L’institut IDC revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour le marché des tablettes en 2015

Par ,

Après avoir explosé avec l’arrivée de l’iPad en 2009, le marché des tablettes tactiles connaît actuellement une période de turbulences.

Nouveau coup dur pour les fabricants de tablettes tactiles. Alors que le marché des smartphones continue sa spectaculaire progression et que les phablettes affichent un pourcentage de croissance à trois chiffres, le marché des tablettes se rapproche toujours plus d’une croissance nulle. En effet, après avoir estimé que près de 248 millions d’ardoises devraient trouver preneur sur l’année 2015, IDC a revu ses prévisions à la baisse et ne table plus que sur 234 millions d’unités vendues, soit une progression, par rapport à l’ensemble de l’année 2014, de seulement 2,1%. Une croissance qui se rapproche toujours plus de zéro, après être passée en dessous des 10% en 2014 (par rapport à 2013) alors qu’elle dépassait les 50% en 2013 (par rapport à 2012).

IDC

L’avenir du secteur ne s’annonce pas non plus très positif puisque, en 2019, IDC annonce que seulement 269 millions d’ardoises devraient être vendues. Une estimation qui, en plus d’annoncer une croissance relativement modeste du marché sur les quatre prochaines années, a été fortement revue à la baisse par rapport aux estimations faîtes en fin 2014 où l’institut tablait sur la vente de 286 millions de tablettes…en 2018 ! Pourquoi IDC a-t-il revu ses estimations aussi fortement à la baisse ? Tout simplement car les volumes de ventes de tablettes tactiles au cours du quatrième trimestre de 2014 se sont avérés bien plus décevants que prévu. Notons également que, selon IDC, le marché des tablettes pourrait être totalement différent dans les prochaines années. Les tablettes hybrides devraient continuer à bien se vendre pendant que les ardoises classiques devraient peu à peu perdre du terrain. Apple, qui ne propose toujours aucune tablette 2 en 1 serait l’un des plus touchés par cette situation.

idcanalyze

Le grand gagnant serait finalement Windows qui est présent depuis très longtemps sur les tablettes hybrides en plus de s’être peu à peu attaqué au marché de l’entrée de gamme avec sa variante Windows 8.1 with Bing. En effet, l’institut annonce que Windows pourrait capter près de 14% du marché en 2019… contre seulement 5% en 2015. Une situation qui pourrait s’expliquer par le fait que les tablettes 2 en 1 sont à même de remplacer totalement un ordinateur fixe ou portable, notamment pour des tâches basiques, sans toutefois sacrifier la saisie avec un clavier physique mais en offrant tout de même les avantages d’une tablette classique en situation de mobilité.

le 0 830
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami