Xiaomi MiPad 3 : notre test & avis sur le clone de l’iPad Mini 4

Par ,

Xiaomi est une marque chinoise reconnue pour la qualité de conception de ses smartphones et tablettes, ainsi que ses prix attractifs. Nous testons aujourd’hui la MiPad 3, dernière tablette en date de la marque.

MiPad 3 de face

Spécifications et prix

Commercialisée depuis le premier trimestre 2017, la MiPad 3 est une tablette qui vise le milieu de gamme. Elle bénéficie de la solide expérience de Xiaomi dans le secteur et offre ainsi des spécifications attrayantes comme vous pouvez le constater ci-dessous :

  • Ecran tactile IPS 7.9″ de 2048 x 1536 px
  • Processeur hexa-core MTK8176 à 2.1 GHz
  • 4 Go RAM LPDDR3
  • 64 Go de stockage interne
  • 1 x USB Type-C, 1 x jack 3.5 mm
  • Wifi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 4.0
  • APN 5 MP et 13 MP
  • Batterie 6600 mAh
  • OS Android 7.0 Nougat avec surcouche MIUI 8.2

On note cependant quelques éléments aux abonnés absents. Pas de port micro-SD, ni de sortie vidéo. On peut aussi oublier le lecteur d’empreintes digitales, bien que ce dernier reste assez rare sur les tablettes tactiles à prix réduit. L’ensemble reste néanmoins correct sachant que la MiPad 3 est commercialisée à 300€, mais souvent en réduction à partir de 200€. Bien évidemment, il faut passer par l’import sur des sites spécialisés comme Gearbest pour se la procurer, la tablette tactile asiatique n’étant (malheureusement) pas commercialisée en France.

Voir l’offre

Design

Xiaomi se voit souvent reproché son manque d’audace dans le design de ses appareils tactiles. La MiPad 3 ne viendra clairement pas chambouler cet état de fait. La tablette asiatique ressemble presque trait pour trait à l’iPad Mini 4 d’Apple. Ses dimensions sont cependant légèrement moins élevées que celles de la tablette à la pomme : 19.9 x 13.2 x 0.8 cm contre 20.3 x 13.4 x 6.1 cm. Ce qu’elle gagne en épaisseur, la tablette de Xiaomi le perd en longueur et largeur. La machine est cependant plus lourde que sa comparse américaine : 328 grammes contre 299 grammes.

La tablette de Xiaomi est agréable à prendre en main.
La tablette de Xiaomi est agréable à prendre en main.

 

Le dos de la MiPad 3 ressemble à s'y méprendre à celui de l'iPad Mini 4.
Le dos de la MiPad 3 ressemble à s’y méprendre à celui de l’iPad Mini 4.

Dotée d’une coque en aluminium de couleur dorée (la seule disponible), la tablette de Xiaomi offre un bel aspect qui n’a rien à envier à des modèles plus onéreux. La prise en main est très agréable. Le plus gros reproche que j’ai à lui faire provient de la connectique réduite au strict minimum. Un seul port USB Type-C et basta… L’ajout d’une fente pour une carte micro-SD n’aurait pas été du luxe. Heureusement, il reste encore la prise casque. C’est néanmoins une déception.

Connectique limitée sur Xiaomi MiPad 3
La connectique est similaire à celle d’un smartphone. Dommage…

 

Pas de lecteur d'empreintes sur la MiPad 3
Xiaomi fait l’impasse sur le lecteur d’empreintes digitales.

Au dos sont situés deux haut-parleurs. La disposition est assez étrange et atypique pour une tablette. Si vous posez la machine à plat sur une table, le son sera masqué… En revanche, si vous tenez la tablette à l’horizontale dans les mains, cette disposition fait que vous avez peu de chances de recouvrir les haut-parleurs. Le son émis est d’ailleurs correct, sans pour autant atteindre la qualité de la Huawei MediaPad M3 par exemple.

Haut-parleurs de la tablette Xiaomi
Les haut-parleurs émettent un son correct, mais qui manque de basses.

Écran

Pour qualifier l’écran de sa MiPad 3, Xiaomi n’hésite pas à reprendre le terme Retina utilisé chez Apple. Pour rappel, cette appellation a été utilisée par la marque américaine pour désigner les dalles avec une densité de plus de 300 ppi. Offrant un écran de 2048 x 1536 px, soit 326 ppi, la MiPad 3 peut donc rentrer dans cette catégorie même si la reprise du nom Retina peut être sujette à controverse. Quoiqu’il en soit, la tablette tactile chinoise nous offre une dalle de bonne qualité. Les couleurs sont bien rendues, tout comme les contrastes. Sans atteindre le niveau de la Samsung Galaxy Tab S3, le visionnage de films ou même la lecture de livres numériques est très agréable. Un bon point pour cette petite tablette.

L'écran "Retina" de la MiPad 3 est de bonne qualité, idéal pour la lecture.
L’écran “Retina” de la MiPad 3 est de bonne qualité, idéal pour la lecture.

Il y a cependant un petit défaut récurrent sur les machines de 8″ auquel n’échappe pas la MiPad 3. Lors du visionnage de films au format 16:9, les bandes noires sont vraiment très épaisses. Selon les applications, il est possible d’élargir l’image, mais elle est alors rognée sur les bords. C’est un inconvénient des tablettes 8″, plus adaptées pour la lecture ou la navigation Web. L’écran large prend alors tout son sens.

Appareil photo

Coté photographie, la tablette asiatique est dotée d’un équipement plutôt classique. On retrouve un objectif de 13 MP à l’arrière sans flash et 5 MP en face avant. Les clichés pris sont étrangement flous avec le capteur arrière… L’application n’offre aucun paramètre, si ce n’est quelques filtres. La qualité des clichés pourrait être bonne s’il n’y avait pas ce flou permanent. J’ai nettoyé l’objectif à plusieurs reprises, mais il semble que le problème soit logiciel. A l’opposé, l’APN avant de 5 MP fait correctement son boulot. La partie photo est quand même une déception comme sur la plupart des tablettes du marché.

Photos de jour sur MiPad 3
Les photos sont étrangement floues. Un problème apparemment logiciel.

 

Photo basse luminosité tablette Xiaomi
En basse luminosité les clichés sont mauvais, comme sur la majorité des tablettes tactiles.

Interface MIUI

Android 7.0 Nougat et surcouche MIUI 8.2, voici ce que nous offre Xiaomi avec sa MiPad 3. Si l’aspect visuel de la tablette fait immanquablement penser aux productions d’Apple, la surcouche MIUI renforce encore plus cette impression. Pas de tiroir d’applications, des icônes légèrement arrondies et très colorées. Les fervents partisans d’un Android “pur” grinceront des dents. Malgré tout, cette interface possède quelques atouts bien à elle et offre plusieurs options bienvenues. J’ai par exemple bien apprécié le double appui pour allumer l’écran ou la possibilité de réarranger le panneau de paramètres rapides. La surcouche MIUI regorge de petits réglages pratiques qui montrent qu’on est bien sur une tablette Android.

L'interface MIUI n'est pas sans faire penser à celle d'Apple.
L’interface MIUI n’est pas sans faire penser à celle d’Apple.

 

Personnalisation Xiaomi MiPad 3
Le panneau des paramètres rapides est personnalisable.

 

Options Xiaomi MiPad 3
La tablette offre pas mal d’options comme un mode monochrome pour économiser la batterie.

La MiPad 3 reçue pour ce test bénéficie de la ROM MIUI dans sa version Globale. Ça signifie qu’on peut passer le système en français et surtout que le Play Store est pré-installé. Pas besoin de bidouiller comme sur le Xiaomi Redmi Note 4. Les applications maison du constructeur sont aussi traduites, du moins en anglais et les composants en chinois sont quasiment inexistants. Un bon point pour l’expérience utilisateur qui est aussi bonne que sur une tablette achetée en France.

Play Store tablette Xiaomi
Le Play Store est pré-installé, tout comme la langue française.

Le seul petit défaut que j’ai rencontré provient de Google Now. Il est bien pré-installé, mais ne fonctionne pas quand on veut le lancer via le bouton Accueil. J’utilise rarement cette fonction, donc ça ne me gène pas vraiment. Mais si vous en faites un usage régulier, prenez en compte ce détail. Pour ce qui est des commandes “Ok Google”, tout marche bien. Dans l’ensemble, j’ai apprécié d’utiliser MIUI malgré son aspect iOS. Dans le pire des cas, rien n’empêche d’installer un lanceur alternatif comme Evie ou Nova.

Performances

A notre époque, même les tablettes d’entrée de gamme assurent de bonne performances générales. Dotée d’un SoC Mediatek MT8176 à six cœurs, la Xiaomi MiPad 3 offre des prestations décentes dans la plupart des cas de figure, exceptés les jeux les plus récents. Les écrans de 7″ sont en général plus adaptés pour le gaming de toute façon. La MiPad 3 est plus une machine pour la lecture de magazines ou la navigation Web, domaines dans lesquels elle excelle grâce à son écran à haute résolution. A titre indicatif, elle a obtenu un score de 76912 points sur Antutu. Du côté d’Epic Citadel, elle offre une moyenne de 44.4 fps en qualité ultra.

Benchmark de la tablette Xiaomi

 

Jeu 3D sur MiPad 3
La tablette n’est pas taillée pour le jeu, mais s’en sort quand même pas trop mal.

Côté multimédia, il n’y a aucun problème pour lire des vidéos Full HD. Le SoC est même donné comme étant capable de décoder le H.265 et les vidéos 4K. J’ai testé des vidéos YouTube en 1440p et tout tourne à merveille, tirant partie au mieux de l’écran haute définition.

Pour la connectivité, rien à redire. Le signal wifi est fort et stable, même en 5 GHz. Le Bluetooth fait aussi son boulot. La tablette assure donc comme il faut, sans en faire des tonnes.

Autonomie

La MiPad 3 est dotée d’une batterie relativement conséquente de 6600 mAh. Xiaomi affirme qu’elle peut tenir 12h en visionnage vidéo continu. Pour ma part, j’ai fait tourner pendant deux heures des films sur Netflix avec la luminosité réglée à 50%. Le score obtenu est franchement bon, la petite tablette n’ayant perdu que 16% d’autonomie dans ce laps de temps. Ce résultat corrobore celui donné par le constructeur et confirme ainsi une excellente autonomie. Elle est au même niveau que le Samsung Galaxy S8+, ce qui est loin d’être le pire exemple à suivre !

Le gros défaut provient de la charge. Xiaomi n’a pas jugé utile de proposer la charge rapide, il faut donc patienter plus de 3h pour remplir à bloc la batterie… C’est loin d’être génial, surtout en déplacement quand on n’a pas forcément le temps de rester à côté d’une prise durant une longue période. Et n’oubliez pas d’acquérir un adaptateur, le chargeur fourni étant de type US, pas adapté aux prises murales françaises. Pour ma part, j’utilise ce modèle, efficace et pas cher.

Voir l’offre

Conclusion

Xiaomi MiPad 3

7.5 sur 10
On aime Design haut de gamme / Excellente autonomie / Joli écran / Bon rapport qualité-prix / MIUI pour la personnalisation On aime moins Charge très longue / Connectique trop légère / Qualité photo / Pas de lecteur d'empreintes digitales / Disponible uniquement en import Une bonne petite tablette de 8" Clairement inspirée par l'iPad Mini 4, la MiPad 3 de Xiaomi offre de belles prestations dans un joli design. Fine et légère, la tablette chinoise n'est pas sans quelques petits défauts : connectique réduite au minimum, charge très longue et un APN arrière mal géré. Malgré tout, elle est très agréable à utiliser grâce à son bel écran, une interface soignée et surtout une excellente autonomie. Si l'import depuis la Chine ne vous fait pas peur, c'est un excellent choix qui saura assurer dans toutes les tâches basiques (et même quelques jeux 3D).
le 0 1067
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *