrastructure adaptée. La connexion Internet ne se fait que via WiFi, posant de nouveaux défis aux établissements scolaires. Certaines applications sont de plus inexistantes quand il faut traiter une matière précise. Afin d’assurer la même qualité en bureautique que les PC, du matériel supplémentaire comme des claviers est à prévoir, présentant un budget supplémentaire pour l’Education Nationale.

Il semble donc qu’il faudra expérimenter encore un moment avant de voir les PC disparaître complètement des salles de classe. Le gouvernement Macron semble cependant bien décidé à appuyer l’arrivée des ardoises en milieu scolaire. En tant que parents, enseignants ou étudiants, nous vous invitons à nous laisser vos avis dans les commentaires. Que pensez-vous de l’utilisation des tablettes tactiles à l’école ?

le 6 346
-
Article précédentArticle suivant
6 commentaires
  1. Question tres simple: peut on faire de l’EXAO avec une tablette numérique ? Et nos actuels capteurs et logiciels type Jeulin peuvent ils être utilisés ?

  2. Concernant les suites bureautiques. Utilisateurs d’office 2010 pour gérer mes classes, gérer les données importantes dans le tableur pour les évaluations, j’ai apprécié la suite polaris installée sur la samsung. Cependant j’ai noté quelques différentes d’importations avec mes fichiers excell. Les formules ne sont pas toutes intégrées comme sur le fichier d’origine (parfois seule la première cellule d’une colonne contient la formule, les suivantes non). Peut être s’agit il d’un paramétrage, je n’ai pas encore fouillée la question.
    Il est clair que les enseignants qui ont acheté la suite office 2010 pour 8€ peuvent ne jurer que par celle là ! j’en suis et comme je suis utilisateurs depuis longtemps je rechercher pour ma tablette la suite la plus compatible.
    D’ailleurs quelqu’un a t il testé DOC TO GO  version premium ?

    Prof d’EPS j’utilise souvent la photo et la vidéo pendant mes cours mais ce n’est qu’avec ma tablette perso et je ne la prête pas aux élèves. Mais ceux ci sont très réceptifs à l’attout que cela peut représenter dans les activités physiques de se voir faire et de comprendre ce qui se passe pour corriger.

    Cordialement

  3. Bonjour,

    Venant du monde Linux (utilisation en classe sur mini-réseau LTSP et sur TBI) depuis 12 ans maintenant, je me lance dans l’usage de la tablette, je viens d’avoir une transformer prime. Androïd est totalement nouveau pour moi, mais je perçois assez bien l’usage de l’outil comme manuel numérique (entre autre). Aussi je me suis lancé dans la conversion de mes documents openoffice en pdf pour en faire des livres lisibles sous les applis de biblio sous androïd et là, je bloque…

    -> j’ai essayé “calibre” sous ubuntu pour obtenir de l’epub lisible sous androïd : mise en page à revoir.
    -> ensuite sous androïd, l’appli biblio d’origine n’est pas des plus agréables…

    Aussi si vous avez des conseils, je suis preneur pour tester et faire le point sur les applis de ce type, en classe.

    cordialement

  4. C’est vrai que des iPads à bon marché, c’est une vraie économie pour l’Education nationale par rapport à de vulgaires manuels scolaires, qui ne sont pas obsolètes au bout d’un an, que les élèves peuvent manipuler ou emporter chez eux sans risquer de les casser, de les perdre ou de se les faire voler, contrairement aux manuels. J’aimerais voir ce que peut donner ce genre d’expériences dans certaines Z.E.P.

    Si on résume, vos applications utiles en classe, c’est vraiment révolutionnaire : pouvoir taper du texte avec des traitements de texte dignes des
    années 90, quel progrès ! C’est comme transformer un manuel en
    pdf : quelle “l’innovation pédagogique” ! Le monde en est changé.

    1. Sans vouloir répondre à la place de Sébastien, l’innovation réside d’avantage dans l’informatisation légère, mobile et simple des postes de travail des élèves grâce aux tablettes que dans l’utilisation d’un software révolutionnaire.
      Le PDF n’est pas récent mais il fonctionne toujours bien, et Sébastien démontre que c’est utilisable en tant que tel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *