LexiTab 10″ & 7″ : test & avis sur la tablette pour enfants et ados

Par ,

Lexibook, marque spécialisée dans les jeux et équipements pour les enfants, a récemment sorti sa nouvelle tablette LexiTab au format 10″. Aujourd’hui, nous vous proposons un test de cette tablette destinée aux enfants mais aussi aux ados de 6 à 14 ans.

Prix et spécifications

Les tablettes pour enfants sont toujours un peu à part sur le marché des appareils tactiles. Les constructeurs se doivent de proposer non seulement du matériel par très cher, mais aussi résistant et adapté à un jeune public grâce à des applications adaptées. Un défi pas toujours simple à relever. La LexiTab vient donc agrandir la gamme déjà large de Lexibook, proposant une version 7″ et une autre 10″. C’est cette dernière que je vais tester pour vous aujourd’hui. Elle est commercialisée à partir de 119€ sur Amazon. Un prix qui vient se placer dans la moyenne de la concurrence. Mais pour cette somme, que peut-on trouver dans les entrailles de la bête ? Voici les spécifications officielles données par Lexibook :

  • Ecran 10″ TFT 1024 x 600 px
  • Processeur Alwinner A33
  • 1 Go de RAM
  • 8 Go de stockage interne
  • Ports micro-USB, micro-SD et prise casque 3.5 mm
  • Wifi 802.11 b/g/n, bluetooth 4.0
  • APN 0.3 MP et 2 MP
  • Dimensions : 262 x 149 x 10 mm pour 623 grammes
  • Batterie 4000 mAh
  • Android 5.1 Lollipop

A priori, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Le matériel utilisé est même assez dépassé, le SoC Allwinner A33 datant de 2014. On ne peut aussi s’empêcher de sourire devant l’appellation “Ecran HD” sur la boite, alors que la dalle est tout sauf en haute définition. Pour rappel, la HD commence à partir de 1280 x 720 px et non pas 1024 x 600 px. Malgré tout, les spécifications restent dans les clous par rapport à la concurrence. Comme souvent, la différence se fera au niveau du logiciel. C’est le point que nous aborderons au troisième paragraphe. Voyons d’abord le design de la LexiTab nouvelle cuvée.

Design

Afin de séduire les enfants ainsi que leurs parents, les tablettes pour enfants arborent souvent un look coloré. Et afin de résister aux turpitudes de la vie avec un jeune utilisateur, elles sont souvent munies de coques renforcées. La LexiTab 10″ ne déroge pas à la règle avec sa coque rouge transparente à la texture granuleuse ornée d’une coccinelle, emblème de la marque française. Le grand format de la tablette implique que la coque est assez épaisse : 10 mm. Tout en plastique, elle semble assez résistante, mais une surcouche en caoutchouc n’aurait pas été du luxe en cas de grosse chute.

La coque colorée et transparente devrait plaire aux enfants.
La coque colorée et transparente devrait plaire aux enfants.

Au niveau de la face avant, c’est très simple : il y a juste l’APN de 0.3 MP et aucun bouton en façade.

La façade ne contient que l'APN de 0.3 MP.
La façade ne contient que l’APN de 0.3 MP en haut à gauche.

Pour la connectique, c’est aussi très léger. On retrouve le classique port micro-USB ainsi qu’un port micro-SD bienvenu pour étendre les 8 Go de mémoire interne. Sur la même tranche, il y a le bouton d’alimentation et un bouton Home permettant de revenir au bureau principal de l’interface. Ceux-ci bougent fortement, laissant planer le doute sur leur durée de vie… Ne cherchez pas de boutons pour le volume, il n’y en a pas. Il faut passer par l’interface d’Android pour gérer le volume. Ce n’est pas forcément très pratique sachant que de nombreuses applications cachent la barre de menu afin de profiter de tout l’écran.

La connectique de la LexiTab 10 est des plus simples.
La connectique de la LexiTab 10 est des plus simples.

Le son est restitué via un unique haut-parleur situé au dos de la LexiTab 10″. La qualité est moyenne, mais suffisante pour regarder un dessin animé ou profiter des nombreuses applications utilisant un coach vocal.

Le haut-parleur émet un son moyen mais suffisant pour l'usage des enfants.
Le haut-parleur émet un son moyen mais suffisant pour l’usage des enfants.

Ecran

L’écran prétendument HD de la tablette Lexibook devrait convenir aux enfants qui ne prêteront pas attention à sa qualité. Il a l’avantage d’être lumineux. Il devient cependant vite illisible si on le regarde depuis le haut ou le bas. Les parents qui accompagneront leurs enfants dans l’utilisation de la tablette auront donc tout intérêt à se placer sur les côtés, là où la visibilité reste correcte.

L'écran de la LexiTab 10 n'est pas HD.
L’écran n’est pas HD contrairement à ce qui est indiqué sur la boite.

 

Les angles de vision sont très mauvais.
Les angles de vision sont très mauvais.

Interface et applications

Interface Lexibook

Une interface adaptée est le principal argument de vente sur les tablettes pour enfants, ainsi que les applications pré-installées adaptées à leur usage particulier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Lexibook n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Il est déjà possible d’utiliser Android 5.1 Lollipop, mais tout l’intérêt de la tablette passe dans le mode enfant.

La tablette propose Android 5.1 Lollipop pour les plus grands.
La tablette propose Android 5.1 Lollipop pour les plus grands.

Lors du premier démarrage, vous pourrez configurer jusqu’à quatre comptes différents. Un tutoriel très bien fait permet de prendre le tout en main très rapidement. Il faudra néanmoins passer un peu de temps sous Android Stock pour parfaire l’installation. Google Play Games doit ainsi être installé manuellement pour profiter des jeux Gameloft pré-installés. Mais voyons plutôt le fonctionnement de l’interface enfant plus en détail. Celle-ci est découpée en deux parties. Sur la gauche, on trouve les profils, chacun pouvant être personnalisé indépendamment (accès aux applications, temps d’utilisation, etc…). Sur la droite, on trouve un mode Night Shift qui permet de régler les couleurs de l’écran pour un usage nocturne.

La LexiTab 10 possède un mode nuit.
Le mode nuit permet de modifier les couleurs de l’écran afin de ne pas fatiguer les yeux des enfants.

Dessous, on a un indicateur de batterie simplifié et une petite horloge. Mais l’icône la plus importante est celle en forme de cadenas. Un appui dessus permet d’accéder aux réglages parentaux. L’accès est protégé par un code à quatre chiffres. Une protection plus poussée aurait été sympathique, les enfants les plus débrouillards auront vite fait de trouver le code de leurs chers parents…

Une fois dans le menu parental, il est possible donc de gérer le temps d’utilisation de la LexiTab de façon assez poussée. Le choix est laissé entre un temps donné de 10 minutes à 2 heures, soit sur des plages prédéfinies pour la semaine, le week-end ou juste la journée en cours. C’est très complet et facile à mettre en œuvre.

Les parents peuvent choisir le temps d'utilisation de façon simple.
Les parents peuvent choisir le temps d’utilisation de façon simple.

Vient ensuite l’accès aux applications de la tablette. La plupart des parents ne souhaitent pas forcément voir leurs chers bambins naviguer sur YouTube, il est donc possible de restreindre l’accès de chaque profil. Là aussi, c’est très simple à mettre en œuvre. Il suffit de faire glisser une application à autoriser dans l’une des quatre catégories disponible. Les parents peuvent aussi autoriser ou non l’enfant à classer seul ses applications nouvellement téléchargées.

Les applications se gèrent très facilement, idéal pour apprendre aux enfants les prémices d'Android.
Les applications se gèrent très facilement.

Les autres options du menu parental permettent de changer le code PIN, modifier la langue ou passer à l’interface classique d’Android 5.1. Voyons donc maintenant plus en détail le contenu d’un profil pour enfant. Tout comme le menu principal, l’interface est découpée en deux parties. La première est composée de neuf bureaux qui regroupent toutes les applications installées. Le comportement des icônes est très proche de celui d’Android Stock : un appui long permet de déplacer l’icône à l’endroit voulu, un pincement ou étirement redimensionne l’icône et un glissement permet de changer de bureau. Là encore, la simplicité est de mise.

L'interface pour enfants est très simple et colorée.
L’interface pour enfants est très simple et colorée.

Sur la bordure droite de l’interface pour enfant, on retrouve quelques éléments déjà connus comme l’indicateur de charge ou l’horloge. L’enfant peut cependant avoir accès à quelques paramètres comme la luminosité de l’écran, l’alimentation des modules wifi et Bluetooth ou encore changer son avatar.

Les enfants ont la main sur quelques réglages basiques.
Les enfants ont la main sur quelques réglages basiques.

Une autre icône de la partie gauche donne accès aux application autorisées et classées dans quatre catégories. Un appui long sur l’une d’elles permet de placer son icône sur le bureau enfant. En gros, c’est un tiroir d’applications simplifié.

Les enfants ont aussi leur propre tiroir d'applications.
Les enfants ont aussi leur propre tiroir d’applications.

L’interface créée par Lexibook est donc très complète, tout en restant simple d’accès pour les parents mais surtout pour les enfants. L’objectif est donc atteint sur ce point.

Applications pré-installées

Contrairement aux tablettes pour adultes où les applications pré-installées sont souvent mal vues, les tablettes pour enfants se doivent d’utiliser l’argument inverse. Lexibook fourni donc un nombre assez impressionnant de logiciels éducatifs en tous genres pour les bambins de 6 à 14 ans environ. Parmi cette liste, on peut citer les jeux de Gameloft comme Asphalt Overdrive ou Dragon Mania. Lexibook fait naturellement la part belle à ses propres applications avec un navigateur sécurisé LexiSurf, un agenda, une application mail nommée Tocomail ou encore son marché Lexibook Market. Ce dernier est basé sur le marché alternatif SlideMe.

Le marché Lexibook propose beaucoup d'applications mais la plupart sont payantes.
Le marché Lexibook propose beaucoup d’applications mais la plupart sont payantes.

Il propose de télécharger de nombreuses applis, mais au final il y a un choix assez restreint en français. De plus, la plupart sont payantes avec parfois des tarifs assez élevés (plus de 30€ pour réviser le BAC). C’est d’ailleurs un constat qui revient très vite lors de l’utilisation de la LexiTab 10″ : de nombreux services sont payants une fois passée la période d’essai. Le navigateur LexiSurf demande ainsi un abonnement annuel de 3.66€ pour continuer à protéger la navigation. Idem pour l’antivirus Dr.Web ou encore GulliMax… La note peut s’avérer très salée pour les parents qui souhaitent utiliser au maximum la tablette.

La plupart des services de la tablette sont payants.
La plupart des services de la tablette sont payants.

Malgré tout, le jeu peut en valoir la chandelle. Le panel d’activités proposé par la LexiTab est très large, allant des révisions pour l’école aux activités plus reposantes comme le visionnage de dessins animés. Rien n’empêche ensuite les adultes de télécharger d’autres applications sur le Play Store. Il y en a pour tous les âges et tous les goûts. Les parents pourront aussi utiliser la tablette pour eux si le cœur leur en dit.

Les applications de la LexiTab couvrent divers domaines.
Les applications de la LexiTab couvrent divers domaines.

 

La tranche d'âge conseillée est de 6 à 14 ans.
La tranche d’âge conseillée est de 6 à 14 ans.

L’offre est donc riche, dommage quand même qu’un nouveau passage en caisse soit nécessaire pour en profiter à fond…

Appareil photo

Avec ses APN de 0.3 MP et 2 MP, la LexiTab 10″ n’est pas la meilleure pour les photos. Malgré tout, un enfant pourra s’amuser sans problème à jouer au David Hamilton en herbe grâce à l’application Aviary en retouchant ses clichés.

La qualité des photos est très médiocre.
La qualité des photos est très médiocre.

Performances

Propulsée par du matériel très ancien et devant faire fonctionner une grosse surcouche, la LexiTab 10″ est loin d’être performante, même pour une tablette d’entrée de gamme. Chaque action devra être entreprise avec patience, de nombreux ralentissements venant émailler la navigation dans l’interface, que ce soit celle pour enfant ou Android plus classique. Il arrive parfois de se demander si la machine n’a tout simplement pas planté, mais non, elle est juste en train de ramer pendant de longues secondes… Un enfant y sera peut-être moins sensible qu’un adulte. J’imagine néanmoins que par moment un bout de chou pas forcément patient risque de se mettre à appuyer un peu partout sur l’écran faute de réaction de la part de la tablette, ce qui ne fera qu’entraîner toujours plus de ralentissements. Malgré tout, je n’ai pas eu à déplorer de plantage ou de reboot, même avec le jeu Asphalt Overdrive qui est pré-installé. Ce dernier est d’ailleurs injouable tellement il rame. Les résultats des benchmarks vont dans ce sens avec seulement 16945 points sur Antutu.

Benchmark LexiTab 10

 

Les jeux en 3D sont quasiment injouables sur la LexiTab 10".
Les jeux en 3D sont quasiment injouables sur la LexiTab 10″.

Du côté de la connectivité avec le wifi et Bluetooth, ça fonctionne bien. Je n’ai pas eu de décrochage ou de problème d’appairage. En revanche, sur la partie Android Stock, j’ai été confronté à un bug plutôt étrange : d’un seul coup, la plupart des icônes du bureau ont disparu sans autre forme de procès. Ce n’est pas bien grave puisqu’on peut les remettre depuis le tiroir d’applications. Autre bug plus ennuyeux : l’écriture devient complètement illisible, comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous. Ces bugs ne semblent présents que sur Android Stock, mais laissent entrevoir quelques aléas dans l’utilisation quotidienne de la LexiTab 10″…

Autonomie

L’avantage du matériel ancien couplé avec un écran en basse définition est la faible consommation électrique que cela entraîne. Sur notre test d’autonomie, la LexiTab 10″ aura tenu 6h19 avant de s’éteindre. Pour rappel, le test consiste à faire tourner en boucle une vidéo Full HD avec la luminosité à 50% et le wifi activé. Concernant la recharge, elle s’effectue naturellement via le port micro-USB. N’espérez pas de Quick Charge ou autre Dash Charge, on est sur de l’entrée de gamme. Heureusement, Lexibook fourni un adaptateur secteur, chose assez rare sur les tablettes à 100/120€.

Autonomie tablette Lexibook LexiTab 10

Conclusion LexiTab 10″

Lexitab 10"

6 sur 10
Les avantages : Interface pour enfants simple et intuitive / Applications pré-installées nombreuses et diversifiées / Prix attractif Les inconvénients : Nombreux ralentissements / Ecran non HD / Matériel clairement dépassé même pour de l'entrée de gamme / Trop d'applications payantes pour en profiter pleinement / Des bugs gênants La LexiTab 10" est une tablette pour enfant qui souffre finalement des mêmes avantages et inconvénients que ses concurrentes. Son prix de 120€ est attractif et elle propose de nombreuses applications. Malheureusement, tout ça est desservi par de gros ralentissements et des bugs qui nuisent à l'expérience d'utilisation. De plus, malgré une interface pour les enfants très efficace, on ne peut que regretter le nombre de services à payer afin de profiter pleinement de la tablette. La LexiTab 10" reste cependant l'une des seules nouveautés de cette année 2016 dans le secteur des enfants, on vous la recommande donc plus que les anciens modèles concurrents qui datent de 2015.
le 8 4293
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
8 commentaires
  1. Tablette alléchante au départ mais nul à l’arrivée. Dommage car l’interface est intéressante.
    Le problème principal et qui rend la tablette vite inutilisable c’est la mémoire vite saturée. J’ai acheté cette tablette pour l’anniversaire de mon petit fils et j’ai pris tout de suite une carte micro SD de 32go. Mais pour rien. Les photos et vidéos prisent avec la tablette ne peuvent pas être enregistrés directement sur la carte SD. Pour cela il faut passer par android pour déplacer les photos et vidéos sur la carte SD, ce que l’enfant ne peux pas faire car il faut passer par le contrôle parental.De même il n’est pas possible d’y stocker de nouvelles applications. Le technicien que j’ai eu au téléphone n’avait pas de solution et devait me rappeler. Cela fait 3 mois… et la tablette est bloqué.

  2. Tablette à ne pas acheter ! chez nous, 2 lexitab achetées, et dès le départ une mise en route très lente et plusieurs applications buguent.

    malgré une utilisation très raisonnable (en moyenne 1 à 2h le week-end, et pas tous les week-end !, pas de wi-fi connecté sauf pour télécharger des jeux), la charge ne tient déjà plus (1/2h avec 100% de charge, youhou !!!), et là on a un écran HS sans aucun choc.

    Hormis le contrôle parental sur la durée d’utilisation qui était une bonne idée, le fonctionnement de la tablette est clairement pourri… Moralité, vaut mieux ne pas se précipiter pour acheter une tablette à ses enfants et attendre qu’ils soient suffisamment grands pour en avoir une d’adulte !

  3. La grosse arnaque ! le SAV inexistant. J’en est 2 comme ça chez moi avec des bugs et des vitrines cassées.
    En effet, on a que nos yeux pour pleurer.
    j’suis très déçu de cette marque.

  4. Bonjour,
    Je n’ai pas pour habitude de laisser un commentaire mais je vais diffuser mon opinion.
    A fuir on en as pour son argent, peu d’espace e stockage sur les 8Go annoncer seulement à peine 4Go de stockage et avec tout les logiciels installés il reste moins de 1Go!!! Tablette très lente au démarrage et à l’exécution des taches. Et j’ai était surprise par le fameux mode enfant ou mon fils en cliquant sur une pub il était en train de le télécharger.
    Bref très très déçu.

  5. Ne pas acheter cette tablette, batterie hs après même pas un an d’utilisation et batterie garantie uniquement 6 mois. Honteux…

  6. En effet le SAV Lexibook est inexistant.(en panne au bout de 6mois)
    vous n’avez que vos yeux pour pleurer….

  7. Ho ne me parler pas de cette grosse merde de chez lexitab
    Mon fils a gagner une lexitab 7 sur un blog
    Super content d’avoir un truc que je ne peux pas lui acheter en claquant des doigts
    Il l’a reçoit
    L’allume et la déjà gros bug avec arrêt sur image
    Lendemain à nouveau bug … 5 min après rebug
    Je contact le sav et …. Ha ha ils en ont rien à foutre je dois déjà m’estime heureuse de l’avoir reçu et si je veux un truc qu’ils fonctionne j’ai qu’à en acheter une ou faire réparer celle ci a mes frais .

  8. pas sur que parler de David Hamilton en ce moment soit la bonne référence mème si ça restera un grand photographe malgré ces zones d’ombres
    sympa sinon votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *