Les tablettes Android et la fragmentation des tailles et résolutions d’écrans : un problème pour les développeurs ?

Par ,
Les tablettes Android et la fragmentation des écrans, un problème ?
Les tablettes Android et la fragmentation des écrans, un problème ?

De 5″ à plus de 11″, de 4/3 à 16/9, et avec moultes résolutions d'écrans pour chacun : chaque constructeur y va de son format. Et si la fragmentation a longtemps été un sujet de critique de l'OS de Google, la taille des écrans pourrait réellement l'être.

Nous l'avons déjà évoqué à plusieurs reprises, l'ergonomie est fondamentale dans une application, quelle qu'elle soit. Une application web, un site mobile, une application smartphone ou tablettes ne peuvent avoir rigoureusement la même tête au risque de gêner l'utilisateur final. Or, le nombre croissant de constructeur annonçant son format de tablette est certes une bonne nouvelle pour le dynamisme du marché et l'offre pour le consommateur, mais l'anarchie des formats, résolutions et tailles d'écrans n'est certainement pas pour simplifier le travail des développeurs…

Le tableau comparatif des tablettes tactiles publié récemment ici n'est qu'un exemple criant de ce problème : personne ne s'est mis d'accord sur le format idéal d'une tablette tactile. La réponse est ici assez simple : il n'y a probablement pas de format idéal, et plusieurs cohabiteront sur le marché, répondant à différents usages. Des tablettes visant un public très mobile se verront équipées d'écrans plus petit autour de 7″, alors que des utilisateurs moins nomades et préférant utiliser leur terminal dans leur lit ou leur canapé préféreront un écran plus grand pour plus de confort, n'étant pas gênés outre mesure par les quelques grammes et centimètres en plus.

Sans vouloir creuser le fossé entre les pro et anti Apple, les développeurs pour iPad sont gâtés sur ce sujet, et c'est peut-être aussi pour cela que Steve Jobs ne souhaitait pas d'iPad 7″ : toute application développée pour iOS au format iPad fonctionnera sur le parc de 10 millions d'iPad sur le marché.

Alors que la situation est toute autre pour ceux qui ont choisi l'OS de Google. Entre tous ses formats, s'ils souhaitent qu'un maximum d'utilisateurs apprécient l'expérience avec leur application, il leur faudrait dans l'idéal développer au moins deux versions. Une aux alentours de 7″, et une seconde plutôt aux alentours de 10″. Et encore, il ne s'agit ici que des tailles d'écrans. Si l'on parle des formats, c'est encore tout un schmilblick : une application en 16/9 ou même en 16/10 pourrait (et devrait ?) être pensée différemment qu'une application visant un format 4/3 du type iPad  Et que dire si les résolutions d'écrans rentrent dans la danse ?

Le trait est d'autant plus gros qu'il n'y a pour ainsi dire aucune tablette Android qui a pris de parts de marché réellement significatives. Certes, Archos se débrouille plutôt bien sur l'entrée de gamme et le marché Français, la GalaxyTab n'est pas un échec cuisant (quoi que cela dépende des chiffres), mais tous les constructeurs se ruant sur le gâteau du consommateur de tablette tactile, rien n'est encore joué.

Je suis donc plutôt dans l'expectative face à cette problématique : cela sera-t-il un frein pour le développement de l'Android Market et de sa section tablette tactiles ? Tout n'est pas joué, mais il est à peu près sûr que cela ne jouera pas en sa faveur… ou à défaut à la faveur des utilisateurs…

Cet article se veut une vraie question et par là-même un dialogue avec vous, qui avez peut-être l'expérience de développer sur telle ou telle tablette ou sur un smartphone Android. C'est une réelle interrogation pour moi, et je serais heureux d'échanger avec vous sur le sujet.

le 0 1178
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend