Likebook Mimas : notre test de la liseuse qui écrase la Onyx Note Plus !

Par ,

Nous continuons notre exploration du marché des liseuses de très grand format avec aujourd'hui le test de la Likebook Mimas, récemment commercialisée en Europe. Dotée de son stylet et d'un éclairage frontal, elle pourrait bien damer le pion à toutes ses concurrentes. C'est du moins ce que nous allons vérifier dans ce test complet.

Note : la dernière mise à jour de la liseuse apporte de meilleures traductions en français. Ce n'est pas encore parfait, mais les progrès sont visibles, rendant l'usage bien plus agréable. Le suivi semble donc assuré par le constructeur, ce qui est un gage de qualité.

Spécifications techniques

Le monde des liseuses prend de plus en plus de vitesse, avec des formats différents et de nouvelles fonctionnalités chaque année. Après les modèles de 7″ à 8″ comme la Kindle Oasis ou la Kobo Forma, nous avons assisté à l'émergence d'écrans encore plus grands avec la Remarkable. Plus proche de la tablette que de la liseuse électronique, la Likebook Mimas est l'une de ces machines. Elle vient se positionner face à la très bonne Onyx Boox Note Plus, avec une fiche technique très proche :

  • Ecran 10.3″ E-Ink Mobius Carta 1872 x 1404 px – 227 ppi
  • Processeur Rockchip RK3368 à 1.5 GHz
  • 2 Go de RAM
  • 16 Go de stockage interne
  • Wi-Fi 802.11 b/g/n, Bluetooth 4.1, micro-SD, jack 3.5 mm, USB-C
  • Deux haut-parleurs, microphone
  • Batterie 4700 mAh
  • Android 6.0.1 Marshmallow
  • Dimensions : 262 x 191 x 7.8 mm pour 430 grammes
  • Stylet tactile Wacom

Ne serait-ce l'écran E-Ink, nous serions face à une tablette tactile comme il en existe des centaines sur le marché. La Likebook Mimas, développée par Boyue, est pourtant bel et bien une liseuse.

Prix

Elle vous en coûtera la somme de 457€ sur Amazon, le seul site marchand à la commercialiser (+ le magasin en ligne EreaderStore, seul distributeur mais à un prix plus élevé). C'est presque 100€ de moins que la Onyx Boox Note Plus.

Voir l'offre

Vidéo de prise en main

Design

Il faut bien avouer que lors de l'ouverture de la boite, la liseuse de Boyue ne produit pas la même impression que la Onyx. Si la coque entièrement blanche est originale, on retiendra surtout le poids important qui dépasse les 400 grammes. La Likebook Mimas est aussi plus imposante, plus épaisse que sa concurrente asiatique et ça se ressent à l'usage. La lourde liseuse ne conviendra pas à tout le monde, son embonpoint la rendant ardue à tenir à bout de bras sur de longues séances de lecture.

Présentation Likebook Mimas

Une fois passé cet écueil, on constatera toutefois la qualité de conception de cette machine de lecture grand format. La Likebook semble solide et parfaitement bien assemblée.

Mais c'est surtout la connectique qui impressionne. Nous sommes ici en face de la liseuse la plus complète jamais testée sur ce site : micro-SD, jack 3.5 mm, Wi-Fi, Bluetooth, USB-C… Le meilleur du moment dans le monde des liseuses !

Connectique Likebook Mimas

Pour ne rien gâcher, Boyue a aussi intégré des boutons physiques sur le bas de la dalle E-Ink, ce qui manque souvent sur les machines de très grande taille. Chapeau bas pour la marque chinoise qui joue ici un très beau coup et réussit à se démarquer admirablement.

Ecran

Pas de surprise au niveau de l'écran. On trouve comme sur toutes les liseuses une dalle E-Ink Carta, ici avec une définition de 1872 x 1404 px, soit 227 ppi. Sur une grande surface de 10.3″, c'est plus que correct pour lire dans de bonnes conditions.

Ecran E-Ink Likebook Mimas

Mais la Likebook Mimas se démarque avec un gros atout que n'ont pas ses concurrentes de même taille : un éclairage frontal. C'est la première liseuse de plus de 10″ du marché à offrir cette technologie. Un petit exploit en soit tant l'éclairage frontal sur une grande surface est difficile à gérer. Il est cependant bien équilibré sur la Mimas, malgré quelques zones moins uniformes que d'autres.

Eclairage frontal liseuse Mimas

On notera aussi la possibilité de passer à une teinte chaude pour la lecture de nuit. Mon seul reproche provient du fait qu'il n'y a pas de réglage automatique selon l'heure comme sur la TEA Touch HD Plus par exemple.

Mode A2

On retrouve sur la liseuse de Boyue le mode A2 déjà croisé sur la Onyx Boox Note Plus. Ce mode de rafraîchissement permet d'augmenter la réactivité de l'écran en ne le rafraîchissant qu'en partie. Vous pouvez ainsi obtenir un défilement de page plus fluide sur le navigateur ou les applications qui demandent de la vitesse. En théorie, vous pouvez même regarder des vidéos, même si ce n'est pas l'objectif principal.

Après plusieurs jours de test, il semble que le mode A2 de la Mimas soit un peu moins performant que celui de la Onyx. Est-ce dû au processeur ou à la mémoire vive moins bien fournie ? Difficile à dire. Dans la plupart des cas, vous n'aurez probablement pas besoin du rafraîchissement A2.

Interface

Boyue utilise pour sa liseuse à stylet une interface Android 6.0.1 lourdement modifiée. Elle se veut simple à appréhender et ne devrait pas vous poser de problème si vous utilisez régulièrement l'OS de Google.

Interface Android Likebook Mimas

En haut de l'écran on trouve le panneau de notifications avec les divers contrôles pour l'éclairage, le Wi-Fi, etc… Viennent ensuite quatre sous-menus qui permettent l'accès aux principales fonctions de la machine :

  • Accueil
  • Livres
  • Notes
  • Applications

L'écran d'accueil regroupe vos livres lus ou ajoutés récemment, vos applications préférées ainsi que deux widgets. Le premier propose des citations et le second résume votre temps de lecture quotidien sur un graphique. L'ensemble est bien agencé et facilement utilisable. Vous pouvez d'ailleurs personnaliser les raccourcis pour les applications, ce qui manquait cruellement à la Onyx.

Applications

Etant sous Android, la Likebook Mimas permet de profiter du large catalogue Google Play Store. Il faut cependant en activer l'accès depuis les paramètres, ce qui prend quelques secondes seulement. Pas besoin de se casser la tête comme sur la Note Plus !

Play Store liseuse Likebook

Une fois le Play Store activé, vous pourrez télécharger n'importe quelle application. Lecture, musique, stockage en ligne : c'est vous qui décidez ! C'est la grosse force de ces machines sous Android qui permettent de regrouper en un seul appareil plusieurs magasins comme Kindle, Kobo ou Google Play Livres pour ne citer qu'eux. Toutes ces applications Android fonctionnent d'ailleurs à merveille sur la Likebook Mimas.

Suivi logiciel

Acheter un appareil chinois fait toujours un peu peur. On se demande souvent s'il y aura des mises à jour régulières. Rassurez-vous, Boyue suit de près ses machines. Bien que toute jeune, la Mimas a déjà reçu une mise à jour qui améliore entre autres la gestion des PDF et modifie légèrement l'écran d'accueil.

Mise à jour suivi logiciel Likebook Mimas

On peut donc ainsi espérer des améliorations sur la traduction française, pour le moment imparfaite. La bonne nouvelle, c'est que la Mimas est déjà presque parfaite en l'état, présentant beaucoup moins de bugs que la Onyx Boox Note Plus.

Traduction chinois Likebook Mimas

Lecture

Vous êtes prêt à mettre les mains dans le cambouis ? Parce qu'il n'y a qu'avec un peu d'huile de coude que vous pourrez vous approprier pleinement la Likebook Mimas. On peut voir ça comme un défaut si on cherche une liseuse clé en main. Ou comme un avantage si comme moi on aime avoir une machine personnalisée selon ses goûts.

Réglages lecture Likebook Mimas liseuse

Il vous faudra donc télécharger des polices au format .OTF ainsi qu'un dictionnaire français au format .DICT. Pour ça, rendez-vous ici, le Littré devrait faire votre bonheur. Une fois tout ces ingrédients ajoutés dans les répertoires “dict” et “fonts”, vous serez parés pour lire vos e-books préférés.

L'application de lecture native est relativement classique, mais reste assez limitée. Dans l'absolu, on s'orientera vers d'autres solutions comme Aldiko pour lire les formats EPUB.

Gestion des PDF

Pour ma part, je vois les liseuses de plus de 10″ comme les machines parfaites pour les PDF. Cette impression est confirmée par l'utilisation de la Likebook Mimas. L'application native est là aussi assez simple, mais rempli sa tâche en permettant d'ajuster les PDF au grand écran manuellement ou automatiquement. Vous pouvez aussi jouer sur le contraste et réarranger le texte. La Onyx allait plus loin et reste donc à considérer si vous voulez plus d'options de lecture.

Avec son processeur octa-core et 2 Go de RAM, la liseuse chinoise fait montre de belles performances. Les PDF se chargent vite, tout comme les pages qui s'affichent presque instantanément. C'est un vrai régal. Mais la Onyx reste là aussi un peu plus véloce, même si ça se joue à très peu. Ces deux machines écrasent sans conteste les Kindle, Kobo et autres machines plus petites pour ce qui de la lecture des PDF !

Stylet Wacom

Le grand écran et l'ouverture ne sont pas les seuls atouts de la Likebook Mimas. La liseuse de Boyue est ainsi fournie avec un stylet Wacom gérant 4096 points de pression. Il est identique à celui de la Onyx Boox Note Plus. Tant mieux, il est très efficace !

Stylet Wacom Likebook Mimas

Il ne peut pas se fixer à la liseuse magnétiquement, c'est dommage. Il a cependant l'avantage de fonctionner sans piles. En prime, des pointes de rechange sont fournies dans la boite avec l'extracteur adapté.

Dessin numérique et prise de notes

Si vous aimez dessiner ou que vous avez besoin de prendre des notes régulièrement, alors vous êtes au bon endroit. La Mimas offre une application Notes très bien conçue. Si elle propose légèrement moins d'options que sa concurrente de chez Onyx, elle est cependant mieux agencée et fourni des arrière-plans plus complets. Vous pouvez ainsi créer une partition musicale, préparer une liste de choses à faire, etc…

L'utilisation du stylet est alors un vrai régal. La liseuse de Boyue réagit à la moindre pression sur la dalle capacitive. La puissance d'appui est très bien retranscrite. Et pour ne rien gâcher, c'est plus rapide que sur la Onyx, qui était pourtant déjà véloce. La gomme est aussi mieux gérée et plus précise. En bref, c'est un vrai régal que d'utiliser ce stylet sur cette liseuse !

Annotation de PDF

Pour les pros, la Mimas offre aussi une capacité fort intéressante : l'annotation de PDF. Vous pouvez ainsi dessiner où vous voulez sur un document avec le stylet tactile Wacom. Deux types de pointes sont disponibles avec pour chacune quatre épaisseurs de traits. Pratique pour signer un document rapidement à la main et l'envoyer par mail en quelques secondes !

Annotation PDF au stylet liseuse Likebook

Pour ce qui est de l'export, vous pouvez enregistrer vos annotations localement au format PDF ou en ligne via Evernote. Le document original sera conservé afin de ne pas le dégrader. Dommage qu'on ne puisse pas annoter les livres au format EPUB comme c'est le cas sur la Onyx qui offre une solution assez sympathique.

Services de synchronisation

La Likebook Mimas est relativement légère en termes de possibilités de sauvegarde, du moins nativement. En dehors des notes qu'on peut envoyer sur Evernote, il n'y a aucun service de synchronisation disponible. Ce qui n'est pas gênant en fait.

Grâce à Android et le Play Store, vous pouvez télécharger Dropbox, Google Drive ou One Drive pour synchroniser tous vos contenus facilement vers un PC ou un smartphone. Vous avez donc la main sur la façon de gérer vos contenus numériques, ce qui est une grande force des liseuses sous Android. Il faut juste prendre le temps de télécharger et configurer les applications nécessaires.

Formats supportés

La liseuse grand format de Boyue supporte nativement les PDF et EPUB, les deux formats les plus répandus pour la lecture numérique. Mais une fois encore, le Play Store vous permettra de télécharger diverses applications pour aller plus loin. Kindle prend ainsi en charge son propre format AZW3, alors que diverses applis destinées aux comics gèrent les CBR et CBZ. En bref, chacun a de quoi trouver chaussure à son pied !

Autonomie

On touche ici à la corde sensible des liseuses Android. Le système de Google n'est à la base pas conçu pour ces machines et cela s'en ressent à l'autonomie. Avec sa batterie de 4700 mAh, la Likebook Mimas s'en sort pourtant pas mal. En coupant le Wi-Fi et le Bluetooth, vous devriez tenir pas loin de deux semaines d'usage à raison d'une heure de lecture par jour. L'éclairage frontal consomme peu et ne grèvera pas la batterie si vous aimez lire le soir. La Mimas est donc plutôt endurante.

Par contre, si vous avez le malheur d'utiliser Internet massivement, l'autonomie s'en ressentira. Le téléchargement de 3 Go de comics au format PDF pendant environ 2h aura fait baisser la batterie de pas moins de 40% lors de mes tests !

Mon conseil sera donc le même que pour toutes les liseuses : n'utilisez le Wi-Fi que quand c'est nécessaire. L'idéal est de gérer vos livres avec Calibre depuis un PC.

Accessoires

La Likebook Mimas ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Fort heureusement, vous n'aurez pas à investir dans les accessoires, puisqu'ils sont fournis dans le paquet. Le stylet et ses mines de rechange sont donc de la partie, mais on gagne aussi une coque de protection et un film d'écran en supplément. Quand on sait que Onyx vend sa coque à 40€ environ, on est vite gagnant avec la liseuse de Boyue !

Etui de protection Likebook Mimas

La coque offerte est d'ailleurs de bonne qualité. Elle dispose d'un emplacement pour le stylet Wacom, bien pratique pour ne pas le perdre vu qu'il n'est pas magnétisé. L'intérieur de l'étui de protection est en caoutchouc. Il agrippe bien les doigts, ce qui évite de faire glisser la liseuse quand on lit. Les rebords transparents font un peu “cheap” mais l'ensemble protège bien la machine.

Le rabat permet d'ailleurs d'éteindre ou allumer automatiquement la Likebook Mimas. Pratique et fonctionnel, que demander de plus sachant que c'est gratuit ?

Conclusion

Voici l'heure du verdict. Comme vous pouvez vous en douter, la Likebook Mimas de Boyue m'a séduit. Si elle est moins élégante et plus lourde que la Onyx Boox Note Plus, elle se révèle aussi plus efficace sur de nombreux points. L'interface est beaucoup mieux optimisée, ne présentant pas de bugs en dehors de traductions approximatives.

La partie prise de notes est un peu moins complète que chez la concurrence, mais reste cependant plus agréable grâce à une réactivité supérieure du stylet. Ce n'est pas un mince exploit, la Onyx plaçait déjà la barre très haut !

Ajoutez à ça un éclairage frontal fonctionnel, une autonomie correcte avec les bons réglages et un prix très attractif : il sera difficile de faire mieux ! Si vous cherchez une belle liseuse pour bouquiner vos PDF ou faire du dessin numérique, je ne peux que vous recommander la Likebook Mimas. Attention cependant, il faudra mettre un peu les mains dans le cambouis pour vous l'approprier, mais le jeu en vaut clairement la chandelle. C'est incontestablement la meilleure liseuse grand format à stylet du moment, toutes marques confondues.

Voir l'offre

La meilleure liseuse à stylet du moment, totalement incontournable !

9 sur 10
Les plus Rapport qualité-prix au top / Eclairage frontal / Interface bien conçue / Stylet hyper réactif / Bonne autonomie pour une liseuse Android / Coque, film et mines fournis dans la boite / Boutons physiques / Performances globales / Connectique complète / Suivi logiciel Les moins Interface mal traduite en français / Poids élevé / Premiers réglages qui demandent de la patience / Pas d'annotations au stylet sur les formats EPUB / Pas de gyroscope
le 7 2454
-
Article précédentArticle suivant
7 commentaires
  1. Bonjour,

    Je souhaite m’équiper d’une liseuse pour faire de la recherche (donc beaucoup de lecture, mais aussi prise de notes et annotation de références). Est-ce que la likebook mimas permet d’enregistrer les notes prises en format pdf (ou autre) pour reprendre ensuite sur ordinateur ?
    Je pense aussi utiliser un logiciel de gestion de doc type Zotero pour créer ma bibliographie au fur et à mesure, est-ce que vous sauriez me dire si la compatibilité se fait bien ?

    Merci pour vos retours, et cet article clair et enthousiasmant sur les possibilités des liseuses aujourd’hui

    1. Bonjour,

      Merci pour votre retour !
      La liseuse Mimas peut en effet enregistrer les notes au format PDF. Il est ensuite possible de les enregistrer sur un compte Google Drive depuis la liseuse ou de les copier sur un PC en passant par le câble.
      J’ai essayé plusieurs logiciels comme Aldiko, MoonReader et Kindle, la compatibilité est vraiment bonne pour une liseuse. Il est possible de jouer avec diverses options comme le contraste, la vitesse des animations ou les DPI pour ajuster les applications à vos besoins.
      Gardez quand même à l’esprit que c’est une liseuse : vous perdrez la couleur et la rapidité ne sera pas la même qu’avec une tablette.

      1. Bonjour,

        J’ai finalement acheté cette liseuse et j’en suis hyper contente !

        Le seul bémol que je mettrai est sur la prise en main : n’étant pas habituée à android (je n’utilise ni tablette, ni smartphone, et n’avais jamais utilisé de liseuse jusque là) j’ai un peu de mal à m’y retrouver et bug sur des choses bêtes.
        Un exemple : “comment accéder au dictionnaire ?” J’ai bien téléchargé des dictionnaire et les ai mis à la racine du dossier dict, mais visiblement ils ne sont pas reconnus. Ou dans la même veine : “Comment est-ce que je mets un signet sur ma page, avec quelle appli ?”
        Du coup ce e qui manque c’est une notice d’utilisation (même si c’était en anglais) pour m’y retrouver en attendant qu’il y ai plus d’utilisateurs et qu’on puisse échanger entre nous sur les truc trouvés pour déjouer tel ou tel problème.

        Voilà, c’est quand même un petit bémol car en un mois j’ai pu lire pas mal de pdf en toute situation (bosser dans un bus longue distance me semblait inimaginable jusque là), prendre des notes directement et les retrouver sur ordinateur pour bosser et revoir mes textes ensuite… et j’ai presque peut être trouvé une appli pour faire le lien avec ma biblio, et là ça sera au top !

  2. Bonjour,

    Quid de la possibilité de reconnaissance d’écriture manuscrite ? Est-ce possible sur cette liseuse (appli tiers peut-être) ?

    J’aimerais l’utiliser pour la prise de note (je suis thérapeute), et cela me permettrait de passer de l’écriture manuscrite à word ou autre.

    1. Bonjour,

      Nativement, la Likebook Mimas ne possède pas de reconnaissance d’écriture manuscrite. Sa concurrente Onyx Boox Note Plus en est capable en revanche. Les fichiers sont enregistrés en PDF dans ce cas-là.
      Je ne pense pas que ces liseuses soient toutefois adaptées à cet usage. Elles sont avant tout destinées à la prise de note ou l’annotation, voire le dessin numérique. Une tablette ou un PC offrira probablement plus de solutions pour la reconnaissance d’écriture manuscrite.

  3. Est-ce que le logiciel français Nebo (Google Play Store – pour la prise de notes) marche sur Mimas?

    1. Bonjour
      Le logiciel Nebo fonctionne sur la Mimas, le stylet est reconnu. Mais il y a une latence assez importante lors de l’écriture qui rend l’expérience assez peu convaincante. En mode A2, les choses sont un peu mieux, mais la réactivité est toujours moins bonne qu’avec le logiciel de notes original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend