Umidigi Umi Z2 Special Edition : test & avis du smartphone low-cost

Par ,

Aux côtés de géants comme Xiaomi ou Honor, divers constructeurs chinois tentent de se faire connaitre. Umidigi est parmi eux depuis quelques années déjà, proposant des smartphones abordables. Nous avons testé le Umi Z2 Special Edition durant plusieurs jours, voici ce qu’on en pense.

Prix et caractéristiques techniques

Le Umidigi Z2 Special Edition est le petit frère du Z2, mais amputé de quelques éléments. Bien entendu, le prix est plus bas. Notre modèle de test provient du site d’import chinois Myefox. Il y est commercialisé à 159.99€. Très abordable, le Umi Z2 SE a cependant quelques beaux atouts à faire valoir :

  • Ecran 6.2″ IPS 2246 x 1080 px
  • SoC Mediatek Helio P23
  • 4 Go RAM
  • 64 Go de stockage
  • APN 16 + 8 MP (avant) et 16 + 8 MP (arrière)
  • WiFi 802.11 a/b/g/n, Bluetooth 4.2, micro-SD, USB-C, double-SIM
  • Batterie 3850 mAh
  • Android 8.1 Oreo

Bien qu’il provienne de Chine, le smartphone est compatible avec toutes nos fréquences 4G. Même le chargeur fourni est au format européen. C’est assez rare sur les produits d’import pour être signalé. La différence majeure avec le Umi Z2 réside au final dans la RAM, limitée ici à 4 Go – contre 6 Go sur l’autre modèle.

Présentation Umidigi Umi Z2 SE

Pour moins de 160€, il semble qu’on a un terminal Android bien fourni. On pourra déplorer l’absence de WiFi 802.11 ac, de NFC ou même de prise casque. En même temps, difficile de râler compte tenu du prix très serré de l’appareil que l’on peut trouver sur le site Myefox.fr.

Voir l’offre Umidigi Z2 Special Edition

Design

Le Umi Z2 Special Edition n’est clairement pas le smartphone le plus original du moment. Le constructeur a cependant tenu à se démarquer avec les trois coloris proposés : bleu, arc-en-ciel ou fibre de carbone. Pour ce test, j’ai reçu ce coloris, qui change un peu de l’ordinaire. Rien d’exceptionnel cependant, le look du smartphone reste très banal.

Coque carbone Umi Z2 Special Edition

Avec un poids de 165 grammes et des dimensions de 153.4 x 74.4 x 8.3 mm, il tient bien en main. Avant et arrière sont en verre, le tout cerclé de métal. Les boutons physiques de volume et d’alimentation sont situés sur la tranche droite. Là aussi, tout tombe sous le pouce. Il y a cependant beaucoup de jeu sur le bouton de volume. Pas très rassurant pour la longévité du smartphone…

En face avant, l’écran se pare d’une très large encoche, comme c’est la mode en ce moment. C’est moche, mais ça permet d’avoir des bordures assez fines sur le reste du Umi Z2 SE. Un menton assez épais orne toutefois le bas de l’écran.

Encoche Umi Z2 Special Edition

Le lecteur d’empreintes digitales est placé à l’arrière, juste sous les deux APN. Ces derniers ne ressortent pas trop, on peut ainsi poser le smartphone chinois bien à plat sur la table.

Globalement, le Umidigi Z2 Special Edition ne casse pas des briques avec son look tout ce qu’il y a de plus banal. Il semble cependant bien construit et relativement solide. Notez qu’une coque en silicone est incluse dans la boite. Plutôt épaisse, elle saura protéger le smartphone des chutes et traces de doigts.

Umidigi Umi Z2 SE coque silicone

Ecran

Le smartphone de chez Umidigi est doté d’une dalle IPS de 6.2″. Comme vu plus haut, elle écope d’une large encoche. Pour ma part, je ne suis pas particulièrement fan, surtout qu’on ne peut pas la masquer logiciellement. Fort heureusement, la plupart des applications ajoutent une bande noire quand on passe en mode paysage.

Ecran IPS Umi Z2 SE

La dalle du Umi Z2 SE est de bonne qualité, bien qu’elle ne soit pas non plus exceptionnelle. Les contrastes sont corrects, tout comme les couleurs. Mais l’ensemble manque de luminosité. En plein jour, le smartphone peine à assurer une lecture agréable. Vu son prix, on pouvait difficilement attendre plus de cette dalle qui remplit finalement son office correctement dans la plupart des cas.

Appareil photo

Le Umi Z2 Special Edition reprend les mêmes APN que son grand frère, le Z2. Il y a ainsi deux objectifs à l’avant et deux autres à l’arrière. Ils font 16 MP et 8 MP de chaque côté. L’appareil avant permet de gérer la reconnaissance faciale.

Umidigi Z2 Special Edition photo jour

On pouvait s’en douter vu le prix, la partie photo est loin d’être exceptionnelle. En plein jour, les clichés restent corrects. Mais dès qu’on est en terrain un peu sombre ou qu’on teste le mode portrait, ça devient très vite aléatoire. L’application photo est de plus très limitée.

Photo basse luminosité Umi Z2 Special Edition

On n’est clairement pas devant un photophone. Le Umi Z2 Special Edition assure le minimum syndical, mais prévoyez un vrai appareil si vous voulez immortaliser vos souvenirs.

Interface

Les puristes vont adorer : le Umi Z2 Special Edition tourne sous Android 8.1 Stock. Le constructeur chinois n’ajoute même pas de bloatware. On peut ainsi profiter d’un vrai Android brut de décoffrage. Les applications Google sont pré-installées, pas besoin de bidouille.

Android Stock Umi Z2 SE

La ROM est correctement traduite, du moins dans 99.9% des cas. Seuls quelques paramètres sont traduits bizarrement, avec quelques morceaux d’anglais dedans.  Rien de méchant, le smartphone est utilisable sans aucun problème au quotidien.

Traductions manquantes Umi Z2 Special Edition
Certaines traductions sont manquantes ou étranges

La bonne nouvelle, c’est que Umidigi semble suivre son bébé de près. J’ai ainsi reçu deux mises à jour en une semaine. J’ai pu constater quelques améliorations dans les traductions et le fonctionnement global du smartphone. Le seul bémol, c’est que pour le moment le Umi Z2 SE bénéficie d’un patch de sécurité ancien, datant de mai 2018. Pas génial pour la sécurité.

Le suivi semble cependant plutôt bon, ce qui est rare pour les constructeurs chinois. Et quel plaisir d’avoir un Android Stock sous la main !

Performances

Le Umidigi Umi Z2 SE est doté d’un processeur d’entrée de gamme, le Helio P23. Avec ses huit cœurs épaulés par 4 Go de RAM, il est loin d’être une bête de course, atteignant seulement 84077 points sur le benchmark Antutu.

Benchmark Antutu Umi Z2 SE

On sent vite à l’usage le manque de punch du smartphone. Les applications mettent du temps à s’ouvrir. Le terminal semble parfois patauger dans la semoule. Rien de rédhibitoire pour le prix, mais vous n’irez pas concurrencer un Galaxy S9 ou un Xiaomi.

Les jeux vidéos récents comme Asphalt 9 mettent vite le Umi Z2 Special Edition à la peine. On sent des gels récurrents et la navigation n’est pas des plus fluides dans les menus. Fort heureusement, le smartphone s’en sort mieux pour le multimédia.

Jeu 3D Umidigi Z2 SE

Regarder un film en HD ne pose aucun problème. Le son est d’ailleurs de bonne qualité, bien qu’assuré par un seul haut-parleur. L’ensemble ne chauffe quasiment jamais. Une bonne surprise !

Au final, le plus gros reproche que je ferai à ce smartphone provient de son lecteur d’empreintes digitales. Il est totalement à la masse, mettant de longues secondes à réagir. Enfin, quand il réagit… Un vrai calvaire qui oblige à revenir au déverrouillage par code PIN ou schéma pour plus de confort. Oubliez aussi la reconnaissance faciale, très longue et clairement pas sécurisée.

Autonomie

Avec une batterie de 3850 mAh, on pouvait s’attendre à une autonomie record pour le Umidigi. Ce n’est malheureusement pas le cas. Si le smartphone asiatique bénéficie de la charge rapide à 2 A, l’autonomie n’est pas des meilleures.

Accessoires Umi Z2 SE

Regarder un film pendant deux heures sur Netflix avec la luminosité à 50% fait baisser la batterie de 25%. Pas génial quand on sait que la moyenne est à 17% chez les concurrents.

Avec un usage modéré, le Umi Z2 Special Edition arrivera toutefois à tenir la journée. Les mises à jour apportées par le constructeur semblent d’ailleurs améliorer petit à petit les choses.

Conclusion

Voir l’offre

Un smartphone décent et abordable

7 sur 10
Les plus Prix plancher / Ecran IPS FHD+ bien calibré / Android 8.1 Stock / Mises à jour régulières / Support de toutes les bandes 4G françaises / Bon haut-parleur Les moins Manque de puissance / Ecran pas assez lumineux / Autonomie moyenne / Qualité photo / Quelques traductions approximatives Conclusion Umidigi Umi Z2 Special Edition Le smartphone d'entrée de gamme d'Umidigi n'est clairement pas parfait. L'écran manque de luminosité, le processeur est un peu poussif, la ROM parfois mal traduite... Les petits défauts apparaissent ça et là, mais ne sont pas rédhibitoires. Le constructeur chinois suit sont bébé de près, avec des mises à jour régulières. On a aussi le plaisir de retrouver un Android dépouillé de toute surcouche inutile. Ce Umi Z2 SE me fait penser à Xiaomi à ses débuts. On a vu pire comme modèle ! Pour moins de 160€, ce smartphone chinois pourra faire un cadeau de Noël tout à fait acceptable si votre budget est serré.
le 0 343
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *