Xiaomi Mi6 : notre test du smartphone haut de gamme à moins de 400€

Par ,

Après de nombreuses rumeurs et une annonce très attendue par les fans de la marque, il est temps de voir ce que le Xiaomi Mi6 a dans le ventre. A moins de 400€, fait-il le poids face aux smartphones de Samsung et Apple ?

Prix bas et spécifications au top

Depuis des années Xiaomi réussit le tour de force de proposer le même équipement que les meilleurs constructeurs du marché, mais avec un prix deux fois moins élevé. Une politique qui fonctionne et assure le succès année après année. Derrière ce succès se cache aussi une très large communauté. Fort ce de support, le Xiaomi Mi6 semble avoir tout ce qu’il faut pour réussir, à commencer par une fiche technique impressionnante :

  • Écran 5.15″ Full HD 1920 x 1080 px
  • Processeur Qualcomm Snapdragon 835 à 2.45 GHz
  • 6 Go RAM
  • 64 ou 128 Go de stockage
  • APN 8 MP et 2 x 12 MP
  • Wifi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0, NFC, USB Type-C, deux emplacements nano-SIM, port infrarouge
  • Batterie 3350 mAh avec Quick Charge 3
  • Android 7.1.1 Nougat avec surcouche MIUI 8.2

L’engin est donc vraiment costaud, bénéficiant de ce qui se fait de mieux dans le monde mobile à l’heure actuelle. Malheureusement, Xiaomi a abandonné la prise casque dans ses efforts pour ressembler à Apple… Un adaptateur pour le port USB fourni dans la boite permet de profiter d’un casque audio filaire, mais au détriment de la charge. Dommage…

Le port micro-SD est lui aussi absent comme sur de nombreux smartphones haut de gamme. Étant donné que le Mi6 possède au minimum 64 Go de stockage, ce n’est pas trop gênant. En dehors de ça, le flagship de Xiaomi est vraiment au top. Sachant qu’on peut le trouver à moins de 400€ sur Gearbest (version 64 Go), il reste très alléchant.

Voir l’offre

Un design trop banal

J’ai eu l’occasion de tester il y a quelques mois le Mi5S. Le moins qu’on puisse dire c’est que Xiaomi n’a pas réinventé la roue avec le Mi6. L’aspect général du nouveau smartphone est quasiment identique à son prédécesseur. Le constructeur chinois abandonne néanmoins la coque en métal au profit du verre, plus élégant mais plus fragile… Une coque en silicone est incluse dans la boite, c’est appréciable !

Comparatif smartphones Xiaomi
D’une génération à l’autre, le design ne change quasiment pas. Ici, le Mi5S (en blanc) face au Mi6.

Niveau dimensions, le Xiaomi Mi6 n’est pas le plus discret des smartphones : 14.51 x 7.04 x 0.75 mm pour 171 grammes. Il est donc plus fin mais plus lourd que le Mi5S. Il tient cependant bien en main avec sa coque incurvée. Le verre est malheureusement très salissant.

dos en verre Xiaomi Mi6
Le Mi6 adopte le verre, plus élégant que le métal, mais aussi plus fragile et salissant.

La face avant reste dans la même veine : on prend les mêmes et on recommence. Le bouton central fait donc office de lecteur d’empreintes digitales (très efficace d’ailleurs). Sur chaque coté se trouve un bouton tactile (menu et retour) signalé par une LED. C’est très sobre, mais un nouveau venu sur Android ne trouvera probablement pas l’ensemble très lisible.

Capteur d'empreintes digitales sonique Xiaomi Mi6
Le lecteur d’empreintes digitales est très précis et réactif, un vrai régal !

La connectique est comme sur tous les smartphones située sur le bas de l’appareil. Un port USB Type-C est ceint par un haut-parleur et un microphone. Les amoureux de la pris Jack pourront en revanche sortir les mouchoirs, Xiaomi a décidé de marcher dans les pas d’Apple en la supprimant. L’utilisation d’un casque reste possible grâce à un adaptateur fourni dans le paquet.

Connectique Xiaomi Mi6
Dites adieu à la prise casque, Apple fait des émules.

 

Adaptateur Type-C vers Jack 3.5mm
Un adaptateur pour casque audio est fourni dans la boite.

La tranche gauche accueille une trappe qui dissimule deux emplacements pour nano-SIM.

Nano-SIM Mi6
La trappe contient deux emplacements nano-SIM.

Sur le côté droit on a les boutons de volume et alimentation. Ils tombent directement sous le pouce et présentent aucun jeu, ce qui est toujours rassurant quant à la durabilité du smartphone.

Boutons du smartphone Mi6
Les boutons physiques sont bien conçus et tombent parfaitement sous le pouce.

Le Mi6 ne possède donc pas le design du siècle, mais respire néanmoins la qualité. Xiaomi démontre une fois de plus sa maîtrise en la matière.

Un écran tactile propre et lumineux

Je ne suis en général pas déçu par les écrans provenant de chez Xiaomi (ou du moins de ses sous-traitants). Le Mi6 ne viendra pas me faire changer d’avis. Doté d’une définition Full HD, il offre de belles couleurs et des contrastes agréables. Les noirs sont d’ailleurs bien rendus, sans atteindre le même niveau que sur un Galaxy S8. J’ai surtout apprécié la luminosité de l’ensemble qui permet même d’utiliser le smartphone en plein soleil. Il est possible de régler les contrastes dans les paramètres, le smartphone proposant un réglage automatique par défaut. C’est cependant assez succinct et pas forcément utile étant donné la qualité de la dalle.

Ecran IPS Xiaomi Mi6
L’écran IPS est franchement très réussi et très lumineux.

 

Contrastes écran Mi6
On peut régler le contraste rapidement dans les paramètres.

Un double objectif qui n’atteint pas le haut du panier

La grosse nouveauté du Xiaomi Mi6 est son double appareil photo placé au dos. Suivant la mode lancée par le Huawei P9, Xiaomi a donc pourvu son smartphone de deux APN de 12 MP à l’arrière. L’utilisateur est ainsi sensé obtenir un meilleur rendu sur les clichés en basse luminosité et peut aussi réaliser des effets de flou en arrière-plan. Sur le papier c’est alléchant, mais la mise en pratique s’avère plutôt aléatoire sur le Mi6. Certains clichés présentent un flou étrange, d’autres surexposent les blancs… Certains sont en revanche magnifiques. On a donc un peu l’impression de jouer à la loterie.

Double appareil photo Xiaomi
Le Mi6 inaugure le double APN chez Xiaomi.

 

Photo de jour Xiaomi Mi6
Les photos du Mi6 sont parfois assez aléatoires. Il y a cependant moyen de faire quelques jolis clichés avec des effets de flou sympathiques.

C’est d’autant plus dommage que l’application photo de Xiaomi permet d’appliquer rapidement des filtres et de jongler entre les modes rapidement. L’appareil est même doté d’un zoom optique x2 qui fonctionne plutôt bien. Le logiciel détecte les visages, supporte les photos HDR et offre pas mal de petites options. Les photos en basse luminosité sont elles aussi en dessous de smartphones plus onéreux, mais restent malgré tout de bonne qualité. Un amateur de photo restera malheureusement sur sa faim.

Cliché nocturne Xiaomi Mi6
Les clichés en basse luminosité sont plutôt réussis mais n’atteignent pas le niveau des concurrents avec double-APN.

MIUI 8.2 : une surcouche complète “à la iOS”

Depuis ses débuts Xiaomi propose sur ses tablettes et smartphones sa propre surcouche maison nommée MIUI. Si le cœur du système est bien Android, le constructeur chinois le modifie lourdement. Le design final ressemble fortement à iOS, le système mobile d’Apple. Il n’y a donc pas de tiroir d’applications, tout est placé sur les bureaux. Les icônes aux bords arrondis renforcent ce ressenti. Malgré tout on reste bien sur Android, notamment avec pas mal de possibilités de personnalisation (changement de thèmes, transitions d’écran, personnalisation des paramètres rapides, etc…). MIUI 8.2 ne change cependant pas énormément des précédentes version.

MIUI ressemble fortement à iOS.
MIUI ressemble fortement à iOS.

 

Personnalisation Xiaomi
On peut personnaliser l’ordre et le nombre de paramètres dans la barre rapide.

 

Thèmes Xiaomi Mi6 personnalisation
De nombreux thèmes permettent de personnaliser l’apparence du Mi6.

Le Mi6 reçu pour ce test tourne avec une ROM internationale avec Android 7.1.1 Nougat. Il peut donc être réglé en français et possède tous les services Google. Les applications réservées à la Chine ont quant à elles été retirées. Xiaomi a bien sûr laissé ses applis maison comme son navigateur ou son agenda. Il y a tout ce qu’il faut pour être opérationnel dès la sortie de boite. Facebook et WPS Office sont pré-installés, mais rien n’empêche de les enlever pour faire de la place.

Play Store sur Xiaomi Mi6 Global ROM
Le Play Store est pré-installé sur le Mi6, ainsi que d’autres applications Google.

Au rang des bonnes nouvelles, il est toujours agréable de voir que le constructeur chinois suit d’assez prêt ses smartphones. J’ai ainsi reçu une mise à jour après seulement deux jours d’usage. Top ! A moins d’être allergique au look iOS, MIUI est une interface qui est vraiment agréable à utiliser. Simple à prendre en main, elle offre de nombreuses petites options qui plairont aux bidouilleurs.

Des performances impressionnantes

Pour son Mi6, Xiaomi a opté pour une configuration vraiment musclée : Qualcomm Snapdragon 835 et 6 Go de RAM. Avec ça, inutile de dire que la vitesse est au rendez-vous ! J’ai bien essayé de le prendre en défaut avec de multiples applications ouvertes en arrière-plan, mais rien à faire : il garde sa vélocité en permanence. Même les jeux 3D les plus costauds et récents peuvent tourner avec tous les détails au maximum, le Mi6 ne bronche pas. Le meilleur, c’est qu’il ne chauffe quasiment pas, même sur des séances de gaming intense.

Jeux 3D sur Mi6
Le Mi6 n’aura aucun problème à faire tourner les jeux 3D les plus récents.

Ces performances se retrouvent d’ailleurs corroborées sur les benchmarks : 173957 points sur Antutu, 59.9 fps sur Epic Citadel. La messe est dite, le Mi6 affronte sans sourciller les plus puissants smartphones du marché. Bien évidemment, on peut se poser la question de savoir si une telle puissance est vraiment utile… Mais je vous laisse en juger, n’hésitez pas à me faire part de vos avis dans les commentaires.

Benchmark Xiaomi Mi6

Pour ce qui est des connectiques, tout fonctionne à merveille. Le Bluetooth 5.0 et le wifi (depuis la mise à jour) ne posent aucun problème. Niveau son, c’est un peu moins bon malgré un système stéréo  ingénieux. Lorsqu’on passe le téléphone en paysage, le haut-parleur d’oreille s’active en même temps que celui sous le smartphone. On obtient ainsi un son stéréo. C’est tout bête, mais d’autres constructeurs devraient s’inspirer de cette idée. Il est juste dommage que le son rendu ne soit pas meilleur. Il a tendance à vite saturer et manque de basses.

Les fréquences 4G

Malgré une forte sollicitation de la part de la communauté, Xiaomi n’est pas encore présent à l’international. Ses smartphones ne sont donc pas compatibles avec toutes les fréquences téléphoniques. La 4G est en particulier impactée sur la bande des 800 MHz (B20). Prenez donc bien garde lors de votre achat à ce détail. Certains opérateurs comme SFR utilisent en majorité des antennes à 800 MHz. D’autres comme Free n’ont pas ce “problème”. L’idéal est donc de vous renseigner auprès de votre opérateur et de sa couverture à proximité de vos lieux préférés. Sinon dans le pire des cas, il faudra vous contenter de la 3G pour utiliser le Mi6.

Une autonomie au top

Avec une batterie de 3350 mAh, le Xiaomi Mi6 offre une belle autonomie. Durant deux heures de visionnage sur Netflix avec la luminosité à 50%, il aura perdu 17% de batterie. C’est presque au même niveau que le Galaxy S8+ qui perdait 16%. Le Mi6 n’aura en général aucun problème à tenir une journée bien remplie. Par contre j’avoue avoir été déçu par la veille : 25% de pertes en une petite nuit de 7h30, c’est assez conséquent… N’espérez donc pas recharger le flagship tous les deux jours. Il bénéficie cependant de la Quick Charge 3.0. Un quart d’heure de charge suffit à redonner au téléphone 14% de batterie. Pas mal !

Conclusion

Xiaomi Mi6

8 sur 10
J'ai aimé Performances impressionnantes / Qualité d'écran / Prix attractif / Système de son ingénieux / Autonomie / MIUI (pour le côté personnalisable) J'ai moins aimé Pas de 4G en 800 MHz / Quelques bugs (mais réglés avec les mises à jour à priori) / Design peu original / Pas de prise casque / MIUI (pour la trop forte ressemblance avec iOS) Il a (presque) tout d'un grand Avec sa fiche technique impressionnante, le Xiaomi Mi6 n'a pas grand chose à envier aux ténors du marché vendus deux fois plus chers. Il n'est cependant pas parfait. Il lui manque en premier lieu le support de la fréquence B20 pour la 4G, comme sur la plupart des smartphones asiatiques. Son design aurait gagné à être plus original comme c'était le cas avec le Mi Mix. L'absence de prise casque pourra aussi en rebuter plus d'un. Malgré ça, le Xiaomi Mi6 reste un excellent smartphone sous Android. Il est rapide, personnalisable et dispose d'un très bel écran. La surcouche MIUI pourra être sujette à controverse pour son aspect très proche d'iOS, mais pour ma part j'apprécie surtout ses possibilités de personnalisation. Si l'import ne vous fait pas peur, alors vous pouvez foncer, le Mi6 est un excellent choix !
le 0 1184
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *