Le smartphone à écran pliant de Samsung se dévoile officiellement

Par ,

Le smartphone à écran pliable de Samsung fait parler de lui depuis des années. Mais il est enfin officiel, du moins pour son écran Infinity Flex Display. Voici ce qu’on en sait alors que la production de masse se fait attendre pour 2019.

Un écran pliable double d’un second écran de petite taille

Dévoilé brièvement durant la Samsung Developer Conference, l’Infinity Flex Display est loin de ressembler à n’importe quel écran. Cette dalle OLED tente de conjuguer le meilleur des smartphones et tablettes.

On a donc d’un côté une dalle pliante de 7.3″ avec une définition de 2152 x 1536 px qui n’est pas sans faire penser à une petite tablette. En cas de besoin, on peut la replier sur elle-même, ce qui laisse alors apparaître un second écran au dos, au format smartphone. Cette seconde dalle OLED ne fait que 4.58″ pour une définition de 1960 x 840 px.

Histoire d’avoir une idée du fonctionnement de l’engin, voici une vidéo de la présentation officielle :

Samsung promet donc une expérience hybride, tantôt smartphone, tantôt tablette. L’interface du grand écran permettra de mettre jusqu’à 3 applications en multi-tâche. Certains développeurs sont déjà en train d’adapter leurs applications afin qu’elles puissent tourner sur l’Infinity Flex Display et son fonctionnement atypique.

Samsung n’a pour le moment pas donné plus d’informations sur la date de sortie de son futur bébé. Les responsables de la firme ont juste prévu une production de masse pour “les prochains mois”.

2019 pourrait donc bien être une année charnière pour les écrans pliants.

Les constructeurs à l’assaut des écrans pliants

Samsung n’est pas le seul à prévoir de commercialiser un smartphone pliant. Si le Galaxy X – nom donné par les rumeurs – fait parler de lui depuis des années, des concurrents sérieux planchent eux aussi sur la problématique.

Ecran pliant Samsung

LG a ainsi dévoilé au CES 2018 un écran de TV enroulable pouvant se ranger dans un meuble. Xiaomi et Lenovo, tout comme Microsoft, seraient eux aussi en pleine conception de dalles pliables. Le marché risque donc d’être très vite inondé, et ce dès l’année prochaine.

Reste à savoir si ces hybrides trouveront preneur. Google semble y croire et travaille à intégrer nativement le support des écrans pliants à Android. Est-ce que ce sera suffisant pour attirer les acheteurs potentiels ? Difficile à dire pour le moment.

Les prix risquent en effet d’être très élevés. On imagine aisément que les premiers modèles coûteront plus de 1000€ à leur sortie. Il risque d’y avoir un effet de niche, du moins les premières années. Mais si l’idée séduit, alors on pourrait bien assister à un tournant dans notre façon d’utiliser les smartphones. Plus besoin d’appareils séparés : tablette et téléphone ne formeront plus qu’un. On a hâte d’y être !

Une tablette pliable à mettre dans la poche

La prochaine évolution du marché des appareils tactile serait-elle l’écran pliable ?

Tablette pliable Samsung
Concept d’écran pliant

Dévoilé pour la première fois au CES 2013, l’écran OLED de Samsung a parcouru du chemin ces dernières années.

D.J. Koh a d’ailleurs précisé que “lorsque nous proposerons un téléphone pliable, il faudra que cela ait vraiment du sens pour nos clients. Si je ne juge pas l’expérience client à la hauteur, je ne voudrai pas proposer ce genre de produit.” 

Selon lui, ce terminal pliable sera plus qu’un gadget. Il sera commercialisé à travers le monde entier et n’aura pas vocation à disparaître au bout de six mois.

Il faut dire que Samsung n’est pas la seule société sur le coup. Huawei aurait aussi dans ses cartons un terminal à écran flexible qui sera présenté avant la fin d’année.

Nul doute que d’autres marques sont aussi dans la course. Reste à savoir si ces constructeurs réussiront à surmonter les nombreux défis techniques qui les attendent. Des appareils à double écran tactile ont échoué à se faire une place au soleil. La tâche sera ardue pour convaincre les utilisateurs du bien fondé des tablettes pliables. Nous verrons bien dans quelques semaines quelles sont les solutions proposées par les constructeurs.

Quels usages pour ce type de tablette ?

Le marché des tablettes n’est plus au beau fixe depuis des années. En dehors d’Apple qui s’en sort plutôt bien avec son iPad, rares sont les constructeurs Android à avoir continué l’aventure. Samsung pourrait donc bien rendre un second souffle avec sa tablette à écran souple, du moins si cette dernière a du succès.

Au delà de l’aspect matériel, adapter l’interface sera aussi un vrai casse-tête. Le géant coréen a cependant montré qu’il avait de la suite dans les idées avec DeX, un mode hybride intégré à sa toute nouvelle Galaxy Tab S4.

Mais quel usage peut-on prévoir pour ce type de matériel ? On imagine que les tablettes pliables seront avant tout destinées aux personnes mobiles. Leur capacité à se replier leur donnera la possibilité d’être transportée dans la poche, comme un smartphone.

Une fois à la maison ou au travail, il suffira de repasser en mode tablette et pourquoi pas brancher un clavier pour avoir une machine destinée à la production de contenus. On a hâte de voir ça en tout cas !

le 0 301
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *