Notre test de la Samsung Galaxy Tab S2 (SM-T810)

Par ,

Pour les fêtes de fin d’année, Samsung met à jour sa Galaxy Tab S avec une nouvelle version plus fine et plus puissante. Simple  évolution ou vraie révolution ? Nous vous donnons les éléments de réponse dans notre test complet.

Mise à jour avril 2017 : Découvrez notre test de la nouvelle version nommée Galaxy Tab S3 qui est désormais disponible.

Test de la Samsung Galaxy Tab S2

Caractéristiques techniques

La Galaxy Tab S2 SM-T810 est une tablette tactile haut de gamme qui existe en plusieurs versions, mais la majorité des spécifications reste inchangée en dehors de la taille d’écran :

  • Ecran 8″ ou 9.7″ Super AMOLED 2048 x 1536 px
  • Processeur Exynos 5433 huit cœurs cadencé  à 1.9 GHz
  • 3 Go RAM
  • 32 ou 64 Go de mémoire interne
  • Port micro-SD jusqu’à 128 Go, prise jack 3.5 mm, micro-USB 2.0, bluetooth 4.1, wifi 802.11 b/g/n/ac MIMO
  • APN 8 MP et 2.1 MP
  • Batterie 4000 mAh ou 5870 mAh (selon modèle)
  • Android 5.0.2 Lollipop + surcouche Touchwizz

Les prix de lancement varient de 399€ pour le modèle 8″ wifi à 579€ pour le modèle 9.7″ wifi + 4G. Notre exemplaire de test est ici la version 9.7″ wifi avec 32 Go de mémoire interne, disponible à 499€. Mais le prix réel de vente a déjà baissé pour tous les modèles. Les Galaxy Tab S2 sont vendues en coloris noir ou blanc.

Prix modèle 8″

Prix modèle 9.7″

Samsung signe donc ici des tablettes haut de gamme, même si certains détails pourront gêner. Je pense d’abord au processeur, qui est loin d’être le meilleur dans la panoplie du fabricant coréen. L’Exynos 5433 embarqué ici est le même que certains Galaxy Note 4 et date d’il y a presque un an. Un choix étrange pour une tablette qui se veut dans le haut du panier. L’OS choisi est Android 5.0.2 avec la surcouche Touchwizz, alors que la dernière version en date, la 5.1.1, a été déployée sur d’autres appareils de la firme. Ce ne sont certes que des points mineurs, mais qui semblent étranges pour un matériel de ce calibre.

La capacité de la batterie a aussi été revue à la baisse par rapport aux Galaxy Tab S de 2014, un compromis sûrement nécessaire pour assurer la finesse de la nouvelle tablette. Mais ne jugeons pas d’un livre avant de l’avoir lu entièrement et passons au déballage de cette Galaxy Tab S2.

Design et aspect général

Je passerai très vite sur l’emballage de la SM-T810 qui reste très classique : boite blanche très sobre, chargeur secteur, câble USB, écouteurs, notice de quelques pages… Il n’y a rien de bien innovant ici. Un poinçon est inclus permettant d’ouvrir la trappe pour la carte micro-SD.

Passons maintenant à la tablette, ici en livrée blanche. La première chose qui me frappe lorsque je la sort de son emballage c’est sa finesse : 5.6 mm seulement ! Le poids est lui aussi très réduit avec seulement 389 grammes. La tenue est vraiment agréable, malgré une certaine sensation de fragilité induite par la grande finesse du tout.

Samsung Galaxy Tab S2
La boite est sobre et ne contient rien de différent des concurrents.
Samsung Galaxy Tab S2
Le design propre à Samsung est reconnaissable au premier coup d’œil.
Samsung Galaxy Tab S2
La Galaxy Tab S2 est incroyablement fine. Comparaison face à un Oneplus One.

La Galaxy Tab S2 est entièrement en plastique lisse avec juste les bords de la coque en métal. Un liseré de style chromé vient rehausser le blanc uniforme de la machine, qui mise tout sur la sobriété. Pour ma part, j’aurai bien vu plus de métal sur un appareil qui se veut être dans le haut de gamme. L’utilisation du plastique renforce l’impression de fragilité, même si au final l’ensemble est bien monté. Je n’ai pas décelé le moindre craquement dans la coque, ni même le plus petit jeu au niveau des boutons de volume ou d’alimentation.

Samsung Galaxy Tab S2
Le dos est en plastique, un peu dommage pour une tablette haut de gamme.

Sur la coque arrière, on distingue deux emplacements ronds en métal qui servent à la fixation d’un clavier magnétique. Ce n’est pas très élégant, mais c’était probablement le seul moyen pour Samsung de composer avec la finesse de sa tablette.

L’appareil photo arrière ne possède pas de flash, ce qui pourra déranger les amateurs de photos. En face avant, on retrouve aussi un APN ainsi que les capteurs de luminosité et de proximité.

La Galaxy Tab S2 dispose aussi des classiques boutons tactiles retour et menu d’Android, seul le bouton Home étant physique. Un lecteur d’empreintes digitales est incorporé à ce bouton, permettant de débloquer la tablettes et quelques applications avec votre doigt. Il fonctionne relativement bien même si parfois il faut s’y reprendre à une ou deux reprises pour bien lire l’empreinte.

Samsung Galaxy Tab S2
Ce rond en métal sert à la fixation du clavier magnétique (vendu séparément).
Samsung Galaxy Tab S2
L’APN dorsal de 8 MP ne possède pas de flash.
Samsung Galaxy Tab s2
Le bouton physique central contient un lecteur d’empreintes digitales qui fonctionne plutôt bien (mais reste assez gadget).

Passons maintenant à l’élément central qui est la grande force de la Galaxy Tab S2 : son écran. Proposé au format 4:3 avec une taille de 9.7″, il est réellement superbe grâce à la technologie Super AMOLED. Les couleurs sont vives et les contrastes élevés. Les paramètres proposent plusieurs réglages afin d’obtenir les teintes qui vous conviennent le mieux. Même en extérieur il reste suffisamment lisible. Malgré tout, il présente un défaut plutôt gênant sur une machine à 500€ : lorsqu’on incline la tablette, la couleur de la dalle vire au bleu… Quand on est seul à utiliser la S2, ça passe totalement inaperçu, mais si vous souhaitez par exemple montrer vos photos de famille à plusieurs personnes autour de vous, ils devront subir cette détérioration de couleur assez désagréable. Quand à la résolution de 264 ppi, elle est suffisante pour lire confortablement même sur une longue durée.

Samsung Galaxy Tab S2
L’écran Super AMOLED est magnifique, avec des couleurs et des contrastes profonds.
Samsung Galaxy Tab s2
Dans les angles, l’écran prend une teinte bleue. Un problème frustrant sur du haut de gamme.

Le port micro-USB 2.0 et la prise casque sont situés sur la tranche basse de la tablette, entre les deux haut-parleurs. La tranche droite dispose quand à elle d’un emplacement pour la carte micro-SD ainsi que des boutons de volume et d’alimentation. Le port micro-USB utilise aussi la norme MHL pour déporter l’affichage sur un écran de TV HD via un adaptateur malheureusement non fourni dans la boite.

C’est tout pour la connectique, qui pour le coup aurait gagné à disposer d’un port micro-USB de type C. Même si la S2 dispose du WiDi, tout le monde n’a pas forcément l’équipement adapté pour ce type de partage d’écran. Samsung semble donc léger sur la connectique et ne va pas bousculer les habitudes.

Samsung Galaxy Tab S2
Pas d’USB Type-C, c’est dommage. Il n’y a pas non plus de micro-HDMI.

On regrettera le placement des haut-parleurs sur la tranche, ils peuvent être recouverts par la main ou un support quelconque selon la disposition de la tablette. Celle-ci est prévue pour être utilisée en mode portrait, mais en cas de bascule en mode paysage vous perdrez le bénéfice d’un haut-parleur. Une intégration sur la face avant comme pour la Nexus 9 aurait été un choix probablement plus avisé.

Bonne nouvelle en revanche le son produit est de plutôt bonne qualité, même si il manque un peu de basses. Aucun craquement ni grésillement n’est à déplorer.

Samsung Galaxy Tab S2
Les haut-parleurs ne sont pas forcément placés au meilleur endroit. La main peut les recouvrir en mode paysage.

C’est donc une très belle tablette dont on appréciera le magnifique écran et la conception tout en finesse, malgré la présence de quelques petits défauts.

Appareil photo

Les amateurs de photographie risquent d’être déçus par la Galaxy Tab S2. Celle-ci propose deux caméras : 2.1 MP à l’avant et 8 MP à l’arrière. Aucun flash n’est disposé sur l’appareil arrière, il faudra donc choisir des endroits bien éclairés pour tirer le meilleur parti de la luminosité ambiante. La qualité des clichés est plutôt correcte, mais ne remplacera clairement pas un vrai appareil de qualité.

Pour la vidéo, il est possible de monter jusqu’en QHD soit 2560 x 1440, mais l’appareil perd alors la capacité de stabiliser la vidéo et de prendre des photos pendant l’enregistrement. L’APN à l’avant fait quand à lui piètre impression avec un rendu très pixelisé. Là aussi, les fans de selfies seront déçus. En revanche, si vous n’utilisez cet objectif que pour Skype, il sera amplement suffisant.

Samsung Galaxy Tab S2
L’APN avant est de qualité médiocre.
La qualité des photos est correcte, sans plus.

 

Smart Stay

Notez aussi que Samsung propose d’utiliser l’APN avant pour éteindre l’écran quand vous ne le regardez pas. Cette technologie est appelée Smart Stay. Elle consiste à utiliser l’APN pour détecter votre visage, il faut donc tenir la tablette bien droite et ne pas orienter l’écran vers une source trop lumineuse, ni utiliser une application qui ferait déjà appel à la caméra. En réglant l’extinction de l’écran sur 15 secondes, ça permet d’économiser la batterie en l’éteignant dès que vous posez la tablette. Mais le fait d’utiliser en permanence la caméra n’est probablement la solution la plus économe en batterie sur le long terme. De plus, le fonctionnement semble assez aléatoire.

Samsung Galaxy Tab S2
La fonction SmartStay fait assez gadget au final…

Interface et applications

Surcouche Touchwizz

Comme tous les appareils tactiles Samsung, la Galaxy Tab S2 bénéficie de la surcouche Touchwizz qui vient apporter de nouvelles fonctionnalités à Android. Rien de vraiment nouveau si vous avez déjà utilisé TouchWizz durant les 12 derniers mois.

Visuellement, on reste très proche d’une version Stock, si ce n’est l’apparence des icônes qui ressemble fortement à ce qu’on trouve sous iOS avec un style arrondi et coloré. Les plus grosses modifications de Touchwizz touchent au comportement de la tablette qui gagne quelques fonctionnalités plus ou moins utiles.

Samsung touchwizz
La surcouche Touchwizz reste visuellement proche d’Android Stock.
Samsung Touchwizz
La barre de notifications est relativement classique mais assez personnalisable.

Il est ainsi possible de partager l’écran entre deux applications ou plus simultanément, comme sur un PC. Vous pouvez donc utiliser GMail tout en ayant Chrome ouvert juste à côté. Sur le papier, c’est pratique mais dans la réalité un peu moins. Seules certaines applications sont compatibles avec le multi-fenêtre comme les applis Samsung ou Google. Impossible par exemple d’utiliser Le Monde en même temps que Plex. On se retrouve donc la plupart du temps sans utiliser le multi-fenêtre malgré son côté très pratique. C’est dommage, puisque les options de ce mode permettent de réaliser les même choses que sur PC en déplaçant et redimensionnant à la volée les fenêtres.

Samsung Touchwizz
Le multi-fenêtre est sympathique mais sous-exploité.
Samsung Touchwizz
Google Photos et Chrome côte-à-côte.

L’interface Touchwizz propose aussi une page nommée Briefing qui se situe sur la page la plus à gauche du bureau et qui remplace Google Now (qui reste accessible en maintenant appuyé le bouton d’accueil quelques secondes). Basé sur Flipboard, Briefing propose un flux d’informations tirées de divers sites. J’aime bien l’idée même si les réglages restent moins complets que l’application officielle.

Samsung Touchwizz
Briefing remplace Google Now pour proposer des news.

Niveau personnalisation, Touchwizz reprend quelques éléments des lanceurs alternatifs en permettant la suppression et la modification des écrans du bureau avec un mouvement de pincement. C’est pratique et donne une plus grande liberté qu’Android Stock. Il est aussi possible de changer la couleur de vos dossiers, ça fait un peu geek et j’aime bien ça.

Samsung Touchwizz
On retrouve quelques éléments tirés des lanceurs alternatifs.
Samsung Touchwizz
La couleur des dossiers est modifiable à la volée.

Le reste de la surcouche reste proche du système de base Android, avec quelques widgets modifiés. Les utilisateurs qui migrent depuis un appareil Stock comme les Nexus ne seront pas trop dépaysés, même si il faudra un petit temps d’adaptation afin de trouver les nombreuses options éparpillées ici et là dans la tablette.

Applications

Niveau applications, la Galaxy Tab S2 voit large, très large. En effet, en plus des applis maison Samsung, vous retrouverez celles de Google mais aussi Microsoft. Quel que soit votre préférence, vous devriez donc trouver votre bonheur. La tablette est donc très versatile mais il en découle un gros inconvénient : l’espace de stockage. Entre le système en lui-même et toutes ces applications pré-installées, il ne reste que 25 Go utilisables sur les 32 Go d’origine. Il est de plus impossible de retirer les applications que vous ne souhaitez pas utiliser.

Samsung Touchwizz
Que vous préfériez Google…
Samsung Touchwizz
… ou Microsoft vous avez le choix !

Viennent ensuite trois applications d’informations que sont L’Équipe.fr, Le Monde et LeKiosk qui proposent des mois d’abonnement gratuits en partenariat avec Samsung. Là aussi, il n’est pas possible de les désinstaller. Notez que vous bénéficierez aussi de 90 jours d’accès illimité à Google Play Musique. Ces offres plairont à certains, moins à d’autres.

Samsung Touchwizz
Samsung Propose des offres pour l’achat de la tablette.

Pour conclure, la partie logicielle de la Galaxy Tab S2 est franchement sympathique (si on aime Touchwizz) avec un large choix d’applications. Dommage cependant que ces mêmes applications ne soient pas desinstallables afin de gagner un peu d’espace. On pourra aussi regretter les limitations du multi-fenêtre. Mais voyons maintenant les performances et les capacités de cette machine haut de gamme.

Performances et autonomie

Performances

Comme je le disais au début de ce test, la Galaxy Tab S2 embarque un processeur Exynos 5433 à huit cœurs. Il n’est pas tout récent mais reste quand même très performant. Je n’ai pas eu le moindre ralentissement en navigant dans l’interface ou en ouvrant des applications. Même les jeux 3D récents se comportent bien, malgré quelques légères saccades sur des scènes un peu trop chargées. Je vous mets ci-dessous les résultats des benchmarks Antutu et Quadrant. Vous pourrez constater que la tablette de Samsung n’a pas à rougir de la concurrence, se situant même au-dessus de la Nexus 9 et son Tegra K1.

Galaxy Tab S2
Score Antutu : 53961 points
Galaxy Tab S2
Score Quadrant : 21764 points

La tablette de Samsung se situe donc entre la Nexus 9 et l’iPad Air 2, même si comme d’habitude les résultats des benchmarks sont à prendre avec des pincettes. Elle est réactive et fluide, c’est franchement un plaisir à utiliser. Et de plus elle ne chauffe presque pas à moins de jouer à un gros jeu pendant plusieurs dizaines de minutes. C’est donc une vraie réussite du point de vue de la puissance, les utilisateurs en ont vraiment pour leur argent. Que vous utilisiez la tablette pour naviguer sur le Web ou jouer, vous ne serez pas déçus.

Samsung Galaxy Tab S2
Les gros jeux 3D ne posent pas de problèmes à la Galaxy Tab S2.

Il en va de même pour la connectivité wi-fi de très bonne qualité, le signal reste fort et ininterrompu même loin de la Box. Le bluetooth fonctionne lui aussi très bien. Je regrette juste que les fonctions de partage d’écran se limitent aux appareils Samsung ou au Wi-Di. Impossible par exemple d’utiliser le Chromecast pour diffuser votre écran (en dehors des applications prévues à cet effet). C’est dommage et assez limitatif.

Autonomie

Avec cette nouvelle mouture de la Galaxy Tab S, Samsung a procédé à une réduction de la capacité de la batterie qui fait ici 5870 mAh. Malgré tout, l’autonomie reste très bonne et même en utilisant intensivement la tablette on tient sans problème une journée. Bien sûr, si vous jouez à de gros jeux comme Modern Combat 5 ou Real Racing 3, ce temps sera vite réduit. En sommeil profond, la tablette devrait être capable de tenir presque une semaine. Pour vous donner une idée de la bonne durée de vie de la batterie, j’ai passé la tablette au test habituel à savoir le passage en boucle d’une vidéo Full HD, la luminosité étant réglée à 50%, le wi-fi et les notifications activés. Le temps obtenu est de 9h50 min, ce qui est un très bon score.

Samsung Galaxy Tab S2
Autonomie : 9h50

Et si cela ne vous suffisait pas, Samsung a aussi incorporé un mode “ultra économie d’énergie” en plus du classique mode économie apporté par Android Lollipop. Le mode ultra vient réduire la vitesse du processeur de façon drastique, coupe toutes les connexions inutiles comme le bluetooth et surtout passe l’écran en noir et blanc. Le lanceur de bureau est remplacé par une version allégée qui n’autorise le lancement que de quelques applications très légères comme le navigateur Samsung ou la calculatrice. Ce mode permet donc de gagner quelques précieuses heures d’autonomie quand on se retrouve loin d’une prise secteur ou USB. Vous pouvez paramétrer son niveau de déclenchement dans les paramètres ou le désactiver totalement si il vous semble inutile.

Samsung Galaxy Tab S2
Le mode ultra économie réduit les capacités de la tablette au minimum.

Pour terminer, j’aimerai aborder le temps de charge de la Galaxy Tab S2. Il me semble plutôt long, comptez presque 5 heures pour charger une batterie complètement vide en utilisant le secteur. Si vous choisissez de privilégier un port USB, ce temps devient encore plus long. Il n’y a pas de mode de recharge rapide comme c’est souvent le cas dans le haut de gamme, c’est assez dommage. Heureusement, la bonne autonomie compense ce défaut. Il est maintenant temps de passer à la conclusion.

Conclusion Galaxy Tab S2

Noté par Tablette-Tactile.net: 4,0 étoiles
****°

Avec cette Galaxy Tab S2, Samsung propose une belle machine, bien conçue et puissante. Sa finesse est vraiment épatante et ne semble pas compromettre la solidité de l’ensemble. Le superbe écran AMOLED est une vraie réussite, malgré la teinte bleue arborée quand on le penche. La surcouche Touchwizz est aussi très agréable à utiliser, même si elle manque de possibilités, en particulier avec le multi-fenêtre qui ne fonctionne qu’avec quelques applications. On regrettera aussi quelques petits défauts qui ne devraient pas être présents dans une telle gamme de prix : la coque en plastique, l’écran qui réagit mal dans les angles, l’impossibilité de supprimer les applications pré-installées. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est ce qui empêche la Galaxy Tab S2 d’être vraiment parfaite.

Prix modèle 8″

Prix modèle 9.7″

Les plus :

  • Finesse
  • Performances
  • Écran magnifique
  • Bonne autonomie
  • Surcouche Touchwizz agréable
  • Offre logicielle très large

Les moins :

  • Coque plastique
  • Mode multi-fenêtre trop limité
  • Impossible de retirer les applications pré-installées
  • Charge très longue

 

le 13 6154
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
13 commentaires
  1. Bonjour, je ne sais pas si quelqu’un va voir mon commentaire mais j’ai une question à propos du partage de connexion.
    En effet je cherche à faire partage de connexion avec cette tablette mais je ne trouve pas ou il se trouve dans les paramètres ! Si il n’existe pas c’est quand même étonnant pour un produit de cette sorte.
    Si quelqu’un voit ce commentaire je voudrai qu’il m’aide à trouver une réponse.
    Merci d’avantage.

    1. Bonjour,

      Le partage de connexion devrait se trouver dans les paramètres réseaux. Vous pouvez faire une recherche dans les paramètres grâce au moteur de recherche avec les termes “point d’accès” ou “partage de connexion”. Il faut bien entendu que vous possédiez un modèle avec carte SiM. J’espère vous avoir aidé.

      Cordialement,
      Johan

  2. Bonjour, depuis noel, j’ai une Galaxy Tab S2, au départ assez satisfaite, fluide, bonne qualité etc… mais depuis 2 semaines (même pas DEUX MOIS!!) elle me fait des misères, à moins de 20% de batterie l’écran clignote sans cesse avec des balayages sur l’écran puis s’éteins…se rallume à sa guise puis se ré-éteins sans que je puisse à nouveau l’allumer de moi-même… après elle me marque 0% de batterie et faut attendre une éternité pour qu’elle daigne se rallumer. Je suis énormément déçue de la marque de Samsung, autant de mon smartphone, de l’ordinateur ou c’est aussi une catastrophe au niveau des ralentissements même après formatage (1 AN l’ordinateur et ça me le fait depuis 6 MOIS….). Je ne conseillerai donc à personne la marque Samsung et je compte au plus vite me débarrasser de ces outils pour une autre marque, la marque n’est plus ce que c’était y’a quelques années.

    1. Tu bosses chez Apple ? A se demander avec ce genre de commentaires tout les produits Samsung que tu achète ne vont pas, mais tu dois être la personne la plus malchanceuse de la planète non ?
      Rien à redire pour ma part sur mes produits Samsung, TV géniales j en ai plusieurs, j ai 3 tablettes qui fonctionnent à merveille, même la montre tout… Merci Samsung

      1. bonjour je rejoins le commentaire précedent ,galaxy s3 ne fonctionnant pas avec une batterie plus de 55% ,une note 10.1 avec problèmes écran (le gris était rose) reportée 4 fois durant 3 semaines et enfin a l’arrivée le prix avait diminué de moitié,ensuite galaxy note 2014 après 1 an la batterie ne tenait plus 1 heure,par contre tv samsung pas de soucis

  3. Moi, j aime ….par contre je ne arrive pas à trouver si j ai une cam et comment la mettre en route … sinon très content de ma tablette …. ah oui les photos sont bizarres …..mon tel en fait de meilleures question angle et recul.

  4. Le but est sûrement de concurrencer Apple sur la finesse, d’occuper l’espace (j’imagine), et pourtant je ne suis pas fan des produits mobiles d’Apple. En tout cas c’est clairement moins intéressant que la première Tab S, je voudrais finalement seulement avoir le multi-fenêtres dessus (chose dingue que ce ne soit pas le cas de base). :)

  5. J’ai l’impression que Samsung gère de mieux en mieux la batterie (au regard du dernier A5 par exemple) ; tant mieux.
    Par contre : les angles de vue très mauvais, c’était déjà le cas sur l’Amoled de la Tab S 10.5 que je possède et c’est une régression que je ne comprends pas sur les récents Amoled de la marque. Avant, ce n’était pas le cas! Il est également fort dommage que le multi-fenêtres soit aussi limité à quelques applications, pourtant sur le Note 5 on peut toutes, je dis bien toutes, les minimiser. Quelqu’un sait-il pourquoi ? Cette fonction est super et prend tout son sens sur une tablette.
    Il est par ailleurs inacceptable de ne pouvoir désinstaller ce qu’on ne veut pas : c’est inadmissible et constitue une régression en termes de libertés.
    Tout ça d’un point de vue politique, c’est pas génial génial.

  6. Tab S2 neuve deja probleme au bout de 30mn utilisation …elle s’est éteint d’un seul coût et ne s’allume plus merci Samsung……

  7. je viens acheter une galaxy tab s2 le 17.10.15 et probleme de batterie elle ne charge plus j ai rendez vous a espaces culturel a montlucon vendredi 30.10 pour voir le probleme

  8. Bonjour et merci de toutes ces précisions, pour un néophyte c’est très utiles.
    Bien cordialement. André

  9. Piètres caractéristiques : tout est en retrait par rapport au modèle précédent. Encore un échec du R&D Samsung !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *