Test de la tablette Smart’ TAB 8001 de Boulanger

Par ,

Il y a peu de temps, Cédric nous faisait un petit topo sur la nouvelle tablette du distributeur français Boulanger. L’argument de vente face à la concurrence : 30 minutes de formation pour découvrir le maniement du terminal. Nous l’avons testé et voici nos impressions.

Smart' TAB 8001, une tablette signée Boulanger à 199€

Remerciements : j’adresse mes remerciements à Boulanger pour le prêt de la tablette et du technicien qui aura servi au test. Rassurez-vous, il n’a pas été maltraité. Enfin, pas trop ;-) Cette Smart’ TAB 8001 est disponible dans tous les magasins Boulanger pour la somme de 199€.

Avertissement : n’ayant pas les drivers requis, je n’ai pas pu faire de capture d’écran des applications, je m’en excuse sincèrement. J’ai donc fait des photos classiques, d’une qualité plus que douteuse… Je m’en excuse à nouveau et vous souhaite néanmoins un bon test !

[wpci item=”90″ top=”30″ mode=”table”]

Design et conception

Nous sommes ici en présence d’une tablette au format 8″, avec les mensurations suivantes : 203 x 153,4 x 11,2 mm pour un poids de 505 grammes. La machine m’a semblé relativement lourde, mais l’ensemble fait solide. La coque est en plastique rugueux, il est possible de choisir sa couleur parmi les 6 disponibles :

  • rouge andalou,
  • blanc arctique,
  • prune gourmande,
  • chocolat,
  • bleu nuit
  • et rose poivré.

Pour une fois, on sort des classiques noirs et gris proposés par de nombreuses marques, c’est plaisant ! Pour ma part, j’ai droit au rose poivré. C’est bien flashy : on aime, ou pas… Pour le reste du design, on remarque aussi la présence de 4 boutons tactiles sur le côté droit, en façade. La tablette fonctionne sous Android 4.0, ils sont donc relativement inutiles, en dehors de quelques applications… Une webcam de faible qualité est disposée au-dessus de ces boutons.

Oui, je suis tombé sur le modèle rose bonbon, c'est ma femme qui va aimer !

 

Le dos est en plastique rugueux, le tout est solide et ne présente pas de craquements.

Dans le dos, on a deux haut-parleurs et un bouton de Reset, utile en cas de plantage. Les hauts-parleurs sont assez bien disposés, il y a cependant un risque de recouvrir celui du bas lors de la prise en main en mode paysage. Le son est très faible, n’espérez pas écouter vos films ou musique dans un endroit un peu bruyant… La tranche gauche accueille les boutons de volume et d’allumage. Le port micro-SD est disposé sous un cache, sur la tranche basse. C’est sympathique et ça fonctionne bien. Le port peut accueillir une carte allant jusqu’à 32 Go.

La micro-SD est protégée par un cache.

Pour en finir avec le tour du propriétaire, passons à la connectique. On retrouve donc :

  • La prise de charge ;
  • Un port mini-HDMI ;
  • Un port mini-USB Host ;
  • Une prise casque.
La connectique est complète et fonctionne bien.

La charge prend environ 4h, malheureusement il faut utiliser le secteur, le port mini-USB ne permettant pas de recharger la tablette… C’est assez difficile à avaler sur une machine de ce prix…

En conclusion pour cette partie sur la conception, je dirais que c’est très bien, la machine est solide, il n’y a pas de craquements, tout est bien fixé. La possibilité de choisir entre 6 couleurs est sympathique. L’ensemble est relativement bien pensé, on en a pour son argent. Passons maintenant au côté logiciel, mais soyez prévenus : ça va faire mal !

Interface

Cette Smart’ TAB 8001 fonctionne sous Android 4.0.3 alias Ice Cream Sandwich. L’OS est bien pensé, on est vraiment sur une utilisation tablette et non smartphone, comme c’était le cas avec les anciennes versions du petit robot vert. L’interface répond au doigt et à l’oeil, les applications s’ouvrent presque instantanément, c’est bien optimisé au vu des caractéristiques très  low-cost de l’engin, mais je reviendrai dessus dans la partie performances.

Je vais plutôt aborder les applications. Comme souvent dans l’entrée de gamme, il y a le minimum syndical et c’est tout. Ici, on ne déroge pas à la règle ! Oubliez les applications Google comme GMail ou YouTube : elles sont absentes. Idem pour l’Agenda. On retrouve le navigateur par défaut, l’application mail basique, la calculatrice, la galerie, un lecteur vidéo et l’explorateur de fichier. Seuls se démarquent Office Suite (en version gratuite) et Movie Studio.

Office Suite vous permettra de lire tous types de documents, que ce soit les PDF ou les documents Word, Excel et compagnie. Pour le coup, c’est l’application indispensable !

Office Suite permet de lire les PDF et les documents Office.

Passons à Movie Studio : vous pourrez créer vos montages vidéos, un peu comme avec Movie Maker sur Windows. Cependant, l’intérêt est limité, la tablette n’ayant pas de caméra au dos…

Movie Studio permet de faire des petits montages vidéo.

J’ai gardé le meilleur pour la fin : le marché d’applications. Soyons d’accord, sans moyen d’ajouter des applications, une tablette perd vite son intérêt, surtout si l’offre basique est limitée. Boulanger a donc pensé à tout, en incluant le meilleur marché alternatif du monde : AppsLib (oui, je suis trèèèèèèèèès ironique là). Oui, ça fait mal !

Imaginons Mr Toulemonde qui vient d’acquérir sa jolie tablette chez Boulanger. Il ne connait pas grand-chose en informatique et encore moins aux tablettes, mais il aime être à la mode. Tout fier de son acquisition, il démarre sa machine et s’amuse un peu à tripoter partout : il va sur le web, essaye la webcam, configure son compte mail. Il s’amuse bien pour le moment, mais il veut aller plus loin, ressentir le grand frisson (oui, j’adore les effets spéciaux dans mes tests) et cherche à installer une application ! Et là, c’est le drame… Suivant la notice (relativement complète), il apprend que les applications se téléchargent sur Appslib. Oui, vous avez bien lu : c’est Appslib qui sert de marché d’applications !

Ce marché alternatif immonde et pourri de malwares sera le seul moyen d’obtenir vos nouvelles applications… Bon courage ! En fouillant bien, vous trouverez quelques trucs utiles, mais un débutant lâchera vite l’affaire à force de télécharger des logiciels qui planteront au premier lancement ou qui auront des comportements bien pire… Bienvenue dans les tréfonds du Play Store ! Bref, je m’arrête là, vous avez compris le truc. Les bidouilleurs installeront d’autres marchés alternatifs, voir l’officiel, mais Mr Toulemonde a déjà rangé sa Smart’ TAB 8001 au fond du placard, dommage !

AppsLib est le marché fourni sur la tablette...

J’ai récupéré quelques applications sur internet, dans l’ensemble tout fonctionne bien, que ce soit les jeux 3D (pas trop récents non plus hein !) ou les réseaux sociaux. Pour la visioconférence, la caméra est mal cadrée, comme sur la Mpman MP959, ce qui oblige à pencher la tablette pour bien voir le visage… On notera quelques incohérences dans l’utilisation des boutons tactiles, certaines applications fonctionnant uniquement avec, d’autres non. Là encore, les débutants seront vite déstabilisés…

On notera aussi des bugs récurrents, comme chez la concurrence : correcteur orthographique qui ne fonctionne pas, applications qui pédalent dans la semoule, etc… C’est inhérent à ces machines pas chères, il faut faire avec ! Au fait, oubliez aussi la recherche vocale, elle est inexistante, bien qu’indiquée sur la photo (non contractuelle) de la boîte. On appelle ça du marketing ;-)

Pour les lecteurs d’e-books, la notice donne des explications pour télécharger Adobe Digital Edition. C’est chouette, mais pourquoi ne pas le proposer directement sur la tablette ? Les mystères du marketing !

En conclusion, même si la Smart’ TAB 8001 tourne bien, l’offre logicielle minimale et la présence du pire marché alternatif existant viennent ternir le tableau. Autant pour une machine à 99€, ça aurait pu passer, autant à 199€ c’est difficile à accepter ! Mais passons sans tarder aux performances, histoire de voir ce qu’il y a sous le capot.

Performances

Pour rappel, la Smart’  TAB est équipée comme suit :

  • Processeur Rockchip RK2918 cadencé à 1 GHz
  • 512 Mo RAM
  • Ecran 8″ 4:3 capacitif multipoint d’une résolution 800 x 600, dalle TFT-LCD
  • Wifi 802.11 b/g/n
  • Android 4.0.3

Les benchmarks donnent les résultats suivants :

  • Antutu : 2274
  • Quadrant : 1568
Les scores avec Antutu Benchmark

Les scores se situent dans la moyenne des tablettes low-cost, même si on a vu mieux chez MPMAN. Reste à voir face aux autres concurrents, réponse dans de futurs tests ! Comme je le disais plus haut, la Smart’ TAB de Boulanger s’en sort relativement bien pour faire tourner la majorité des applications. Certains jeux 3D rameront un peu, mais ce n’est pas l’objectif de cette tablette non plus.

Pour le décodage vidéo, elle lit le 1080p, bien que la notice indique 720p maximum… Tant mieux, on ne va pas s’en plaindre. J’ai testé le visionnage sur une TV via le câble HDMI (non fourni), tout fonctionne à merveille. Le seul petit point dérangeant est que l’écran se coupe si on branche la machine sur une TV, rendant la navigation hasardeuse : pas facile de cliquer sur un écran noir !

D’ailleurs, en parlant de l’écran de la tablette, la résolution est faible, bien qu’il soit assez lumineux. Il n’est pas IPS, ça fait mal face à la concurrence de MPMAN ou Arnova qui propose ce genre de dalle pour le même prix… Sinon, le capacitif fonctionne bien, le touché est précis et agréable.

A gauche, la MP959 de MPMAN. A droite, la Smart' TAB 8001 de Boulanger. Le prix est le même, mais pas la qualité... Comme mes photos en clair ;-)
La tablette décode le 1080p sans soucis.

La navigation Internet est agréable, c’est relativement fluide malgré de gros ralentissements sur des sites contenant beaucoup de contenus en Flash. C’est néanmoins mieux que ce que j’ai pu voir sur les tablettes de MPMAN. Les vidéos incrustées sont lues avec quelques saccades et des gros temps de chargement, c’est dommage… Mais globalement, c’est dans la moyenne haute du low-cost et je doute qu’on trouve mieux à ce prix-là.

Le Flash est géré, même si c'est assez lourd par moments.

Passons maintenant à l’autonomie. On est bien sur du low-cost, notre petit test qui consiste à faire tourner une vidéo HD  1080p en boucle a donné 5h30. Vous aurez un peu plus de temps si vous surfez, mais ça ne dépassera pas les 7h au grand maximum, en gardant 50% de luminosité. Ça suffira aux moins exigeants, en signalant encore que pour le même prix, la concurrence fait mieux… Pour preuve, le tableau ci-dessous :

Score d'autonomie

Pour les jeux vidéos, cette tablette conviendra aux joueurs vraiment occasionnels. Les productions en 2D comme Angry Birds fonctionneront bien, mais si vous visez des jeux en 3D un peu plus costauds, passez votre chemin : il y a de nombreux bugs de textures, des ralentissements, etc… Les 512 Mo de RAM n’aideront pas non plus à changer la donne… L’accéléromètre fonctionne bien, rien à redire. A noter que la tablette chauffe très vite et très fort, la rendant très inconfortable sur une longue utilisation intensive.

Inotia 3, un jeu en 2D qui tourne très bien sur la tablette.

 

Le célèbre Fruit Ninja tourne très bien aussi.

Enfin, je vais aborder le wifi. De ce côté, pas de problème, le signal tient bien la route, il n’y a pas de décrochage. Même à l’étage, la connexion est stable. Pour résumer, on est ici au niveau de la concurrence.

Le Wifi est impeccable, contrairement à la qualité de ma photo ;-)

Pour conclure ce chapitre, je dirais que les performances sont décentes, mais cette tablette Smart’ TAB 8001 ne fera clairement pas de l’ombre à la concurrence féroce du low-cost. Actuellement, pour 199€, on trouve des tablettes de 9.7″ avec des écrans IPS et plus puissantes… Mais ces tablettes ne proposent pas de formation, argument de vente n°1 de Boulanger. Voyons de plus près ce qu’il en est !

La formation de 30 minutes

Tout est dans le titre : l’achat de cette tablette Smart’ TAB 8001 vous donne accès à 30 minutes de formation avec un professionnel, directement à domicile ou par téléphone. N’écoutant que mon âme de testeur (et aussi ma curiosité), j’ai donc décroché mon téléphone afin de vérifier tout ça. Après un temps d’attente très court, un conseiller très sympathique m’a répondu. Je lui explique que j’ai en ma possession une tablette toute fraîche, il prend ensuite mes coordonnées (ça sent la pub dans la boite aux lettres pour bientôt !) et me fait patienter deux minutes le temps d’aller chercher une machine afin de s’y retrouver et me guider pas-à-pas.

La formation commence donc par l’activation du Wifi, puis d’un compte mail. Les explications ont été très claires, le seul bémol étant que le terminal utilisé par le technicien n’était pas le même que le mien, posant par conséquent quelques problèmes d’indications… Mais franchement, rien de bien méchant. Suite au paramétrage du mail, on continue avec AppsLib, sur lequel le technicien a buté lors de la création du compte. Franchement, je ne lui en tiendrais pas trop rigueur, c’est plutôt AppsLib qui mérite de se prendre une balle ! N’ayant pas réussi à créer de compte (inutile en dehors des applications payantes), nous sommes passés à la navigation Internet, histoire de vérifier le bon fonctionnement général. J’ai aussi eu droit à quelques explications sur le stockage et l’utilisation de l’OS en général.

Histoire de pousser un peu, j’ai fais mon lourd en demandant si je peux brancher un disque dur avec le port USB. N’ayant pas la réponse, le technicien promet de me rappeler. Suite à ça on termine la formation sur quelques questions pratiques qui trouvent toutes une réponse simple et claire. Durée de la formation : 26 minutes au prix d’un appel local. Et environ 1h plus tard, rappel du technicien qui me confirme que je peux brancher un disque via un adaptateur achetable à Boulanger.

Honnêtement, j’ai été étonné de la rapidité et de l’efficacité du service ! Je m’attendais à bien pire, mais il n’y a presque rien à redire. Le technicien a été poli et calme, malgré mes questions “spécial noob“, il m’a rappelé rapidement, tout a roulé. Une bonne surprise donc. Il est possible de faire la même formation à domicile, gratuitement, pendant deux mois après l’achat de la tablette. Pensez donc à garder la facture qui vous sera demandée.

Reste à voir si cette formation justifie le prix investi dans la tablette… Pour le coup, je suis partagé… Même si c’est rapide et efficace, l’appel ne se fait pas sur un numéro vert, augmentant donc la facture totale pour qui veut bénéficier de l’intégralité de l’offre Boulanger. De plus, la boîte comporte deux notices, une courte qui explique le fonctionnement d’Android 4.0 et une plus longue qui explique pas-à-pas les principales manipulations à effectuer pour activer le Wifi, les mails, etc… Donc, finalement, on a presque la même chose qu’au téléphone, l’interactivité en moins. Par rapport au prix final, je dirai que ça reste trop élevé, mais l’idée générale est bonne, d’autres constructeurs devraient en prendre de la graine ! N’oublions pas que beaucoup de personnes ne connaissent presque rien au monde informatique et tactile !

Conclusion

Smart’ TAB 8001 (Boulanger)

Noté par Tablette-Tactile.net: 2.0 étoiles
***1/2

Avec cette Smart’ TAB 8001, on a finalement un produit correct, qui ne casse pas des briques, mais qui fera son boulot. Il se dégage même des bonnes idées : le choix entre de nombreux coloris et la formation en différents formats. Mais malgré ça, il ne faut pas oublier qu’on a une machine qui possède du matériel de 2011, un marché d’application à s’arracher les cheveux, avec un OS de 2012, proposée à un prix bien trop élevé. Si cette tablette était vendue entre 99€ et 129€, elle aurait sûrement pas mal de succès. Malheureusement, elle est proposée à 199€, alors que rien ne justifie un tel prix. Dommage, à vouloir être trop gourmand, Boulanger risque de perdre pas mal de clients…

Les +Les –

Le choix des coloris ;
La formation sur différents supports ;
Performances relativement correctes ;
Navigation Web agréable ;
Autonomie correcte ;
Conception solide et bien pensée ;
Notice bien faite, idéal pour apprendre en douceur !

AppsLib, le meilleur moyen de chopper de l’urticaire !
Le prix, bien trop élevé ;
Pas de charge par USB ;
Haut-parleurs de basse qualité ;
Ecran de basse qualité ;
Packaging limité : chargeur et câble USB, c’est tout !
Bugs à droite et à gauche

[wpci item=”90″ top=”30″ mode=”table”]

[acc_item title=”Cacher la galerie d’images“] [/acc_item]

[acc_item title=”Afficher la galerie d’images“]

[/acc_item]

Boulanger a eu de bonnes idées, malheureusement gâchées par le prix bien trop élevé. Un joli emballage ne fait pas tout… Si cette machine coûtait moins de 130€, elle aurait un succès fou, mais en l’état, elle ne fait pas le poids face à la concurrence, même avec la formation. Et vous ? Qu’en pensez-vous ? L’idée de la formation est-elle intéressante ? Allez-vous investir chez Boulanger ou passer votre chemin ?

le 8 958
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
8 commentaires
  1. Bonjour, j’ai une Smart’tab 1001 et je voudrais savoir s’il était possible de télécharger puis d’utiliser Google play store. J’ai réussi à l’installer mais quand je veux l’ouvrir le message : Fermeture soudaine google play store (du processus com.android.vending) apparait. Si quelqu’un pouvait m’aider ce serait super. Merci

    1. Bonjour,
      Si vous voulez le Play Store, il faut passer par une ROM customisée, au risque d’annuler la garantie et de briker la tablette…

    1. Bonjour,
      Le test de visioconférence a été réalisé avec Skype. Pas de problème à noter, en dehors de la caméra mal cadrée.

  2. Zeus ! Très cordialement : faites un tour sur LeBoncoin ou équivalent et achetez-vous un vrai n’appareil photo, même le plus basique d’il y a deux ans fera mieux que votre smartphone…
    Et faite vos photos à la lumière et un avec un petit trépied. Soyez un peu pro si vous voulez que l’on croit à votre discours !!

    1. Bonjour,
      Pour information, j’utilise justement un appareil photo qui date d’il y a deux ans, un modèle basique, chose dont je m’excuse au début de l’article. Article qui n’a pas vocation à être professionnel, sachant que je ne gagne pas un sou, tout comme le reste des rédacteurs de ce site. Je me contente d’exprimer mon opinion, de la façon la plus objective possible, au mieux de mes moyens. Quand j’aurais un travail et de l’argent, alors je m’offrirai un meilleur appareil, c’est promis. 
      Néanmoins, je tiens à être le plus précis possible, donc le mieux que je puisse faire à l’heure actuelle est de refaire des photos, qui cette fois-ci je l’espère, vous conviendront mieux.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami