Getac K120 : notre test de la tablette hybride ultra-résistante

Par ,

Pour de nombreuses entreprises, s'équiper de tablettes grand public comme celles de Samsung, Huawei ou même Microsoft n'est pas viable. Il faut pour les professionnels – en particulier dans les environnements dangereux – du matériel adapté. C'est justement ce que propose Getac, une société taïwanaise spécialisée dans les tablettes dites “durcies”. Aujourd'hui, nous testons la K120, l'un de leurs modèles phares.

Vous ne connaissez pas Getac ? C'est normal. Ce constructeur ne s'adresse pas au grand public et ne commercialise ses tablettes qu'auprès des professionnels. L'objectif de cette marque asiatique est d'offrir des solutions conçues pour endurer les pires conditions de travail. Robustesse et flexibilité sont les mamelles du succès de Getac. Contactés par la marque, nous avons eu l'occasion de prendre en main l'une de ses tablettes hybrides, la K120. Après plusieurs jours d'essai, nous vous livrons nos impressions.

Spécifications techniques

Au premier abord, la tablette renforcée de Getac n'a rien de bien différent des autres modèles du marché. Elle profite ainsi d'une fiche technique plus que décente, en particulier pour un appareil destiné aux professionnels.

Voyons sans tarder ce que nous offre la K120 avec la fiche technique détaillée :

  • Ecran 12.5″ IPS TFT – 1920 x 1080 px
  • Processeur Intel Core i7-8550U à 2 GHz
  • 16 Go RAM
  • 256 Go SSD
  • APN avant : 2 MP
  • APN arrière : 8 MP
  • Connectique : 1 x USB-A 3.0, 1 x USB-C 3.1, 1 x HDMI, 1 x micro-SD, 1 x Ethernet RJ45, 1 x jack 3.5 mm
  • Wi-Fi 802.11 b/g/n/ac, Bluetooth 4.2, GPS
  • Batterie 2100 mAh x 2
  • Windows 10 Pro
  • Dimensions : 329.5 x 238 x 24 mm
  • Poids : 1.8 kg
  • Certifications : MIL-STD-810G, MIL-STD-461Giii, IP65

Comme vous pouvez le voir, nous sommes face à un beau bébé à la configuration digne d'un ordinateur classique. Mais ce qui démarque la tablette de Getac, c'est sa modularité : des composants internes aux accessoires, il est possible d'obtenir une vraie machine hybride sur-mesure.

Tablette durcie Getac K120

La K120 peut ainsi se voir adjoindre un dock clavier à la connectique pléthorique, de nouvelles batteries de plus grande capacité, diverses poignées de transport et ainsi de suite… Le site de Getac référence plus d'une vingtaine d'accessoires différents compatibles avec cette tablette hybride. De quoi contenter toutes les catégories professionnelles, même les plus exigeantes !

Prix

Comme souvent dans le monde pro, les tarifs sont très élevés. Il faut ainsi compter 2499€ HT pour le modèle de base de la K120 avec processeur Core i5-8250U/4 Go/128 Go.

Les accessoires sont dans la même veine. Pour acquérir le dock clavier renforcé, il faut investir 365€ HT. La poignée de transport est à 90€ HT. Autre accessoire relativement onéreux : le dock pour voiture à 336.38€ HT.

Tous les prix sont visibles sur devis uniquement. Pour ça, il suffit de passer par le site officiel de la marque en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Visiter le site officiel Getac

Design

Tablette renforcée oblige, l'esthétique n'est pas la priorité de la Getac K120. Là où la Crosscall Core-T4 conservait un petit look futuriste pas désagréable, la tablette que nous testons aujourd'hui met en avant son côté fonctionnel. Oubliez donc la finesse et la légèreté de la Galaxy Tab S6, la K120 va vous faire les muscles !

Dimensions

Avec un poids de presque 2 kg – sans clavier ! – la belle se révèle très imposante. Difficile de la tenir à bout de bras sur la durée. C'est d'ailleurs pour ça que le constructeur propose une large gamme de poignées et harnais dans son catalogue.

K120 design

Comme tout modèle renforcé qui se respecte, le pavé de Getac profite de bordures très larges et épaisses. Cela permet à la K120 de résister à des chutes jusqu'à 1.80 m de hauteur. Les diverses certifications militaires qu'elle a obtenu lui offrent aussi une belle résistance aux températures extrêmes, ainsi qu'à l'eau et à la poussière. Quelle que soit votre profession, la K120 devrait être en mesure de vous suivre partout sur le terrain.

Getac K120 dos

Connectique

Pour être franc, jamais je n'ai vu une tablette ou un ordinateur garni d'autant de connectiques. La K120 est vraiment impressionnante de ce point de vue. Tous les usages ont été pensés : branchement d'un moniteur via HDMI, connexion au réseau avec la prise RJ45, ajout de mémoire avec micro-SD, possibilité d'utiliser une carte SIM pour accéder à la 4G, etc…

Getac K120 - Connectique

Chaque prise est dissimulée sous des trappes en plastique épais. Pour ouvrir, il suffit de faire glisser la languette renforcée et de tirer légèrement. Le seul inconvénient de cette méthode de fonctionnement, c'est que certains plastiques ont tendance à s'ouvrir trop facilement avec l'usure, en particulier ceux qui tombent sous la main.

K120 connectique

En dehors de ça, difficile de trouver de quoi redire à cette tablette très bien fournie !

Boutons

Si l'écran tactile reste la principale interface entre l'homme et la machine, Getac a la bonne idée de proposer plusieurs boutons sur la tranche basse de sa K120. En plus du classique bouton Windows, on a quatre autres interrupteurs personnalisables. Chaque utilisateur peut ainsi attribuer la fonction qu'il veut pour gagner en rapidité. Ce n'est pas révolutionnaire, mais ça reste une bonne idée pour du matériel pro.

K120 boutons personnalisables

Accessoires modulaires

L'un des atouts de la K120 est clairement sa modularité. Le constructeur permet ainsi de retirer à la volée le SSD et les batteries. Au besoin, un changement de configuration peut s'opérer rapidement sans avoir à sortir le tournevis et risquer de faire sauter la garantie. Plusieurs autres options sont aussi disponibles lors de l'achat, comme l'ajout d'un lecteur d'empreintes digitales ou la reconnaissance faciale, l'adjonction d'un lecteur RFID et bien d'autres.

K120 - Emplacement accessoires

Les divers éléments amovibles de la tablette Windows sont calés avec des loquets qui assurent un très bon maintien. On ressent la robustesse de cet engin dans ses moindres recoins. La marque a d'ailleurs tellement confiance dans son appareil qu'elle propose une garantie de base de trois ans.

Écran

C'est malheureux, mais l'écran est souvent la partie la plus négligée sur les appareils professionnels. On se rappellera ainsi de celui de la Core-T4 de Crosscall, illisible en plein soleil…

Getac fait donc figure de premier de la classe en adoptant non seulement une dalle IPS Full HD, mais en optant aussi pour un revêtement sans reflets. Ajoutez à ça une luminosité maximale de 1200 nits – autant que le très brillant Galaxy S10+ – et vous aurez une tablette tactile parfaitement utilisable en plein soleil.

Ecran tablette Getac

Bien évidemment, il ne faut pas non plus vous attendre à un écran “wahou” au niveau des couleurs. Le revêtement anti-reflet assombri légèrement le rendu. La dalle reste cependant parfaitement lisible en toutes circonstances. Un capteur de luminosité assure que vous aurez toujours le bon éclairage quel que soit votre environnement de travail.

Si la dalle est donc très bien pour une tablette pro, je m'interroge toutefois sur sa résistance. Aucun traitement Gorilla Glass n'est ici mis en avant, ni quoi que ce soit qui indique un haut niveau de résistance. En cas de chute, j'ai bien peur que l'écran soit donc le premier élément à subir des dégâts et ce de manière très rapide…

Autre point qui me dérange : la réactivité. Il faut appuyer fort sur la dalle pour qu'elle réagisse. Un appui léger comme une tablette classique se solde souvent par un échec. Pour un peu, j'ai eu l'impression de retourner à l’ère des écrans résistifs. Ce n'est heureusement pas un défaut rédhibitoire, il faut juste prendre l'habitude d'appuyer un peu plus fort que d'habitude sur la partie tactile.

Qualité photo

Je vais probablement me répéter mais vous pouvez oublier la prise de photos de qualité sur tablette. Comme nombre de ses consœurs, l'ardoise de Getac réalise de très mauvais clichés…

L'unique capteur arrière de 8 MP sera juste suffisant pour prendre une ou deux photos au dégoté en plein jour, sans plus. Dès que l'environnement tend à s'assombrir, les photos se parent d'un grain très présent. Le niveau de détail étant déjà assez pauvre, il est clair qu'un spécialiste de la photographie n'optera pas pour cette machine.

Getac K120 - Photo jour

Il en va de même pour le capteur avant de 2 MP. En dehors de quelques séances de visio sur Skype, il sera vite laissé de côté. Notons quand même que l'objectif peut être dissimulé derrière un cache afin d'être protégé en cas de chute.

Je ne vais pas m'attarder plus sur la partie photo, elle est comme toujours de piètre qualité sur tablette tactile…

Applications

L'ardoise renforcée de Getac fonctionne sous Windows 10. Le constructeur, centré vers le marché professionnel, ajoute cependant quelques applications de son cru :

  • Getac Manager
  • Getac Barcode Scanner
  • Centre de contrôle OSDC
  • G-Camera

OSDC et Getac Manager permettent de surveiller de près l'état de la tablette et de paramétrer toutes les options de base : comportement de la batterie, assignation de raccourcis aux boutons, etc…

G-Camera est une appli de photographie qui offre de nombreux paramètres. Mais elle ne rattrape malheureusement pas la qualité photo catastrophique de la tablette…

Pour terminer, on trouve Getact Barcode Scanner. Comme son nom l'indique, ce logiciel vise à gérer les codes barres. Mes connaissances dans le domaine étant trop légère, je m'abstiendrai donc de juger de la qualité de cette application.

Je pense que certains professionnels y trouveront chaussure à leur pied. Je dois tout de même signaler quelques bugs graphiques avec OSDC. Lors du passage en mode tablette, il arrive que l'application ne s'affiche pas. Ça ne se produit pas tout le temps, donc rien de bien méchant.

Performances

Quand il s'agit de performances pures, les machines dédiées aux pros sont souvent laissées sur le carreau. Ou alors les sommes à dépenser sont conséquentes. Avec la K120, Getac réussit à trouver le bon équilibre.

Les diverses configurations proposées s'appuient sur les processeurs Intel de 8ème génération. Ils ne sont plus tout jeunes mais restent capables de belles prouesses techniques. Au final, on se retrouve avec une tablette très proche de la Surface Pro 6 en termes de performances. On a vu pire comme référence !

Ventilateur tablette K120
Le ventilateur est vite bruyant.

La tablette hybride de Getac est ainsi en mesure de faire tourner n'importe quelle application au mieux de ses capacités. Seuls les jeux et les produits dédiés à la création graphique lui résisteront. Ce sont toutefois deux usages qui ne sont clairement pas adaptés à cette ardoise.

La K120 se montre très réactive, le SSD assurant un démarrage rapide et une excellente fluidité dans l'interface. J'ai passé la tablette au crible avec PC Mark 10, j'ai obtenu le très bon score de 3023 points. Pour rappel, mon modèle est doté d'un Core i7-8550U et 16 Go de RAM. Des configurations plus ou moins musclées sont disponibles dans le catalogue du constructeur.

Au niveau des petits couacs, on pourra déplorer un ventilateur très bruyant et l'écran tactile qui manque de réactivité. Les haut-parleurs ne sont pas non plus les meilleurs du marché, même s'ils restent très corrects pour une tablette tactile.

Autonomie

Toujours dans une optique de modularité, Getac a la bonne idée de privilégier l'usage de batteries amovibles. Par défaut, la K120 embarque deux accumulateurs de 2100 mAh chacun. Au besoin, il est possible de privilégier des batteries de plus grande capacité de 3450 mAh. En cas d'urgence, vous pouvez même faire un changement à chaud, c'est-à-dire sans éteindre la tablette. Attention toutefois, l'usage des batteries haute capacité empêche d'utiliser certains accessoire du fait de leur épaisseur.

Pour ma part, j'ai réalisé ce test avec la configuration de base. J'ai malheureusement vite pu constater un manque flagrant d'endurance de la tablette …

Batterie K120 Getac

Rien que 30 minutes sur PC Mark 10 auront suffit à faire baisser la batterie de 30%. J'ai ensuite laissé tourner Netflix durant 2h, ce qui aura là aussi bien entamé l'autonomie avec une perte de 23%. Windows 10 révèle une fois de plus sa gourmandise. Ou est-ce un manque d'optimisation de la part de Getac ?

Dans tous les cas, il sera presque impossible pour un professionnel de profiter de la K120 toute une journée entière. Et n'espérez pas une charge rapide, il faut au moins deux heures sur le secteur pour faire le plein. L'usage des batteries haute capacité se révèle donc quasiment indispensable. Comptez en moyenne entre 2h et 6h d'usage selon vos usages.

Conclusion Getac K120

Dans le monde très fermé des tablettes tactiles professionnelles, la K120 est clairement une proposition intéressante. Dotée d'une grande résistance, de bonnes performances et de nombreux accessoires modulaires, cette ardoise est à même de convaincre une grande majorité de professionnels. Elle se débrouille particulièrement bien en extérieur avec son écran anti-reflets en haute définition.

Son achat demande toutefois réflexion. En effet, la K120 pèche avec une autonomie trop faible. Il faut donc presque obligatoirement investir dans un pack de batteries à haute capacité, ce qui augmente bien entendu la note finale. La tablette de Getac reste cependant un excellent choix si vous travaillez sur des chantiers ou dans des environnements à risque.

Une belle tablette renforcée à destination des pros

7.5 sur 10
Les avantages Écran Full HD sans reflets, très lumineux / Grande modularité / Boutons personnalisables / Bonnes performances / Connectique très complète / Excellente résistance aux environnements difficiles Les inconvénients Mauvaise autonomie / Ventilateur bruyant / Quelques bugs logiciels / Qualité photo médiocre / Poids et encombrement élevés / Petit manque de réactivité de la dalle tactile / Écran non renforcé ?
le 0 202
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend