Test de la tablette Haipad M7 sous Android

Par ,

Seconde partie du test de la tablette chinoise Haipad M7 sous Android. Et c’est confirmé : nous organisons un concours début juin pour vous la faire gagner ! Stay tuned !

Petit préambule : oui, nous sommes carrément en retard pour la publication de ce test, une actualité chargée et quelques petits ennuis de santé n’ont pas aidé à tenir les délais. Mais “vieux motard que jamais”, et il sera bien possible de gagner cette tablette à partir du 7 juin. Rendez-vous en fin de test pour en savoir plus.

La HaiPad M7 sur dans sa pochette - clavier (détail)
La HaiPad M7 sur dans sa pochette – clavier (détail)

Ce test est donc la suite du déballage vidéo de l’HaiPad M7 publiée précédemment sur Tablette-Tactile.net. L’idée est de vous faire découvrir au cours de ces tests un peu particuliers des tablettes tactiles chinoises moins connues de nous autres occidentaux, mais qui ne sont pas pour autant de mauvaises tablettes tactiles.

Caractéristiques techniques

Pour rappel, voici les caractéristiques de cette tablette :

> Haina HaiPad M7
MarqueHaina
> CARACTERISTIQUES GENERALES
DimensionH 195 mm / L 123 mm / P 15 mm
Poids0,510 kg
OSAndroid 2.2
Batterie2x2000mAh (3 à 6 heures)
Mémoire interne4 Go
Lecteur de carteMicroSD jusqu'à 32Go
CPU720 MHz
RAM256/512Mo
Chipset graphique-
GPS
> AFFICHAGE
Résolution800x480
Taille7"
Type d'écranCapacitif
Multipoint 2
> MULTIMEDIA
APN (résolution)
Flash
Webcam 0,3Mp
Vidéo (résolution, formats)H.263/H.264, 3GP, MPEG4, WMV
> CONNECTIQUES
Réseau3G en option
Bluetooth
Wi-Fi 802.11 b / g
USB 2x mini USB dont 1 USB Host
HDMI
> AUTRES
Accessoires FournisChargeur, Ecouteurs, Haut-parleur bugdroid, adaptateur USB
ApplicationsAndroid Market
Autres-
Voir la fiche technique complète de la tablette tactile Haina HaiPad M7

Déballage en vidéo

Voici aussi le déballage et la présentation de cette tablette chinoise que nous avions réalisé. Cela vous permettra de vous faire un avis rapide sur l’aspect extérieur et le packaging. D’autres photos dans la suite du test.

Design et prise en main

Une tablette au look très proche d'un iPhone
Une tablette au look très proche d’un iPhone

Le design de la Haina Haipad M7 est une copie conforme d’un iPhone 4, en plus grand. Un genre d’iPad 7″ si vous voulez, en un peu plus épais, et forcément à dimensions moindres. Cela étonne quand on la prend dans les mains mais je m’y suis fait finalement assez vite.

Comme expliqué dans le déballage vidéo, une chose pose cependant vraiment problème quand une marque essaie de copier l’iPhone et d’y installer Android : le nombre de boutons n’est pas le même, loin s’en faut. Toute l’ergonomie de l’iPhone (et de son écosystème d’applications – Apple y veille soigneusement d’ailleurs) est conçue pour fonctionner avec un seul bouton, le bouton Home ou Accueil. Ce bouton est bien présent, et ça tombe bien : cette fonctionnalité existe aussi sur Android.

Les boutons nécessaires au fonctionnement d'Android ne sont pas très bien placés
Les boutons nécessaires au fonctionnement d’Android ne sont pas très bien placés

Cependant, les utilisateurs de smartphones équipés de l’OS de Google ne me contrediront probablement pas : le bouton Home n’est pas celui que l’on utilise le plus, mais plutôt le bouton Retour, qui équivaudrait au bouton “Précédent” du navigateur pour les personnes n’ayant jamais tenu un Androphone dans les mains. Et là, problème : il n’est pas vraiment accessible, mais situé sur la partie latérale de la tablette. Certes, il n’est pas impossible de l’activer (fort heureusement), mais croyez-moi, j’eu aimé que le design soit légèrement “sacrifié” au profit d’une meilleure position des boutons Retour et Paramètre. Copie, quand tu nous tiens…

Le bouton Home donc fait un peu “plastique” et “clique” réellement quand on l’active, mais après avoir vérifié sur un iPhone, c’est tout à fait similaire. Pas de problème donc ici, même si je suis habitué à des boutons plus silencieux sur mon HTC.

Au delà de ça, la tablette tient bien en main, et sa taille la rend très pratique à utiliser tout comme à transporter, nous y reviendrons plus bas en parlant de la pochette. L’écran est de type capacitif et réagit bien au doigt, même s’il arrive de constater une fois ou l’autre des comportements incohérents, surtout sur les bords de l’écran : vous pensez cliquer à un endroit et en fait, le “clic” se déroule plusieurs centimètres à côté. Ces comportements ne sont pas fréquents, mais ça surprend quand ça arrive ! La résolution de l’écran est un des points faibles de la tablette :  800×480 c’est bien pour un smartphone, mais peut mieux faire sur une tablette tactile. De même, le rendu des couleurs n’est pas fantastique, même s’il convient tout à fait pour du surf sur Internet et la lecture de mails.

Quelques défauts de finition peuvent être aperçus pour les plus scrupuleux d’entre vous, mais ils rappellent essentiellement que c’est une tablette chinoise, et ne rendent pas l’objet moche pour autant (la coque arrière est très légèrement décollée sur un côté par exemple).

Connectivité

La très nombreuse connectique de la HaiPad M7
La très nombreuse connectique de la HaiPad M7

De ce côté là, rien à redire : il n’y a pas eu copie des produits Apple, loin de là. C’est même le contraire, on se demande s’il n’y a pas eu un peu de zèle de la part du constructeur. Au programme donc :

  • Une prise pour recharger la tablette
  • Une prise casque au format standard
  • Un port USB Host (pour y connecter un disque dur externe ou une clef USB grâce à l’adaptateur fourni)
  • Un second port USB “On the go”
  • Un port mini HDMI permettant une sortie en 1080p
  • Un lecteur de port micro SD.

Que demande le peuple ?

La légende des connectiques au dos de la tablette
La légende des connectiques au dos de la tablette

Nous avons pu tester chacun de ces ports et c’est vraiment agréable d’avoir une tablette aussi connectée. Même si cela tend à devenir un standard sur les nouvelles tablettes Android, cela va sans dire que ça n’est pas le cas pour toutes… Donc à ce prix, nous apprécions.

D’après la fiche technique, la tablette est compatible 3G grâce à un dongle USB non fourni, nous n’avons donc pas pu tester cette fonctionnalité.

La pochette clavier

Pochette avec clavier intégré
Pochette avec clavier intégré

La pochette clavier est très agréable également. Elle est en simili cuir, plutôt bien terminée, et elle héberge un glavier QWERTY, qui s’il ne permettra pas de saisir avec un bonheur suprême votre thèse de doctorat (sous réserve que vous fassiez un doctorat !), il sera un compagnon très agréable pour toute prise de note sur votre tablette tactile. Le clavier se connecte grâce au second port USB (OTG).

Un pied situé à l’arrière de la pochette permet de positionner la tablette en mode saisie de texte sur un support plat. Très pratique.

La pochette renferme également un petit stylet. Toujours pratique sur de petites interfaces.

L’OS : Android 2.2

C’est l’OS de Google qui équipe cette tablette, et pas iOS bien évidemment. Il s’agit ici de la version 2.2, donc pas optimisée en tant que tel pour les tablettes tactiles, mais sur un écran de cette taille, cela reste acceptable. De tout manière, Google ne distribuant HoneyComb qu’au compte-goutte, il n’est pas possible pour un constructeur non certifié par Google d’installer HoneyComb sur un de ses produits.

L’implémentation est plutôt bonne : il est hyper réactif et la fluidité de la transition entre les bureaux n’est pas sans rappeler les produits de la marque à la Pomme.

L’autre avantage de cet OS est qu’il embarque Flash 10.2 ou 10.3 (disponible sur l’Android Market le cas échéant). De ce fait, il est possible de surfer sur Internet sur à peu près tous les sites (exception faite pour ceux réalisés en Silverlight ou autres technologies moins répandues). Le surf est plutôt agréable et très fluide lui aussi. Rien à redire de ce côté.

Résultat benchmark Neocore
Résultat benchmark Neocore

Les performances sont plutôt bonnes pour la partie jeu, la tablette obtenant un score de 54 FPS au benchmark Neocore. Il nous a cependant été impossible d’exécuter Quadrant pour compléter ce test : il refuse de s’exécuter complètement…

Cependant, l’implémentation d’Android 2.2 n’est pas parfaite pour autant : l’Android Market n’est pas complet à 100% (impossible de trouver l’application WordPress par exemple, ou Freebox TV), même si un test avec une seconde tablette n’a pas révélé ces absences. Ces comportements étant parfois corrigés dans le temps, cela peut être amené à changer.

Anomalie avec l'appareil photo ou la visio
Anomalie avec l’appareil photo ou la visio (l’image de fond est un test de Fring)

Petite anomalie également avec l’appareil photo qui n’est pas correctement orienté en mode portrait (la prise de vue est faite à l’envers par rapport au sens de la tablette). Un problème que l’on retrouve également en visio, ou avec toute application utilisant l’appareil photo. Probablement un défaut d’implémentation de l’OS. Si ça n’est pas pénalisant, ça reste très surprenant.

En conclusion

La HaiPad M7 sur dans sa pochette - clavier (détail du pied)
La HaiPad M7 sur dans sa pochette – clavier (détail du pied)

Nous voici arrivés à la conclusion du test de cette tablette, en espérant vous en avoir donné un bon aperçu. Voici pour celles et ceux qui n’auraient pas eu le courage de tout lire, les points positifs et négatifs de cette tablette.

Points positifs :

  • Le prix et le rapport qualité/prix
  • La rapidité et la fluidité de l’interface, qui prouvent une bonne intégration
  • La connectivité (dont le port USB Host)
  • La pochette avec clavier intégré (optionnelle)

Points négatifs :

  • La position des boutons Menu, Retour, et Rechercher
  • Quelques bugs (notamment sur l’appareil photo en mode portrait)
  • Quelques applications absentes du Market
  • Une finition perfectible

Et puis rendez-vous début juin pour gagner cette tablette tactile…. Petit indice : il vous faudra un compte Twitter (actif) pour participer. Profitez-en pour nous suivre sur @TabletteTactile ou sur Facebook !

Photos de la tablette HaiPad M7

le 4 1490
-
Article précédentArticle suivant
4 commentaires
  1. Je possède cette tablette en version M7+ en 8Go depuis un mois. Je dois avouer que je suis vraiment bluffé par le rapport performance/prix. Je suis d’accord avec le test fait par Cédric excepté pour l’inversion de l’image de la webcam. Je n’ai pas ce problème.L’image est dans le bon sens. Concernant le mémoire interne de 4 ou 8G0, celle-ci peut être facilement à 32 Go car cette mémoire interne est simple une carte micro-SD mise dans un slot.

    1. Après 3 mois d’utilisation, je reviens sur mon commentaire précédent. Cette tablette présente des gros problèmes de batterie. Il m’est impossible de charger à 100% la tablette. Je parviens péniblement à 40% ce qui me donne une autonomie de 45 mn max. Donc je change pour la samsung galaxy tab wifi only. Attention en achetant sur chinastore, il faut renvoyer la tablette à ces propre frais sur Hong-Kong. Mon verdict même si cette tablette propose de réelles qualité , l’achat est à éviter à cause d’un problème de batterie. Plusieurs forum parle de ce problème mais sans solution jusqu’à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend