Tablettes : la révolution du quotidien !

Par ,

Régulièrement reléguées au rang de « gadgets » par les novices, les tablettes tactiles dépassent aujourd'hui le simple usage multimédia. Tour d'horizon des petites ou grandes révolutions amenées par les tablettes dans notre quotidien.

Article invité par Adrien Ramelet, étudiant en droit envisageant une spécialisation en droit du multimédia et de l'internet, je suis passionné par les nouvelles technologies, et notamment l'utilisation concrète des tablettes dans la vie quotidienne. Vous pouvez le retrouver sur Twitter : @Adrien_Ramelet.

Sitôt sorti, sitôt adopté. Aux Etats-Unis, l'utilisation massive de l'iPad n'a pas tardé. Comme un gage de confiance dans les produits développés par Apple, le gouvernement américain a mis à disposition des employés du ministère de l'Intérieur plusieurs centaines d'iPad. But affiché : augmenter le confort de travail des employés, et donc leur productivité.

Signe d'une confiance ultime, l'armée américaine, première armée du monde, utilise désormais l'iPad sur le terrain notamment en Afghanistan. Là encore l'objectif est clair : faciliter le travail des soldats sur le terrain. Moins de documents à emporter, et une plus grande facilité à lire les cartes. Une révolution non négligeable.

L'iPad des armées
L'iPad des armées

Au delà de cette utilisation strictement étatique, les médecins américains, incités financièrement par l'administration Obama, utiliseront désormais un iPad. Prise de rendez vous, ou encore gestion du dossier médical du patient, tout y est ! Si le but affiché est de faire des économies, il est certain que cette dématéralisation du dossier médical de chaque patient constitue une très grande avancée.

L'iPad des médecins
L'iPad des médecins

Loin du continent américain, c'est un usage encore plus quotidien de la tablette tactile qui est apparu. Pour lutter contre la dépendance, le Conseil Général du Bas-Rhin, a lancé un vaste opération d'équipement en TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) pour une participation d'un million d'euros. La réalisation majeure a consisté dans l'équipement en tablettes tactile de personnes âgées. Pour lutter contre la dépendance, la tablette est là! Communication avec leurs enfants, mails, conversations avec leur infirmière (qui rédige aussi ses rapports sur la tablette), photos etc. Tout y est pour ce couple de personnes dépendantes. Qui aurait cru que la tablette en plus de pouvoir lutter contre les déficits, permette aussi de lutter contre la dépendance?

L'iPad des séniors
L'iPad des séniors

Utilisation par les pilotes de ligne en lieu et place des lourds manuels de vol, par les professionnels dans leur activité quotidienne, ou encore pour lutter contre la dépendance, en soit une révolution introduite par les tablettes!

Les tablettes tactiles sont devenues incontournables au quotidien. On est loin de l'usage gadget de la tablette tactile, mis en avant par les plus sceptiques. Tout est une question de temps, mais tôt ou tard, la tablette tactile deviendra incontournable dans notre quotidien!

Et vous, quelle est votre vision des tablettes au quotidien ? Utiles ? Futiles ? Révolutionnaires ? Ou pas ?

le 5 1285
-
Article précédentArticle suivant
5 commentaires
  1. J’ai opté pour un iPad 1 comme assistant numérique. Je trouve cela plus pratique qu’un netbook, surtout pour un usage vraiment nomade, souvent même en position debout. Son autonomie est un réel avantage, de même que sa facilité d’utilisation.
    Mais, je ressens de plus en plus une frustration parce que j’ai besoin de Microsoft Excel très souvent dans mon travail. J’ai bien Numbers qui est super ergonomique mais qui ne prend pas en charge un tas de choses comme la fusion des cellules (c’est ballot). J’ai aussi DocsToGo qui se rapproche plus d’Excel, mais qui est lent et peu ergonomique (clavier de saisie non contextuel, …).
    Bref, je réfléchis à revenir à un mini portable pour cet usage, netbook pour le prix mais l’inconfort me fait peur ou MacBook Air 11 pouces (le modèle de génération précédente peut se trouver en reconditionné à 650€) mais j’y perdrai en autonomie et en confort d’utilisation debout.
    Ah si Microsoft développait une version d’Office pour iOS ! (on peut rêver !).
    Je peux aussi attendre les tablettes sous Windows 8 mais je reste attaché à la pomme par tellement de choses : innovation, design, qualité des matériaux, intégration matériel logiciel, facilité d’utilisation, ergonomie, simplicité, SAV hors pair, écosystème complet, technologies exclusives (coques unibody), …

  2. La démocratisation des tablettes n’est peut-être pas encore à l’ordre du jour mais je pense que ça sera bientôt le cas.
    Pour l’instant il y a encore de nombreuses limitations (notamment OS mobiles limités, puissance, espaces de stockage réduit, autonomie), mais vue la vitesse à laquelle les technologies mobiles évoluent celles-ci feront partie intégrante de notre quotidien dans les 5 ans à venir selon moi.
    Ce qui me gêne plus c’est le choix d’un partenaire technologique très fermé, Apple, pour certains domaines publics. Mais je pense que cela va changer.

  3. Perso, je joue désormais dans la cour de l’asus eee pad transformer et j’en suis super satisfait pour un usage domestique, larvé sur le canapé:). Mon asus “spécial gamers” me reste néanmoins indispensable pour….”gamer”:)

  4. D’une manière assez générale, je pense que les tablettes sont:

    – un produit de plus à collectionner pour le geek qui est en toi (en moi ?) :-)
    – un produit de luxe, qui, bien que l’on puisse y trouver son intérêt (pour moi, en remplacement d’un PC portable cramé – essentiellement dédié au ‘net)
    – une alternative intéressante au ordi portable, si, on ne lui demande pas de vraiment travailler car dans de nombreux domaines, un vrai ordinateur est irremplaçable encore aujourd’hui.
    – un produit mode et branché, surtout les appareils Pommés, que l’on montre dans la rue, sur les terrasses etc. On a vu ça au début des téléphones mobiles (et ça n’a pas changé d’ailleurs, il y a toujours un téléphone qui traine sur les tables des bistrots ^^)…
    – un pas de plus vers le “plus d’appareil du tout” ? On se libère peu à peu des périphériques (souris, clavier…). Je suppose qu’un jour nous aurons entre les mains, heu, rien ?

  5. “une plus grande facilité à lire les cartes” ? ils ont des filtres anti reflet haute performance a l’armée américaine ?

    En fait, c’est un poignée de pilote des Marines qui en utilisent. Je pense que tant que le problème des reflets (et de la relative fragilité) est pas résolu, on n’est pas prêt de voir des ipads chez les trouffions en patrouille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend