Test realme Pad Mini : faut-il acheter la tablette 8’’ ?

Par ,

realme Pad Mini

8 sur 10
Avantages Design très soigné / Écran décent / Bonnes performances (hors gaming) / Connectique bien fournie / realme UI proche d’Android Stock / Très bon rapport qualité/prix Inconvénients Partie photo anecdotique / Performances restreintes en gaming / Autonomie en retrait / Recharge un peu longue / Définition d’écran un peu légère

Quelques mois après sa première tablette moyen format, realme revient sur le devant de la scène avec la realme Pad Mini. Plus petite et moins chère que son ainée, cette ardoise Android pourrait bien redonner un coup de jeune au marché des tablettes tactiles. Nous l’avons testée durant plusieurs jours, voici notre avis complet.

Cette machine compacte est une concurrente de poids pour l’Amazon Fire HD 8 et la Samsung Galaxy Tab A7 Lite.

realme Pad Mini : spécifications techniques

Tout comme son ainée de 10’’, la realme Pad Mini est une tablette qui vise l’entrée de gamme. Elle réalise donc quelques concessions afin de garder un prix contenu.

Les specs restent cependant bien équilibrées comme vous pouvez le voir sur la fiche technique :

  • Ecran IPS 8.7’’ – 1340 x 800 px
  • Processeur Unisoc T616
  • 3 ou 4 Go RAM (selon version)
  • 32 ou 64 Go stockage interne (selon version)
  • Port USB-C, port micro-SD jusqu’à 1 To, prise Jack 3.5 mm
  • Wi-Fi 5 – Bluetooth 5
  • APN frontal : 5 MP
  • APN dorsal : 8 MP
  • Dimensions : 211.8 x 124.48 x 7.6 mm
  • Poids : 373 grammes
  • Batterie : 6400 mAh – Recharge 18W
  • Android 11 avec surcouche realmeUI 1.0

La petite tablette Android realme semble être une concurrente toute désignée pour la célèbre Fire HD 8 d’Amazon. Elle semble aussi avoir toutes les cartes en main pour affronter la Galaxy Tab A7 Lite de Samsung. Voit-on ici la relance du marché des tablettes tactiles ? Ce n’est pas impossible et c’est tant mieux !

Prix realme Pad Mini

Le plus gros atout de la tablette petit format de realme est son prix. Trois versions sont en vente :

  • 3/32 Go : 179.99€
  • 4/64 Go : 199.99€
  • 4/64 Go + 4G : 229.99€

Il sera difficile de trouver un aussi bon rapport qualité/prix chez la concurrence, en particulier pour le modèle 4G.

Si vous cherchez une ardoise Android abordable et disposant d’un accès Internet permanent, la realme Pad Mini semble être le choix du roi.

Elle est disponible chez les principaux sites ecommerce ainsi que sur le site Officiel Realme.

Design et finitions

Tout comme sa grande soeur de 10’’, la realme Pad Mini a clairement bénéficié d’un bon travail de conception. L’ardoise petit format est l’une des plus belles que nous ayons vu ces derniers temps !

realme Pad Mini et realme Pad

La coque en aluminium est parfaitement assemblée, avec des finitions impeccables. Rien ne bouge, rien ne dépasse. Le tout est en plus relativement léger, ce qui permet de balader la tablette n’importe où très facilement. Realme montre une fois de plus son habileté dans la conception de matériel portable.

Dos tablette realme Pad Mini

Connectique

La realme Pad Mini est loin d’être avare en ce qui concerne la connectique. Hormis le classique port USB-C dédié à la charge et aux transferts de fichiers, la belle embarque un emplacement micro-SD ainsi qu’une prise casque. C’est donc très complet.

Connectique USB-C

Il existe même une version avec puce 4G. Ce modèle embarque un port nano-SIM, comme sur smartphone. Avec le forfait mobile adéquat, vous pouvez surfer sur le web ou même téléphoner de partout directement depuis la tablette.

Écran

Avec un prix d’appel relativement bas, la tablette realme doit faire quelques concessions. L’écran IPS qu’elle nous propose est ainsi loin d’être parfait, ceinturé qu’il est par deux grosses bordures pas très gracieuses.

Écran realme Pad Mini

Le rendu colorimétrique est heureusement plus travaillé que sur la realme Pad. Les couleurs sont plus équilibrées, avec des blancs beaucoup moins froids que sur la grande sœur. Au besoin, vous pouvez toujours modifier les réglages dans les paramètres d’écran pour ajuster les couleurs et contrastes à votre convenance.

On profite donc d’un affichage bien plus agréable à l’œil, malgré une définition un peu basse. La luminosité est suffisante pour un usage en intérieur. Par contre, ça manque un peu de punch pour l’extérieur. Dans tous les cas, l’écran de la realme Pad Mini reste supérieur à ce qu’on trouve en général chez la concurrence de même tarif, souvent moins bien dotée.

Système d’exploitation

realme semble vouloir aborder le fonctionnement de ses tablettes Android différemment de celui de ses smartphones. Ainsi, là où des cadors comme le realme GT 2 proposent des tonnes d’options, la realme Pad Mini se trouve à l’inverse très dépouillée.

realme UI

realme UI menu applications

L’ardoise chinoise se montre très proche de son ainée, avec une surcouche realme UI très similaire à Android Stock. On profite ainsi d’une expérience « pure » de l’OS de Google.

On note toutefois l’apparition de quelques réglages poussés, comme par exemple pour la colorimétrie de l’écran. La personnalisation est donc un peu plus évoluée que sur la realme Pad.

Régalges realme UI

Notons aussi au passage l’arrivée d’un peu de bloatware en la présence de l’application Facebook. Rien d’insurmontable, on peut l’effacer facilement.

Appareil photo

Une chose est certaine : la realme Pad Mini ne va pas réinventer la photographie sur tablette. Tout comme sa grande soeur – et la grande majorité des ardoises – la petite tablette a bien du mal à produire des clichés de qualité avec son objectif de 5 MP à l’avant et 8 MP à l’arrière…

APN realme Pad Mini

En plein jour, on remarque une surexposition souvent exagérée qui tend à « cramer » les couleurs les plus claires. Le rendu reste toutefois suffisant pour des clichés rapides.

Photo jour realme Pad Mini

C’est comme souvent en basse luminosité qu’on repère les plus grosses faiblesses. Les photos manquent de luminosité et sont vite gâchées par un bruit numérique très important. En somme, le constat est le même que sur 99% des tablettes entrée de gamme : on se contentera d’utiliser la partie photo pour faire de la visioconférence.

Photo sombre tablette Pad Mini

Performances realme Pad Mini

Qui dit petit prix ne dit pas forcément performances au rabais. Bien qu’il faille une fois de plus faire des concessions, la realme Pad Mini sait rester efficace dans la plupart des situations.

Le modèle avec 4 Go de RAM testé ici s’est révélé suffisamment puissant pour le quotidien. Même avec plusieurs applications lancées en tâche de fond, le processeur Unisoc T616 arrive à tenir la cadence. Les ralentissements sont donc très rares pour peu qu’on reste sage avec la tablette.

Genshin Impact sur realme Pad Mini

Comme souvent, ce sont les jeux vidéo qui vont poser le plus de difficultés. Même avec les détails au minimum, Genshin Impact a du mal à bien tourner. La partie graphique du SoC est vite à genou face à des jeux récents. Cantonnez-vous aux jeux 2D, ça vaudra mieux !

Multimédia

C’est dans les tâches multimédia que la realme Pad Mini montre son vrai talent. Tout comme sa grande soeur, la tablette 8’’ se débrouille bien quand il s’agit de regarder films et séries dans le canapé ou même en déplacement.

realme Pad Mini haut-parleur

Si les deux haut-parleurs ne sont pas certifiés Dolby Atmos, ils n’en délivrent pas moins un son relativement convaincant pour le prix demandé. Il faut juste éviter de monter le volume à fond sous peine de distorsion. On apprécie aussi le fait que les haut-parleurs soient disposés de façon à ne pas être recouverts par les mains.

Côté prise casque, la realme Pad Mini montre une fois de plus un certain talent. Le son produit par la prise Jack 3.5 mm est très sympa. Sans arriver au même niveau qu’un baladeur audiophile, on ne peut qu’apprécier la bonne puissance délivrée par la tablette et la qualité du rendu.

Autonomie

La première tablette de realme nous offrait une autonomie de très bonne facture. En va-t-il de même pour la petite soeur ?

À l’usage, il faut bien avouer qu’on ressent une petite déception. Il semble en effet que la batterie de 6400 mAh ne soit pas en mesure de tenir la charge aussi longtemps que nous l’aurions souhaité. La realme Pad Mini arrive difficilement à dépasser les 8h à 9h d’utilisation, là où sa grande soeur tenait sans problème une dizaine d’heures, voire plus.

La recharge à 18W, pas très rapide de nos jours, demande aussi une certaine patience. Il faut plus de 2h15 pour remplir la batterie après une décharge complète. C’est assez moyen, mais n’oublions pas qu’on reste en entrée de gamme.

Conclusion realme Pad Mini

Plus petite et plus légère que son ainée, la seconde tablette de realme coche elle aussi les cases de l’ardoise Android à succès.

Le design est une belle réussite, de même que les performances – hors gaming – qui restent largement acceptables. L’écran se débrouille pas trop mal lui aussi. En bref, la realme Pad Mini nous offre un rapport qualité/prix tout ce qu’il y a de plus honorable.

Il est juste dommage que l’autonomie soit un peu en retrait et la charge si longue. En dehors de ça, il est indéniable que cette ardoise est plus attirante que la plupart de ses concurrentes !

le 0 368
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend