Surface Pro 6 : notre test de l’hybride haut de gamme de Microsoft

Par ,

Début 2019, Microsoft lançait dans nos contrées son nouvel ordinateur 2-en-1 Surface Pro 6. Deux ans après la cinquième génération, ce nouvel hybride est-il toujours aussi attractif ? On vous dit tout dans ce test complet.

Maj : en ce moment 15% de remise immédiate

Spécifications techniques

Afin d’affronter une concurrence très féroce, Microsoft a mis les petits plats dans les grands pour sa Surface Pro 6. L’ordinateur hybride adopte ainsi les récents processeurs Intel Core i5-8250U et i7-8650U. Sortie en début d’année, on constate la disparition des modèles Core M, probablement jugés trop peu performants par Microsoft.

L’emport en mémoire vive est aussi revu à la hausse avec 8 ou 16 Go. La Surface Pro 6 fait donc ses adieux aux 4 Go de RAM, insuffisants pour le haut de gamme de nos jours. Pour ce test nous avons ainsi investi dans une Surface Pro 6 Core i5/8 Go/128 Go.

Niveau connectique, aucun changement n’est à noter par rapport à la Surface Pro (2017). On retrouve le fameux port Surface Connect, une prise USB-A 3.0, un port Mini-DisplayPort, une prise casque 3.5 mm et un port micro-SD. C’est relativement limité, mais c’est le cas aussi chez la plupart des concurrents. On pourra toutefois déplorer l’absence d’USB-C.

Connectique Surface Pro 6

Du côté de l’écran, la dalle PixelSense est toujours de la partie. Elle conserve sa taille de 12.3″ avec une définition de 2736 x 1824 px au format 3:2. La qualité devrait être au rendez-vous et même surpasser la plupart des concurrents qui se contentent de Full HD. Pour la partie logicielle, c’est bien évidemment Windows 10 qui est utilisé (et son store).

Présentation Surface Pro 6

Microsoft ne fait au final que quelques ajustements sur son nouvel ordinateur hybride. Si la puissance est augmentée, le reste des spécifications reste identique au modèle de 2017.

Prix

Si on pouvait craindre une augmentation de prix due à l’augmentation de puissance de la Surface Pro 6, il n’en est rien. Le modèle Core i5/8 Go/128 Go s’affiche ainsi à 1069€ sur le site officiel de Microsoft. Un modèle équivalent coûtait 100€ de plus en 2017. Si on reste sur du haut de gamme, le constructeur américain fait toutefois un bel effort sur les prix.

Malgré tout, il faut investir dans les accessoires vendus séparément pour tirer le plein potentiel de l’ordinateur. Comptez 149€ pour le clavier, indispensable à tout usage bureautique. On trouve la souris sans-fil Arc à 89€ et le stylet à 109€. La facture devient vite salée si vous avez besoin de tous ces accessoires.

Voir l’offre Microsoft

L’idéal est d’investir dans un pack contenant la tablette, son clavier et les accessoires. Amazon propose les prix les plus intéressants avec un pack Surface Core i5 + clavier + souris + stylet + adaptateur HDMI à 1249€. C’est le top pour profiter à fond de l’ordinateur qui est vendu seul en temps normal.

Voir l'offre

Vidéo de prise en main

Design

Le design des Surface Pro ne change pas énormément depuis la SP4. Pour tout dire, la Surface Pro 6 est totalement identique à la Surface Pro 5. C’est à la fois un avantage et un inconvénient.

Microsoft reprend donc le châssis en magnésium qui a fait le succès de ses ordinateurs. La conception est toujours aussi soignée, alliant solidité et légèreté. Avec seulement 770 grammes (hors clavier) sur la balance, la Surface Pro 6 est facilement transportable.

Design Surface Pro 6

Ce design très bien conçu manque malheureusement de panache face à la concurrence. Il offre un aspect un peu vieillot, pas en phase avec les standards actuels. Je pense en particulier aux grosses bordures d’écran peu élégantes…

Design Surface Pro 6

Bords écran Surface Pro 6

La Surface Pro 6 reste toutefois fidèle à l’ADN de ses précurseurs. Espérons juste qu’un peu de changement vienne chambouler tout ça pour la prochaine version !

Ecran

Logé entre ses grosses bordures, l’écran PixelSense de 12.3″ fait toujours aussi plaisir à voir. Il sait rester l’un des plus beaux que j’ai vu ces dernières années.

Le format 3:2 se révèle idéal pour la bureautique. Mais rien ne vous empêche de profiter de vos films préférés, bien au contraire. Les couleurs vives et parfaitement équilibrées sont un vrai régal pour les yeux !

Ecran PixelSense Surface Pro 6

La dalle affiche d’ailleurs une très belle définition de 2736 x 1824 px. Elle surpasse donc la concurrence au même prix, souvent limitée en 1920 x 1080 px.

Si la recette reste identique à celle de la Surface Pro (2017), elle fonctionne toujours aussi bien. Dommage qu’on ne profite pas de bordures plus fines, l’ensemble aurait été parfait.

Performances

Le plus gros changement opéré par Microsoft cette année concerne le processeur. La firme de Redmond équipe son ordinateur 2-en-1 de la toute nouvelle génération de processeurs Intel.

Le modèle Core M tire sa révérence et laisse le champ libre aux Core i5-8250U et Core i7-8650U. La RAM fait aussi un joli bond en avant, offrant au choix des configurations avec 8 ou 16 Go de mémoire vive. La Surface Pro 6 vient donc se placer directement dans le haut du panier face à des ultraportables comme le Dell XPS 13 ou le Huawei Matebook X Pro.

Une telle configuration est à même d’accomplir la plupart des tâches de bureautique. Vous n’aurez aucun mal à faire tourner votre navigateur avec plusieurs onglets ouverts, une application comme Spotify en fond et du traitement de texte ouvert à côté. Idem pour visionner des films et séries. Les haut-parleurs certifiés délivrent d’ailleurs un très bon son, du moins pour un hybride.

Par contre, l’ordinateur 2-en-1 n’est clairement pas taillé pour le gaming ou les tâches qui demandent la mise en oeuvre d’une grosse puissance graphique. L’absence de GPU dédié vous limitera vite dans les gros projets de retouche photo/vidéo. En dehors de ça, l’hybride est parfait pour vous suivre en bureautique et multimédia sans coup férir.

Autonomie

Microsoft avait grandement amélioré l’autonomie de la Surface Pro (2017) par rapport à la SP4. La nouvelle génération reste donc sur les mêmes acquis et nous offre une bonne durée de vie. Le constructeur annonce d’ailleurs un peu plus de 13 heure de batterie en visionnage de vidéo.

Pour ma part, j’ai utilisé l’hybride comme mon PC de travail habituel. Il a subit en grande majorité du traitement de texte depuis le navigateur web Vivaldi avec cinq ou six onglets ouverts en permanence. Lors de la pause déjeuner, Netflix et Spotify ont été mis à contribution pendant environ 30 minutes. Mon exemplaire de test aura tenu environ 7 heures avec ce traitement.

Surface Pro 6 port Surface Connect

La recharge s’effectue quant à elle via le port Surface Connect propre aux appareils Microsoft. J’aurais néanmoins préféré un port USB-C moins encombrant et plus universel…

Accessoires

On l’a vu en début de test, la Surface Pro 6 ne donne son vrai potentiel qu’avec les accessoires Microsoft : clavier, stylet, etc… S’ils sont relativement chers, on peut toutefois se les procurer dans des packs promotionnels.

Accessoires Surface Pro 6

Voir l'offre

Clavier Type Cover

S’il y a bien un accessoire à acquérir, c’est le clavier Type Cover. Spécialement conçu pour la Surface Pro, il s’affiche à 149€ en version basique et 179€ en version Signature. C’est ce dernier que nous vous présentons ici.

Clavier Type Cover Surface Pro 6

Comme toujours, le clavier se fixe magnétiquement en bas de la tablette. Il protège ainsi l’écran une fois refermé. Doté d’un rétro-éclairage sur trois niveaux, il offre une frappe de qualité. Les touches sont bien espacées et le rebond se fait bien sentir.

Fixation clavier Type Cover

Le modèle Signature se pare d’alcantara, ce qui donne un aspect très haut de gamme à l’ordinateur hybride. En revanche, il se salit très vite comme la plupart des tissus. C’est son principal défaut en dehors du prix très élevé.

Clavier Alcantara Surface Pro 6

Stylet tactile Surface Pen

Les dessinateurs se tourneront vers le stylet tactile Surface Pen. Commercialisé à 109€, il fonctionne sur 4096 points de pression. Il est même capable de reconnaître l’inclinaison.

Surface Pen stylet tactile

Prise de notes, retouche graphique sur des applications dédiées ou croquis, cet accessoire se révèle très précis et simple d’emploi. Une fois le travail achevé, il suffit de le fixer magnétiquement sur le bord de l’hybride.

Surface Pro 6 Surface Pen

Fixation stylet Surface Pro 6

L’alimentation est assurée par une pile AAAA. La connexion se fait en Bluetooth 4.0. Bien qu’onéreux, cet accessoire a su se montrer convaincant lors des tests.

Souris Surface Arc

Bien que le clavier Type Cover soit doté d’un trackpad de bonne facture, l’emploi d’une souris est toujours plus agréable. Microsoft propose donc d’acquérir sa propre solution : la Surface Arc. Affichée à 89€, il faut bien dire qu’elle m’a profondément déçu.

Surface Arc souris Microsoft

Si le design pliable est pour le moins original, le mulot manque cruellement de précision. Est-ce dû à la connexion Bluetooth 4.0 ? Difficile à dire. Toujours est-il que je n’ai pris aucun plaisir à utiliser cette souris sans-fil (ndlr : Johan utilise au quotidien une souris filaire).

Surface Pro 6 souris Arc

Je vous recommande plutôt l’usage d’une Logitech G502 pour ne citer qu’elle au même prix. Il y a certes un fil, mais le confort est à des années-lumière devant l’accessoire de Microsoft.

Coque en cuir de luxe Noreve

Voir l’offre

Notre fabriquant de protections haut de gamme préféré nous a fourni pour ce test sa coque en cuir conçue spécialement pour la Surface Pro 6. Et une fois de plus, la qualité est au rendez-vous. Dès l’ouverture, on ressent tout le savoir-faire de la marque Noreve : c’est beau, c’est bien présenté et ça respire le luxe.

Coque Noreve Surface Pro 6

Test Coque Noreve

Cette coque fait office de seconde peau. Elle est taillée précisément pour laisser libre la connectique et l’accès à la fixation du clavier Type Cover. Même le stylet Surface Pen dispose de son emplacement à lui. Bref, c’est la grande classe !

Connectique coque Surface Pro 6 Noreve

Comme la coque en cuir véritable entoure toute la tablette, le pied d’origine devient inexploitable. Ce n’est cependant pas un souci puisque le fabricant tropézien ajoute un pied au dos de la coque. Vous pouvez donc continuer à utiliser la Surface Pro 6 normalement. Il est juste regrettable que le pied de remplacement ne propose qu’un seul angle, mais c’est la conception en cuir et tissu qui impose cette limitation.

Coque Noreve pied Surface Pro 6

Entièrement personnalisable, la coque Noreve pour Surface Pro 6 est affichée à partir de 125€ et peut monter jusqu’à 220€. Cet accessoire de luxe est donc relativement cher mais il est aussi à la hauteur de l’ordinateur haut de gamme de Microsoft. S’il n’y avait qu’une coque à recommander, ce serait bien celle de Noreve !

Voir l’offre

Conclusion

Une fois de plus, Microsoft rend une très bonne copie avec sa nouvelle Surface Pro 6. L’ordinateur 2-en-1 se dote ainsi des tout derniers processeur Intel et de meilleurs emports de RAM pour des performances accrues. Si on pouvait craindre des prix plus élevés, il n’en est rien. Moins chère et plus puissante, la SP6 a donc de quoi plaire.

Il est dommage que le design ne suive pas la même voie. En effet, l’ordinateur américain reste identique à la précédente génération de 2017. Pourquoi ne pas adopter un châssis plus fin ou des bordures d’écran plus fines ? Si la qualité de conception est toujours au rendez-vous, on aimerait un look un peu plus moderne.

Microsoft a toutefois la bonne idée de conserver l’excellent écran PixelSense de la Surface Pro (2017), toujours aussi beau. L’autonomie reste elle aussi dans le haut du panier. L’engin pourra ainsi vous accompagner partout. N’oubliez pas qu’il vous faudra acheter au moins le clavier à 149€ pour en profiter pleinement. Là aussi, la politique de Microsoft gagnerait à changer un peu de cap tant la facture s’alourdit rapidement avec les accessoires vendus séparément. Mais Microsoft propose maintenant des Packs tout compris notamment chez Amazon ou Fnac / Darty avec des prix plus attractifs.

Vous l’aurez compris, Microsoft reste sur son cap pour le meilleur et pour le pire. La Surface Pro 6 reste une très belle tablette hybride (sélectionnée dans les meilleures tablettes & hybrides) que vous pouvez acquérir sans crainte. Mais si vous avez le modèle précédent, la mise à jour n’a pas trop d’intérêt.

Voir l'offre

Un ordinateur 2-en1 qui reste sur ses (bons) acquis

8.5 sur 10
Les plus Ecran PixelSense magnifique / Bonne autonomie / Bonnes performances / Conception haut de gamme, légère et solide / Audio de qualité / Prix (légèrement) en baisse Les moins Design inchangé depuis des années, un peu vieillot / Connectique limitée et propriétaire / Pas de port USB-C / Accessoires vendus séparément (sauf pack complet plutôt intéressant)
le 0 540
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend