Test realme Pad : que penser de la première tablette tactile de realme ?

Par ,

Notre avis sur la Realme Pad

7.7 sur 10
Avantages Bon rapport qualité/prix / Très bonnes finitions / Performances correctes (hors jeux récents) / Qualité audio très sympa / Bonne autonomie / Android Stock et sans bloatware Inconvénients Écran mal calibré / Recharge très longue / Pas de lecteur d’empreintes digitales / Manque de puissance pour le gaming / Qualité photo très passable

La marque Realme est l’une des plus prolifiques du monde des smartphones. Mais elle vise maintenant le marché des tablettes tactiles avec un premier modèle sobrement nommé realme Pad. Commercialisée à moins de 300€, que vaut cette tablette Android ? Nous vous disons tout dans ce test complet.

La realme Pad se veut une alternative abordable à la Xiaomi Mi Pad 5, l’une de ses principales concurrentes.

Caractéristiques techniques

Le marché des tablettes semble reprendre un nouveau souffle en ce début d’année 2022. Sans que personne ne s’y attende, Realme a ainsi lancé sa première ardoise Android.

Comme toujours avec la marque asiatique, le prix est très contenu et les specs centrées sur l’entrée/milieu de gamme. La fiche technique de la realme Pad est donc relativement sobre :

  • Ecran IPS 10.4’’ – 2000 x 1200 px
  • Processeur MediaTek Helio G80
  • 4 ou 6 Go RAM (selon version)
  • 64 ou 128 Go stockage interne (selon version)
  • Port USB-C, port micro-SD jusqu’à 1 To
  • Wi-Fi 5 – Bluetooth 5
  • APN frontal : 8 MP
  • APN dorsal : 8 MP
  • Dimensions : 246.1 x 155.9 x 6.9 mm
  • Poids : 440 grammes
  • Batterie : 7100 mAh
  • Android 11 avec surcouche realmeUI 1.0

L’ensemble paraît parfaitement coller avec le prix demandé. Notez quand même qu’il existe une version 4G mais qu’elle n’est pas commercialisée en France.

Prix Realme Pad

La tablette realme est disponible en plusieurs déclinaisons, avec des prix qui restent dans tous les cas sous la barre des 300€. La version la plus répandue est celle avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. On la trouve maintenant aux alentours de 180€.

Notre modèle de test est le plus musclé de la série avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage interne. Il est aussi doté de la 4G et donc disponible uniquement en import. Comptez 299€ pour vous procurer cette version de la realme Pad.

Design et finitions

L’entrée de gamme ne cesse de se bonifier avec le temps, preuve en est la qualité de finitions de la realme Pad. Outre la coque en métal parfaitement assemblée, on ne peut qu’apprécier l’excellent travail réalisé sur les finitions.

realme Pad design

Coque realme Pad

Le poids est certainement ce qui marque le plus. Avec seulement 440 grammes sur la balance, la tablette asiatique paraît incroyablement légère une fois dans les mains malgré son écran de plus de 10’’.

Connectique

La realme Pad n’est pas non plus en reste sur la connectique. L’ardoise semble très similaire à ses comparses plus haut de gamme avec ses quatre haut-parleurs certifiés Dolby Atmos, sa trappe micro-SD et sa prise casque de qualité. La machine asiatique est à même de séduire les amateurs de multimédia qui cherchent une ardoise élégante et pas chère.

Connectique realme Pad

Micro-SD realme Pad

Au final, le seul petit défaut de cette tablette est l’absence de capteur d’empreintes digitales. Il faut donc passer par la reconnaissance faciale ou le bon vieux mot de passe/code PIN pour sécuriser la realme Pad.

Écran

L’écran de la tablette est à la fois son point fort et son point faible. La dalle IPS de 10.4’’ bénéficie de bordures similaires à celles de l’iPad Air 4. Elles sont donc présentes mais n’en restent pas moins de taille raisonnable.

Écran realme Pad

C’est du côté de la colorimétrie que réside le plus gros point négatif de la tablette realme Pad. En effet, la dalle est très froide, avec des blancs qui tirent presque sur le bleu. Et contrairement aux smartphones de la marque, il n’y a aucun réglage qui permet de résoudre ça. Vous devrez donc composer avec un affichage qui est loin d’être équilibré…

Hormis ce talon d’Achille, nous n’avons pas grand-chose à reprocher à la realme Pad compte tenu de son prix très réduit. S’il est clair que l’iPad entrée de gamme se débrouille mieux, il est loin d’être aussi accessible que l’ardoise chinoise.

Système d’exploitation

Difficile de croire que la realme Pad utilise la surcouche realmeUI. Le système est en effet bien plus proche d’un Android Stock que de l’interface bourrée de personnalisation des smartphones de la marque.

Interface realme Pad

Les paramètres sont ainsi réduits à leur plus simple expression. Il n’y a pas de fioritures comme le réglage de la température d’écran, les couleurs d’icônes et autres éléments visuels. L’expérience Android proposée est ce qu’il y a de plus pur.

Multi-tâches realme Pad

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de logiciels pré-installés à foison. realmeUI va à l’essentiel. On sent d’ailleurs que la tablette cherche à s’adresser à toute la famille avec la présence des applis Google que sont YouTube Kids et Kids Space. La realme Pad devrait donc séduire un large panel d’utilisateurs.

Appareil photo

Comme la plupart des tablettes tactiles, la partie photo de la realme Pad est loin d’être évoluée. L’unique capteur arrière de 8 MP ne propose que très peu de paramètres. Cela importe peu : les clichés sont d’une qualité très mitigée.

Appareil photo realme Pad

On remarque vite une mauvaise gestion de l’exposition, avec une grosse tendance à la surexposition. Le rendu des détails est loin d’être à la hauteur, même en plein jour.

realme Pad photo jour

Ce n’est toutefois pas inhérent à la realme Pad. La plupart des ardoises pas cher souffrent d’une qualité photo et vidéo très basse. C’est suffisant pour faire de la visioconférence en famille mais vous n’irez pas photographier des chefs-d’œuvre avec ce type de matériel.

Performances realme Pad

L’ardoise venue de Chine embarque un processeur conçu par MediaTek, le Helio G80. Couplé à 4 ou 6 Go de RAM, ce SoC assure des performances suffisantes pour les usages légers. Que ce soit la navigation web, la lecture ou le multimédia, vous aurez de quoi profiter d’un certain confort.

Notre realme Pad de test avec 6 Go de RAM s’est révélée très fiable, sans gros ralentissement ni même de plantage. La mémoire est très bien gérée, de sorte que le multi-tâche ne grève pas trop les performances globales. On peut ainsi passer d’une application à l’autre sans aucun ralentissement.

Il n’y a que pour les jeux que la realme Pad montre ses limites. Le Helio G80 est totalement largué sur une production gourmande comme Genshin Impact. Le jeu est à peine jouable avec tous les détails au plus bas. Un titre plus ancien comme Asphalt 9 s’en tire mieux, bien qu’on doive composer avec des ralentissements réguliers. Il est clair que cette tablette Android n’est pas faite pour les joueurs exigeants.

Genshin Impact sur realme Pad

Multimédia

C’est dans le domaine du multimédia que se démarque le plus la realme Pad. L’ardoise Android profite en effet des services d’une partie audio relativement léchée pour le prix.

Ça commence avec quatre haut-parleurs certifiés Dolby Atmos. Si vous vous doutez bien qu’ils n’ont pas la prestance de ceux qui équipent la Galaxy Tab S8 Ultra de Samsung, ils s’en tirent vraiment pas mal côté son. Une fois l’option Dolby activée, on ressent une meilleure ampleur dans la diffusion du signal.

Netflix sur realme Pad

Mais c’est surtout avec sa prise casque que la realme Pad surprend. La sortie audio 3.5 mm fait montre d’une belle maitrise technique. Nous l’avons essayée avec un casque Focal Celestee qui n’a pas trop perdu de sa prestance. Certes, ça ne vaut pas un bon baladeur audiophile, mais il faut bien avouer que nous avons rarement vu une prise casque de tablette d’aussi bonne qualité !

Autonomie

Jetons maintenant un dernier coup d’œil à l’autonomie de l’ardoise Android avant de conclure ce test. Avec une batterie de 7100 mAh, la realme Pad s’en tire très bien côté endurance.

D’après nos essais, l’autonomie oscille entre 10 et 12h d’utilisation selon les cas de figure. Le SoC Helio G80 reste assez peu gourmand, surtout qu’il est secondé par un logiciel dépouillé de toute fioriture inutile. Vu qu’il sera difficile de jouer à des titres gourmands, on a toutes les cartes pour avoir en main une tablette économe en énergie et capable de tenir une très grosse journée d’utilisation.

C’est du côté de la recharge que nous ressentons une certaine déception. Avec une puissance maximale de charge de 18W, il faut presque 3h pour faire le plein de la realme Pad. Nous sommes bien loin de la recharge impressionnante du smartphone realme GT 2 !

Conclusion realme Pad

Pour un premier essai, la tablette realme Pad se montre très convaincante. Une fois de plus, la marque chinoise arrive à trouver un très bon équilibre entre le prix et les prestations proposées.

Pour moins de 300€, nous apprécions tout particulièrement le soin apporté aux finitions et les performances décentes. De même, le côté multimédia très bien travaillé est un gros atout pour cette machine.

Malgré ça, il faut composer avec certaines concessions. La plus grosse provient de l’écran mal calibré. Le manque de puissance peut aussi rebuter les joueurs assidus. Sans oublier le temps de charge, très long même pour de l’entrée de gamme. Autant de défauts qui font que realme devra améliorer sa copie pour la sortie de la realme Pad 2.

le 0 274
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend