Notre test de la Nexus 9 : est-elle à la hauteur de nos espérances ?

Par ,

Signant le retour d'HTC sur le secteur des tablettes, la Nexus 9 est également l'une des premières tablettes à fonctionner sous Android 5.0 Lollipop. Cette dernière souhaite également se démarquer de la concurrence en offrant une fiche technique particulièrement intéressante. Nous avons souhaité vérifier ce qu'elle donne en pratique dans ce test.

Mise à jour du 28/04/2016 : c'est passé presque inaperçu, après plus d'un an de bons et loyaux services, Google a discrètement retiré la Nexus 9 de son magasin en ligne officiel. Il ne reste ainsi plus que la Pixel C, première tablette intégralement conçue par la société américaine. Pas d'inquiétudes cependant, la Nexus 9 est toujours disponible dans d'autres magasins en ligne comme Amazon. Elle passera même en promotion dans les mois qui viennent, comme c'est encore le cas pour la vieille Nexus 7 de 2013.

Spécifications

Terrain de prédilection des Nexus, la fiche technique de la Nexus 9 suit la logique de Google, cette dernière étant relativement complète. En effet, dotée d'une dalle de 8.9″ affichant 2048×1536 pixels, la Nexus 9 offre un compromis intéressant entre encombrement et mobilité. Notons que Google et HTC ont souhaité intégrer le meilleur au sein de leur nouvelle tablette, l'ardoise étant articulée autour d'Android 5.0 Lollipop et animée par un Tegra K1 doté de deux cœurs Denver cadencés à 2.3 GHz, le tout étant accompagné par 2 Go de RAM. Ce duo a déjà fait ses preuves après de nombreux benchmarks, nous vérifierons cependant tout ceci un peu plus loin dans ce test.

nexus9

Le stockage interne de la Nexus 9 s'étend sur 16 ou 32 Go selon le modèle mais n'est pas extensible. Côté connectique, l'ardoise intègre des modules WiFi, Bluetooth, GPS, NFC et même 4G LTE si vous vous offrez la déclinaison LTE, toutefois plus onéreuse. Enfin, équipée d'un capteur frontal de 1.6 Mpixels, la tablette devrait vous permettre de réaliser des visio-conférences de qualité. On retrouve également un capteur à l'arrière de l'ardoise, ce dernier étant capable de réaliser des clichés de 8 Mpixels tout en étant accompagné par un flash LED pour la prise de photos nocturne.

Design & Aspect Général

Déballage

L'emballage est plutôt sobre, le chiffre ” 9 ” étant tout simplement gravé dans le carton sur l'un des côtés quand l'autre côté affiche une photo de l'appareil et quelques petites précisions sur ce dernier (couleur et quantité de stockage interne).

L'une des faces de l'emballage
L'une des faces de l'emballage
L'autre face de l'emballage
L'autre face de l'emballage

Peu de surprises au niveau du déballage, Google et HTC n'ayant pas intégrés de nombreux accessoires. En effet, outre la tablette, la boîte contient un petit adaptateur secteur USB capable de délivrer du 1.5A en sortie, un adaptateur Micro USB vers USB ainsi que divers documents papiers. Bien évidemment, comme c'est le cas sur une majorité d'appareils actuels, la notice est relativement succincte comme le précise sa dénomination de ” Guide de démarrage rapide “.

DSC_0251

La tablette

Si la face avant de l'appareil peut sembler plutôt sobre aux premiers abords, les tablettes adoptant toutes un design très similaire de face, on sent que le design de l'appareil a été relativement soigné qu'il s'agisse de la coque dorsale, des différents boutons qui ne sont pas disgracieux ou encore la caméra dorsale qui, si elle dépasse légèrement de la coque, reste peu gênante visuellement et ne gâche en rien l'esthétique de l'ardoise.

DSC_0262

DSC_0325[1]
LG G Pad 7.0 au dessus, Tegra Note 7 au centre et Nexus 9 au dessous
Les deux hauts parleurs sont également très discrets, se faisant rapidement oublier sur la face frontale de l'appareil. La présence de deux hauts parleurs est une excellente nouvelle, la plupart des tablettes n'intégrant qu'une seule grille de haut parleur et, qui plus est, se situe à l'arrière. La Nexus 9 devrait donc offrir une qualité sonore bien supérieure à une majorité des tablettes grâce au positionnement astucieux de ses hauts parleurs.

DSC_0253
La coque dorsale

La finition de tous les composants de l'ardoise est également très soignée, les boutons étant agréables à manipuler et le tout respirant la solidité. L'orientation haut de gamme prise par Google avec sa nouvelle gamme de Nexus se sent à ce niveau là. La Nexus 9 est proche de la perfection en termes de finition tout en étant particulièrement agréable visuellement notamment grâce à l'intégration discrète de ses divers composants (boutons, connecteurs, hauts parleurs, etc…).

Camé dorsale et boutons Volume/Power
Camé dorsale et boutons Volume/Power

Peu de connecteurs sont situés sur le pourtour de la tablette hormis un port Jack 3.5 mm sur la tranche supérieure, les boutons Volume et Power sur l'une des tranches latérales et enfin un port Micro USB sur la tranche inférieure de l'ardoise. Car il faut rappeler que la Nexus 9 n'intègre aucun port d'extension de mémoire, il sera donc primordial de bien choisir la capacité qui vous sera nécessaire avant l'achat.

Port Micro USB et logo HTC
Port Micro USB et logo HTC

 

L'écran

Composant essentiel à l'utilisation d'une tablette, l'écran est aussi l'une des dépenses les plus importantes lors de la fabrication d'un tel appareil. C'est aussi souvent à ce niveau que les constructeurs rognent leurs tarifs, notamment dans l'entrée de gamme, afin de proposer des appareils plus abordables mais également de moins bonne qualité. S'il n'atteint pas la qualité d'image qu'offre la série des Galaxy Tab S, grâce à l'intégration d'une dalle Super-AMOLED, l'écran présent au sein de cette Nexus 9 reste très agréable à l'usage et très réactif tout en offrant un affichage très fin grâce à sa définition de 2048×1536 pixels ce qui correspond à près de 287 ppi. Du côté des angles de vision, dalle IPS oblige, ils sont très ouverts et le visionnage d'une vidéo à plusieurs ne posera pas de soucis sur cette tablette, l'image restituée sur les côtés restant très similaire à celle de face. Après quelques tests, il nous a ainsi été possible de vérifier le nombre de points gérés par la dalle de cette ardoise, ils sont au nombre de 10. Un résultat classique pour une tablette avec un tel positionnement tarifaire.

Screenshot_2014-11-08-13-55-55

On regrettera toutefois que la luminosité maximale de la dalle ne soit pas légèrement plus élevée, l'écran restant lisible sans plus par une journée ensoleillée de Novembre. Une luminosité maximale plus importante aurait permis un usage en extérieur plus agréable notamment lors de journées fortement ensoleillées (en été notamment) ou encore lors de l'utilisation d'applications avec un affichage sombre.

DSC_0261

La connectique

WiFi & Bluetooth

Dotée de modules WiFi et Bluetooth, la Nexus 9 peut ainsi se connecter aux divers points d'accès WiFi à proximité tout en offrant la possibilité de communiquer avec les appareils Bluetooth dans son entourage comme des objets connectés. Notons que Google et HTC ont souhaité rendre la Nexus 9 compatible avec les dernières normes du secteur, soit la version 4.1 du Bluetooth et le WiFi ac.

Du côté du WiFi tout d'abord, la Nexus 9 capte un débit suffisant et similaire à celui mesuré avec le reste de nos appareils connectés sur le même point d'accès. La navigation Web est fluide, les téléchargements sont rapides et les vidéos YouTube se lancent rapidement, tout ceci dans la limite du débit fourni par votre box bien évidemment. Compatible avec le WiFi ac, la Nexus 9 peut offrir des débits supérieures à ceux d'un module N, il vous faudra toutefois disposer d'un routeur WiFi compatible avec le WiFi ac, ce type de routeur restant assez onéreux à l'heure actuelle.

Nous avons également effectué un déplacement, tablette en main, afin de tester le niveau de réception du module présent au sein de l'appareil. Ce trajet consiste à partir de l'émetteur WiFi, s'en éloigner puis s'en rapprocher avant de s'en éloigner de nouveau et stabiliser la tablette au final.

Screenshot_2014-11-09-10-13-54

Si la stabilisation finale est perfectible, elle reste dans les normes et le reste du trajet montre une évolution de la réception en totale corrélation avec les déplacements effectués.

Du côté du Bluetooth, la Nexus 9 se débrouille parfaitement bien, l'échange de fichiers avec un autre appareil Bluetooth s'étant parfaitement bien passé. De plus, l'ardoise repère correctement les différents appareils Bluetooth à proximité et peut s'y appairer facilement.

Screenshot_2014-11-09-10-15-30

GPS

Même si rares sont les personnes à se servir d'une tablette de 8.9″ comme assistant de navigation, il est important de tester le comportement du module GPS présent au sein de la Nexus 9, cette puce étant notamment nécessaire afin d'obtenir une localisation précise dans de nombreuses applications comme Pages Jaunes, Météo France ou bien d'autres qui nécessitent de savoir où vous vous situez afin de vous donner des résultats plus pertinents.

Screenshot_2014-11-09-10-11-49

Un petit passage sur GPS Test nous permet de voir que la tablette réalise un fix complet en un peu plus de 30 secondes et reçoit le signal de nombreux satellites à un niveau de réception correct. Un résultat suffisant pour nous permettre de juger l'accroche comme solide.

Interface & Applications

Android Lollipop

Comme tous les produits Nexus, la Nexus 9 intègre un Android pur sans la moindre surcouche. Issue de la toute dernière génération d'appareils de la gamme Nexus, cette ardoise est l'une des premières à goûter aux joies d'Android Lollipop. Légèrement différent d'Android 4.4 Kit Kat, Android 5.0 continue dans la lignée du flat design et de l'épuration du système d'exploitation ce qui permet d'offrir une interface toujours plus claire. La gestion du multitâche a été revue et est plus efficace que sur les anciennes versions d'Android tout comme les interfaces du launcher d'applications et des paramètres qui ont été redessiné.

Interface d'Android Lollipop
Interface d'Android Lollipop
Gestion du multitâche
Gestion du multitâche
Paramètres d'Android Lollipop
Paramètres d'Android Lollipop

Bien évidemment, le système reste très similaire aux versions précédentes et il est toujours possible de personnaliser l'accueil, l'écran ou encore ajouter des widgets sur le launcher. Du côté de l'écran de déverrouillage, il reste assez similaire à ce que l'on trouvait sous Android Kit Kat, même si diverses notifications s'affichent désormais directement sur ce dernier sans qu'il soit nécessaire de déverrouiller l'appareil.

Screenshot_2014-11-08-14-34-14

Screenshot_2014-11-08-14-30-53
Barre de notifications

Cette nouvelle version apporte également son lot de nouveauté du côté du système en lui même, la plus intéressante étant notamment le gain en autonomie annoncé par Google grâce à une optimisation des divers processus s’exécutant sur la tablette (Project Volta).

[quote align=”center” color=”#999999″]A lire : Présentation des nouveautés d'Android Lollipop[/quote]

Google Fit

Les applications permettant de suivre notre état de santé ainsi que diverses données sur notre corps (rythme cardiaque, calories brûlées, évolution du poids, tension, etc…) se multiplient sur tous les systèmes d'exploitation. Apple avec Healt et Google avec Fit sont les premiers à s'intéresser de plus près à ce secteur en offrant aux constructeurs d'appareils connectés un espace commun leur permettant de centraliser leurs données. Google Fit, intégré sur la Nexus 9 se veut donc le centre névralgique du suivi de votre vie, en communicant avec divers capteurs connectés et en disposant également de ses propres fonctions.

Screenshot_2014-11-08-18-46-46
Google veut des détails sur votre physique
L'accueil de Google Fit
L'accueil de Google Fit

Google Fit vous demande notamment quelques détails sur vous même (sexe, poids et taille). Un pas de plus vers une centralisation de nos données médicales mais qui permettra surement, à terme, de s'affranchir de nombreuses applications pour chaque objet connecté afin de tout centraliser sur Google Fit.

Jeux Vidéos

Embarquant un Tegra K1 tout droit sorti des usines de Nvidia, la Nexus 9 se démarque cependant des autres appareils articulés autour de ce chipset grâce à la présence d'une nouvelle déclinaison. En effet, alors qu'une majorité des tablettes intègre la déclinaison Quad-Core du Tegra K1, la Nexus 9 est quant à elle animée par la version Dual-Core composée de cœurs Denver cadencés à 2.3 GHz.

Screenshot_2014-11-08-19-07-09
NFS Most Wanted
Asphalt 8
Asphalt 8
Real Racing 3
Real Racing 3

Et ne vous fiez pas aux apparences, les deux cœurs de ce processeur le rendent tout de même très véloce, Nvidia étant notamment reconnu pour sa partie graphique performante ce qui permet d'offrir d'excellentes performances en particulier dans le secteur des jeux vidéos. Nous avons ainsi testé Asphalt 8, Need For Speed Most Wanted ainsi que Real Racing 3 qui fonctionnent parfaitement bien et sans le moindre ralentissement sur la Nexus 9, malgré sa dalle affichant 2048×1536 pixels.

Screenshot_2014-11-08-19-09-27
NFS Most Wanted

La tablette ne chauffe pas beaucoup à l'utilisation, la zone la plus chaude se situant près des caméras. La chaleur dégagée reste toutefois très largement acceptable et très loin d'être désagréable.

Navigation Web

Une simple formalité, voilà comment on pourrait décrire la Navigation Web sur la nouvelle ardoise d'HTC et Google. Dotée de composants très performants et de 2 Go de RAM, c'est tout naturellement que la tablette offre une vitesse de chargement des pages élevée ainsi qu'un défilement de ces dernières sans accrocs.

Screenshot_2014-11-08-19-32-19

Bien évidemment, il est possible d'ouvrir plus onglets simultanément sans que la Nexus 9 ne fléchisse. Nous avons ainsi pu ouvrir cinq onglets en simultané sur Chrome et la tablette était toujours très fluide. Grâce à la présence de 2 Go de RAM, les différentes pages sont gardées en mémoire et il est possible de passer de l'une à l'autre avec un temps de latence quasi inexistant et sans devoir les recharger.

Appareils Photos

Équipée de deux capteurs photos aux résolutions classiques pour une tablette vendue à moins de 400€, la Nexus 9 offre une qualité photographique très correcte. La webcam d'1.6 Mpixels suffit largement à de la visio-conférence avec Skype ou Hangouts par exemple tandis que le capteur dorsal capture des images de bonne qualité.

Photo prise avec la caméra dorsale et autofocus sur les arbres
Photo prise avec la caméra dorsale et autofocus sur les arbres
Photo prise avec la caméra dorsale avec autofocus sur le ciel
Photo prise avec la caméra dorsale avec autofocus sur le ciel

Certes nous n'atteignons pas la qualité photographique d'un appareil dédié à cet usage et avec des objectifs bien plus imposants et performants, mais les clichés restent exploitables. 

Photo prise avec la webcam frontale
Photo prise avec la webcam frontale

Performances

Benchmarks

Malgré une course à la performance qui s'atténue au fil du temps, la plupart des constructeurs se targuent de proposer des appareils toujours meilleurs que la concurrence. Avec sa Nexus 9, Google se devait de proposer l'un des appareils les plus performants à l'heure actuelle afin de ne pas ternir l'image de la gamme Nexus. Si l'ardoise de Google reste performante, elle n'atteint pas les records auxquels on pouvait s'attendre.

Il est difficile de comparer les résultats sous AnTuTu, le célèbre benchmark ayant reçu une mise à jour qui modifie légèrement les résultats finaux et nous empêche de réutiliser les résultats obtenus sur les tests précédents. Nous pouvons seulement comparer la Nexus 9 avec la Tegra Note 7 et la LG G Pad 7.0, la première ayant obtenu près de 29 440 points à AnTuTu quand la seconde atteint les 18 000 points. La Nexus 9 dépasse quant à elle allègrement les 53 000 points. Il aurait été intéressant de comparer cette performance avec les résultats d'une Galaxy Tab S ou encore d'autres appareils situés dans la même gamme de prix. Sous Nenamark 2, les résultats restent de toute manière très proches quelque soit l'appareil mais la Nexus 9 se positionne dans le haut du podium.

nenmark2nexus9

Sous Quadrant en revanche, la Nexus 9 se fait largement distancer par plusieurs appareils avec ses 13 889 points dont la Galaxy Tab S 8.4 qui semble plus véloce avec son Exynos 5 Octa. Un résultat en demi teinte car si l'ardoise reste performante, elle n'atteint pas les scores de produits commercialisés à un tarif similaire. 

quadrantnexus9

De même du côté des benchmarks Web où les résultats à SunSpider positionnent la Nexus 9 dans la moyenne, sans qu'elle ne puisse atteindre le haut du podium. Seul Browsermark rattrape l'ensemble, la Nexus 9 y dépassant très largement ses concurrents. Les tests ont été effectués avec le navigateur installé par défaut, Google Chrome, sous Android 5.0.

browsermark-nexus9

sunspider-nexus9

Si les performances offertes par la Nexus 9 devraient suffire à tous les usages actuels, on regrette que l'ardoise d'HTC et Google ne rivalise pas réellement avec des appareils commercialisés à un tarif similaire (Galaxy Tab S, etc…). 

Autonomie

Vendue comme excellente d'après les premiers tests, nous avons souhaité vérifier en pratique l'autonomie de la Nexus 9 afin de la comparer avec celle des autres modèles du marché. Pour ceci, nous avons fait fonctionner en boucle une vidéo en 1080p le WiFi étant activé et le reste des communications non activées.

autonomie-nexus9

Et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat est réellement décevant… N'ayant résisté que 4h55 à notre test, la Nexus 9 se positionne clairement au bas du classement, très largement surpassée par la Galaxy Tab S 8.4 (11h40) et l'iPad Mini Rétina (9h37) qui sont ses deux concurrents directs.

Pour être certain du résultat, nous sommes entrain de refaire une deuxième fois notre test d'autonomie. Le test sera mis à jour dès qu'il sera terminé.

Conclusion Nexus 9

Intéressante mais un peu trop banale, voilà comment on pourrait décrire cette Nexus 9Plus chère qu'une Galaxy Tab S 8.4, elle a du mal à s'en démarquer, cette dernière restant meilleure sur de nombreux points, qu'il s'agisse des performances brutes, de l'écran ou encore des fonctionnalités annexes (capteur d'empreinte, télécommande IR universelle, etc…) absentes de la Nexus 9. On notera également l'autonomie très décevante alors qu'on nous annonçait de très bons résultats de ce côté-ci ! Bien évidemment cette ardoise devrait être suivie par Google pendant longtemps, ce qui est clairement l'une des forces de la gamme Nexus, mais on pourra regretter que Google et HTC n'aient pas souhaité proposer un appareil sortant bien plus de l'ordinaire et ayant de réels arguments face à la concurrence. Le Tegra K1 lui permet de profiter d'une puissance de calcul intéressante (quoique la Galaxy Tab S 8.4 la surpasse sur certains benchmarks), sa dalle de 8.9″ est plutôt atypique et offre un bon compromis entre mobilité et encombrement, son design est soigné, mais elle ne dispose d'aucune plus value logicielle ni matérielle par rapport à des produits concurrents comme la Galaxy Tab S 8.4 qui reste la meilleure affaire pour qui souhaite une tablette ne dépassant pas les 400€.

Les +Les –
  • Ecran de 8.9″ offrant un bon rapport mobilité/encombrement
  • Appareils photos de bonne qualité
  • Un suivi logiciel de l'appareil qui devrait être assuré sur le long terme
  • Interface fluide et agréable à l'utilisation
  • Une bonne finition
  • Un tarif trop élevé
  • Absence de port micro SD pour étendre le stockage interne
  • Luminosité limite en extérieur
  • Des performances élevées mais à nuancer face à la concurrence
  • Autonomie très limitée
le 4 2322
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
4 commentaires
  1. L’autonomie est catastrophique de mon point de vue ! :(
    J’envisageais de remplacer ma Nexus 7 2013 par une Nexus 9, pour upgrader mon confort de lecture/vidéo et avoir une meilleure autonomie de la tablette, et bien non, ma prochaine tablette ne sera pas une Nexus.
    Bye, bye google et leurs tablettes toutes “maigres” avec des batteries faiblardes.

  2. Google a tout faux avec cette nouveauté. J’ai eu les 2 Nexus 7 et je comptais remplacer ma lg gpad 8.3 par cette N9, mais c’est vraiment plus d’actualité. Déjà pourquoi un écran 4/3?? Un 16/9 est de loin plus agréable.
    Autonomie à revoir, mais je doute que même avec une MAJ le résultat soit à la hauteur. Toujours pas de slot sd. Prix trop élevé pour une telle prestation. Bref ce sera sans moi.
    Une tab s 8.4 me tente bien plus.

  3. Merci pour ce test bien détaillé.
    Mais où va Google avec ses Nexus ? Elle n’est pas donnée, loin de là, tout comme le Nexus qui coûte plus cher que le Note 4 quand on inclut l’ ODR de 70€ (valable jusqu’à fin novembre).
    Quand on voit l’écran des Galaxy S, je pense que le Nexus 9 n’est pas à la hauteur. Dommage que Samsung ne propose pas de LTE pour les S (dumoins celui de 8″)

    1. Franchement, hormis le fait que j’aime bien l’interface de Lollipop, pour avoir eu entre les mains la Nexus 9 et la Galaxy Tab S 8.4 je préfère largement la Galaxy Tab S 8.4.. C’est dommage mais pour moi Google s’est un peu trompé sur ce coup là et à part Lollipop elle a peu d’arguments…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend