Test des ToughPad FZ-A1 et JT-B1 de Panasonic

La firme Japonaise Panasonic est un grand nom de l’électronique grand public, à l’origine de nombreuses innovations notamment dans les téléviseurs avec la gamme Viera. Panasonic est aussi très connu sur le marché professionnel : équipement informatique embarqué, solutions logicielles, appareils électroniques renforcés pour terrains contraignants etc. Voici le test de deux tablettes appartenant à la gamme TOUGHPAD de Panasonic à destination des professionnels.

Les produits destinés aux professionnels doivent répondre à des exigences supérieures en terme de robustesse, de sécurité et d’évolutions. Ainsi les tablettes de la gamme ToughPad de Panasonic répondent sur le papier au cahier des charges strictes de clients exigeants ayant besoin de matériel fiable en toutes circonstances. Néanmoins, le protocole de test déjà maintes fois éprouvé sur Tablette-Tactile.net n’a été que peu modifié : performances, fluidité de l’interface et ergonomie restent des valeurs universelles.

Design et Robustesse

Les FZ-A1 et JT-B1 sont des tablettes renforcées et ça se voit ! Au delà de l’aspect durci que donne la coque en magnésium, un épais bord en élastomère encadre la tablette. Les angles sont rembourrés pour protéger l’écran lors de chutes. La FZ-A1 est le modèle 10,1 pouces, l’autre fait 7 pouces.

Sur la face avant assez épurée on remarque en haut un capteur de luminosité et un APN de 2Mpx sur la version 10″ et 1,3mpx pour la 7 pouces. On a également plusieurs boutons physiques (d’aspect différent sur les deux appareils) qui ont la même fonction que les habituels boutons tactiles d’Android à savoir de gauche à droite : l’appel des préférences dans une app, Retour, Home et un gestionnaire des tâches spécifiques à Panasonic d’où son nom sexy Panasonic Dashboard. Une LED indique la batterie faible en clignotant.

20130713-114910.jpg

Du côté de la connectique, bien que divers ports soient présents, malheureusement il ne s’agit que des versions micro de l’USB et du HDMI, alors qu’avec ses dimensions imposantes cette tablette aurait facilement intégrée leurs versions desktop. Interrogé à ce sujet, J. NUNES répond que ce choix a été nécessaire pour des raisons d’étanchéité des trappes protégeant les connecteurs. Par ailleurs sont présents un jack 3.5, un micro SDHC (Max 32Go) et un port d’extension CC. Concernant les connexions sans fil, c’est un sans faute. L’accroche wifi est supérieure à ce que l’on trouve dans un iPad et un modèle wifi+3G existe également pour les deux tablettes. On constate le support de la 3,99G pour ce qui est de la version 7 pouces JT-B1 (pas de précision sur la compatibilité avec les réseaux français).

La FZ-A1 de 10 pouces propose un micro HDMI, micro USB 2.0, jack 3.5, un slot micro SDHC (Max 32Go) et sur le flanc gauche un lecteur de carte SIM taille standard pour le modèle 3G+wifi ainsi que l’emplacement du connecteur pour le chargeur.

20130713-115010.jpg

La JT-B1 de 7 pouces ne possède pas de Micro-HDMI mais se rattrape avec un grippe pour bien tenir la tablette. L’emplacement SIM et carte mémoire se situent sous la batterie.

Côté design, alors que la qualité de fabrication est là, il semble que les ingénieurs se soient lâchés : des vis partout. Il y en a 12 pour enlever la batterie de la FZ-A1 là ou la JT-B1 propose des loquets. Des notes d’avertissement sont collées un peu partout. Vous trouverez ainsi “ne pas exposer la peau à ce produit lors de l’utilisation dans un environnement chaud ou froid” ou comment Panasonic se protège juridiquement de tout souci sur sa tablette 10″.
L’arrière présente donc beaucoup de vis, une extension CC ainsi qu’un flash LED et son APN 5 Mpx sur la 10″/ 13Mpx sur la 7 pouces.

20130713-115105.jpg

Le stylet fourni avec la FZ-A1 s’accroche au dos de la tablette et ne fonctionne pas avec la version 7 pouces.

Conçues en 2011 ces tablettes pourtant commercialisées au second semestre 2012 souffrent d’une fiche technique qui se fait vieille notamment sur les SoC intégré alors que les nouveaux processeurs NVidia et Qualcomm promettent toujours plus de puissance et d’autonomie. De même il n’est pas de raison que ces tablettes professionnelles soient dotées d’écrans de moins bonne tenue que leurs homologues grand public, le prix stratosphérique de ces produits accentuant encore davantage ce sentiment.

Il est donc important de rappeler que les JT-B1 et FZ-A1 sont destinées à la consultation de documents, à la navigation web et aux traitements de quelques données (questionnaires par exemple) soit très peu à des activités de production, ce qui peut toutefois s’avérer dommage et contraignant – le comble !

La version 7 pouces, conçues d’abord pour la marché japonais, est un appareil qui se veut le successeur des PDA, offrant le confort d’un écran plus large que ces derniers. Pour la petite histoire, elle répond à l’origine au besoin des fast-food d’équiper leurs employés de mini tablettes pour la prise de commande et le paiement. La version 10 pouces a été davantage pensée comme un ordinateur.

Caractéristiques techniques

FZ-A1 caractéristiques complètes ici

  • Android Ice Cream Sandwich 4.0.3
  • Processeur Marvell® Double Coeur 1,2 GHz
  • Écran Multi-Touch Capacitif Digitizer de 10,1″ 1024 par 768 pixels
  • Luminosité jusqu’à 500 cd/m² avec film mat/antireflets
  • Stylet fourni
  • GPS Satellite et boussole numérique
  • Micro USB, Micro HDMI, extension CC
  • 2Mpx en façade et 5Mpx à l’arrière avec flash LED
  • Jusqu’à 10 heures d’autonomie
  • Batterie remplaçable
  • Résistant aux chutes de 120 cm, conforme à la norme MIL-STD 810G
  • Résistant à l’eau / à la poussière, norme IP65
  • 3G en option
  • 1kg

JT-B1 Caractéristiques complètes : ici

  • Android ICS 4.0.3
  • Ecran 7″ 1024 par 600
  • Multi-Touch Capacitif avec quatre points de détection simultanés
  • Luminosité jusqu’à 500 cd/m² avec film anti-reflets
  • Processeur dual-core Texas Instruments® 1,5 GHz
  • Jusqu’à 8 heures d’autonomie avec batterie remplaçable par l’utilisateur
  • Appareil photo avant 1,3 mégapixels et arrière 13 mégapixels flash LED
  • GPS et boussole numérique
  • Résistant aux chutes de 150 cm
  • Résistant à l’eau et à la poussière (IP65)
  • 4G/3G en option
  • 545g

Vidéo FZ-A1 par Panasonic

http://www.youtube.com/watch?v=nbeIWWz2Esg

Vidéo JT-B1

http://www.youtube.com/watch?v=xucDCILzQZ8

Prise en main

FZ-A1 et JT-B1 sont des tablettes renforcées ce qui signifie qu’elles ne vous lâcheront pas facilement : safari dans le désert pour les baroudeurs ou gestion de plateforme pétrolière dans les lieux les plus inhospitaliers du globe ne leur feront pas peur ! Ainsi conçus et testés en usine, ces produits répondent d’une norme appartenant à l’agence militaire américaine : la norme MIL-STD 810G. Celle-ci comprend la résistance à la poussière, à la projection d’eau, aux vibrations et accélération et aux chute de 150 cm.

20130713-115331.jpg

Ainsi même si le design de ces tablettes ne leur font pas honneur, leur robustesse est indéniable. Pas de craquements aux torsions, les parties sont biens vissées, les différents connecteurs restent parfaitement protégés par des trappes sécurisées et étanches, et la JT-B1 est gratifiée d’une poignée en cuire de bonne facture qui facilite considérablement la prise en main.

Le châssis intérieur en magnésium fournit une structure solide pour une protection optimale des composants internes et de la carte-mère contre les impacts, les chutes ou les chocs. La protection d’angle en élastomère réduit l’impact des chutes et protège l’écran. Le renforcement chimique du verre de l’écran et la soudure directe permettent d’augmenter la résistance du verre aux vibrations et aux impacts.

20130713-115408.jpg

Toughpad est sans doute la tablette Android professionnelle la plus robuste et la plus fiable du marché mais elle reste globalement en retard en terme de performances. Cependant la navigation dans Android ICS est assez fluide sur les deux appareils alors que l’allumage est d’un ennui suicidaire. Le Pinch to zoom qui consiste à approcher deux doigts pour zoomer sur une photo ou page web fonctionne assez capricieusement même lorsque le cache est vide, ce qui s’avère assez frustrant.

La FZ-A1 est une tablette 10.1 pouces offrant un écran – assez décevant – TFT de 1024 par 768 points recouvert d’un film mat/anti-reflet. Les angles de vision sont pauvres et l’affichage manque de piqué sur les textes ce qui fatigue à la lecture prolongée. Contre les traces de doigts qui se voient assez, Panasonic livre un chiffon (absent sur la JT-B1) pour nettoyer l’écran. Le point vraiment positif est la luminosité de l’écran : 500cd/m² permettant une utilisation en plein soleil. Moins décevante, la résolution 1024 par 600 de la JT-B1 passe mieux sur un écran 7 pouces au format 4:3 avec encore une bonne luminosité. Précises les dalles tactiles manquent de vitesse de réaction ce que l’on expliquera dans les tests de performances.

L’utilisation du stylet sur la version 10″ est par contre un gage de précision et d’efficacité dans les saisies que les clients apprécieront. Nous retrouvons ici une fonction phare des derniers nés Samsung qui consiste à approcher le stylet de l’écran – sans le toucher – pour interagir. Toutefois, Panasonic n’a pas développé de fonctions spécifiques, c’est aux clients de développer des apps tierces qui en tireront partie.

20130713-115511.jpg

Livrées avec quelques Apps pré installées – Adobe Reader, Gmail, Calendar et Talk, Sync, Google Maps, Play Store, VPN client, Chrome – on pourrait se demander au premier abord si on a bien affaire à une tablette pro : pas de surcouche particulière ni de logiciels permettant la gestion de matériel ou quoi que ce soit. Et pourtant, ça existe, mais Panasonic est avant tout un constructeur, son métier c’est le matériel. Pour gérer des parcs de tablettes, différentes solutions existent, au client de choisir la plus appropriée :

  • FOTA (Firmware On The Air) pour mettre à jour les systèmes embarquées de plusieurs tablettes
  • SOTA (Service On The Air) pour les petites structures, permettant d’utiliser le Push pour rajouter des données par exemple.

Supporté par d’autres sociétés, un service tiers pour bloquer, désactiver, afficher un message ou effacer le contenu de tablettes volées ou perdues peut être adjoint. (AirWatch)

Photo/vidéo

Le capteur 5 Mpx de la FZ-A1 ne fait vraiment pas de merveilles. Passable en bonne luminosité, il ne réussit pas à capter les bonnes nuances de couleurs et le résultat est pire en basse luminosité. Le grain se fait vite sentir alors que l’APN gère très mal les contrastes. L’écran de la tablette n’aide pas à raviver les couleurs fades. En vidéo il s’en sort mieux mais ce n’est là pas de la HD.

20130713-115731.jpg

Photo prise avec la FZ-A1

20130713-115910.jpg

Photo prise avec la JT-B1

20130713-115811.jpg

Photo prise avec le Nouvel iPad

Le capteur 13Mpx de la JT-B1 fait beaucoup mieux ! La photo est nette et précise. Mais là encore les couleurs restent ternes. La basse luminosité est bien prise en charge, on peut se demander si l’iPad et ses 5Mpx ne sont même pas en retraits dans ces conditions. On utilisera volontiers les outils de retouche photo présents dans la Galerie avant de les partager.

Les flash LED sont performants et éclairent à 2 mètres une scène, mais il faudra prendre des appareils photos dédiés pour faire mieux, même les appareils grand public ne peuvent pas rivaliser.

Performances

La FZ-A1 sous Android ICS (4.0.3) est mue par un assez vieux SoC Marvel de fin 2011 possédant 2 cœurs physiques à 1.2Ghz et épaulé par 1Go de mémoire vive. La JT-B1 est propulsé par ce même OS avec un SoC un peu plus puissant, un Texas Instrument OMAP 4460 1,5Ghz et 1Go de RAM.

Le choix du processeur Marvel pour la 10″ est toutefois la réponse aux besoins de sécurité et d’autonomie. En effet en plus de ces deux cœurs applicatifs le Marvel ARMADA TM PXA2128 possède un cœur dédié au cryptage des données (norme FIPS 140-2 Niveau 2) et un autre que l’on peut appeler cœur “compagnon” qui s’active lorsque les deux cœurs principaux ne sont plus ou peu sollicités afin d’économiser de l’énergie. Voir la fiche du processeur en ligne ici.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-Antutu-Tablette-Tactile.net

Ainsi, il est évident qu’avec leurs deux processeurs un peu datés, leurs performances sont en retrait par rapport à la concurrence des tablettes “grand public”. Antutu et Quadrant ne les mettent pas à leurs avantages face aux Xperia Tablet Z de Sony ou Padfone 2 d’Asus.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-Quadrant-Tablette-Tactile.net

En performance graphique, là aussi, Nenamark 2 malmène les deux tablettes de Panasonic. Elles réalisent des score moins élevés que les dernières tablettes “grand public”, mais, par exemple, plus élevés que la fournée de tablette Samsung de l’an dernier.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-Nenamark2.0-Tablette-Tactile.net

Les navigateurs web par défaut sont assez véloces mais les tablettes seront mises en difficulté pour des affichages 3D un peu plus poussés comme le montrent nos tests Sunspider et BrowserMark 2.0, avec des résultats bien inférieurs à leurs homologues plus récentes (mais moins chères). Ouvrir quelques onglets passent encore très bien.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-sunspider-Tablette-Tactile.net

 A Sunspider, le score le plus petit est le meilleur. Ici, l’iPad 4 domine toute la concurrence.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-browsermark2.0-Tablette-Tactile.net

Tandis que pour BrowserMark 2.0, c’est le score le plus élevé qui est le meilleur; là encore les tablettes de Panasonic sont à la traine…

Autonomie

Les tablettes de Panasonic s’arroge une autonomie équivalente sur notre test d’autonomie vidéo : 7h15 (JT-B1) contre 8h15 (FZ-A1), mais ces deux résultats sont inférieurs aux indications du fabricant, respectivement 8h et 10h.

Notre test d’autonomie ne prend pas vraiment compte les usages qu’en auront les professionnels, mais basé sur la lecture en boucle de vidéo full HD. À noter d’ailleurs que les deux tablettes se sont montrées en difficulté pour les lire ! Saccades à tout va, il est bien impossible de les utiliser pour ce type de fichiers – leurs écrans n’étant pas non plus adapté à cette qualité.

Panasonic-ToughPad-FZA1-JTB1-test-autonomie-Tablette-Tactile.net

Cependant, comme les Panasonic ToughPad FZ-A1 et JT-B1 sont à destination des professionnels, on peut affirmer que ces deux tablettes fourniront une bonne autonomie pour leurs utilisations.

Utilisation professionnelle

Rien à rajouter pour ce qui est de l’utilisation de ces tablettes étant donné qu’elles font tourner une version épurée d’Android, sans surcouche logicielle à l’inverse de Samsung et compagnie. Panasonic est un fabricant de matériel et entend se présenter comme tel : pas de solutions logicielles au programme mais du matériel disponible pour tous usages (NFC, 4G, Bluetooth 4.0, extension CC)

20130713-120052.jpg

Par contre, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de cohérence dans la gamme. En effet, les ordinateurs renforcés ToughBook et ToughPad appartiennent à un programme commun portant le nom SPIE et destiné à l’organisation des équipes pour une meilleure gestion de l’équipement urbain par exemple.

Une vidéo explicative sera plus explicite :

Conclusion

FZ-A1 et JT-B1 sont particulièrement adaptées aux applications de terrain légères dans différents secteurs (ex. aéronautique, construction, ventes sur le terrain et secteur public) où les conditions de travail extrêmes sont un défi permanent et où toute panne peut avoir des répercussions importantes. Conçus pour satisfaire les mêmes normes que les Toughbooks, les modèles Toughpad offrent une bien meilleure durabilité que les tablettes classiques mais c’est à peu près tout.
A l’intérieur ces ToughPad répondent tout juste aux objectifs fixés par Panasonic qui sont de permettre l’utilisation simultanée de services de cartographies, l’affichage de sites web, la prise de photos (même de mauvaise qualité pour ce qui est de la FZ-A1 dommage) et la consultation de PDF. Ne pensez pas afficher des modèles 3D ou rédiger des documents plus long qu’un email, la santé de vos nerfs en dépend.

Les tablettes ToughPad sont fortement déconseillées au grand public qui n’a pas besoin de tant de robustesse et se sentira rapidement limité en termes de performances, mais elles peuvent remplir leur job chez quelques professionnels très exigeants au porte-monnaie bien rempli. En effet ces tablettes sont hors de prix.

  • FZ-A1 Wifi 1000€
  • FZ-A1 Wifi+3G 1150€
  • JT-B1 Wifi 1100€
  • JT-B1 Wifi+4G/3G 1250€

Ces tablettes ne seront pas renouvelées dans l’année.

Nous remercions l’Ingénieur Support Technique Joseph NUNES de Panasonic pour les renseignements apportés afin de compléter ce test ainsi que Carole BROZEK pour le prêt.

le 1 80
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Comment affirmer que le public n ai besoin de tant de robustesse? Tous autres tablettes seraient reduites en charpie après une chute de 70 cm!!! Souhaitez-vous vous reconvertir en agent d’assurance ou pouvez-vous indiquer des pdts. suffisemment solides pour qu’ils ne se cassent des la première chute, vous rappelant qu’après l invention de l obsolescence programmée,S.JOB inventa le pdt cassable: Iphone et ipad: En effet,le cerveau n est pas DU TOUT conçut pour tenir LONGTEMPS ET SOUVENT des objets avec nos mains,notemment pour les enfants et meme pour les adultes.Et cela sans oublier les seniors et leurs difficultés de préentions; ps:Je n ai pas de tablette ni smartphone,quel arnaque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *