Les tablettes Pro vont-elles remplacer celles traditionnelles ?

Par ,

Du CES de Las Vegas au MWC de Barcelone en passant par la Keynote d’Apple tenue la semaine dernière, un constat se dégage : les tablettes professionnelles ont le vent en poupe et semblent éclipser progressivement les tablettes traditionnelles.

iPad Pro
L’iPad Pro 9,7 pouces est fait pour travailler

Avec l’annonce de sa tablette iPad Pro 9,7′ la semaine dernière, Apple émet sans dote un signal qui semble indiquer sa préférence pour les tablettes de type professionnel, d’autant plus qu’on a longtemps pressenti l’arrivée du successeur de l’iPad Air 2. De plus en plus de constructeurs marquent leur intérêt pour cette catégorie de tablette. C’est le cas notamment de Samsung qui a récemment lancé sa Galaxy TabPro S, une tablette hybride sous Windows 10. C’est une première pour le constructeur coréen qui nous a plutôt habitués à des tablettes traditionnelles sous Android.

La montée en puissance des tablettes professionnelles hybrides

Microsoft, le pionnier des tablettes de type 2 en 1 a doublé l’année dernière sa ligne d’offre en lançant en plus de la Surface pro 4 une deuxième gamme de convertibles : le Surface Book. Il s’agit d’un ordinateur portable dont le clavier détachable transforme l’écran en une puissante tablette fine et légère fonctionnant parfaitement avec OneNote et le stylet Surface Pen.

Google de son côté a également lancé le Pixel C, un autre ordinateur portable capable de se métamorphoser en une puissante tablette tactile. Il s’agit de l’une des rares tablettes hybrides sous Android offrant à la fois le confort de performance d’un laptop et la mobilité d’une tablette.

A gauche la Surface Pro 4, à droite la Surface Book de Microsoft
A gauche la Surface Pro 4, à droite la Surface Book de Microsoft

Un marché en mutation

Les ventes de tablettes traditionnelles ont chuté de près de 10 % l’année dernière, avec 207 millions d’exemplaires livrés dans le monde. Les chiffres devraient encore baisser cette année, avec une projection de recul de l’ordre de 6%, selon IDC. Les hybrides quant à eux ont vu leurs ventes doubler en 2015, avec plus de 17 millions de modèles vendus. Les analystes projettent une croissance constante pour s’établir à 64 millions de ventes en 2020, soit 30 % de l’ensemble du marché des tablettes, plutôt que 8 pour cent maintenant.

Notez aussi qu’il n’y a pas que les tablettes qui voient leur marché se muter. Les ordinateurs portables traditionnels font également les frais de la montée en puissance des hybrides qui constituent désormais le choix privilégié par beaucoup de professionnels.

Pour finir, il est sans doute trop tôt pour augurer de l’extinction dans quelques années des tablettes traditionnelles. Cela ne parait d’ailleurs pas évident, même si les modèles hybrides et professionnels croissent désormais beaucoup plus rapidement. La tendance pourrait s’inverser à un moment donné, mis à part le fait que les tablettes traditionnelles gardent encore une considérable avance.

le 2 402
- Marque(s) / Os : , , , ,
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. Bien dit surtout que la version tab pro avec 4G permet de téléphoner ,un vrais plus à l’utilisation professionnel pour moins de 700€

  2. Il y a les Pro pour travailler et les appellations “Pro” à valeur marketing !
    Ayant un iPad Pro (acheté car Samsung ne commercialise plus le Note 12″ qui lui était “Pro”), c’est agréable pour You Tube, les vidéos, myCanal, surfer, donc une grade tablette pas trop lourde.
    En revanche si j’avais voulu une tablette “efficace” pouvant remplacer un ordi j’aurais pris une Surface Pro (qui a en plus le stylet gratuit).
    Tant que iOs (en plus d’être buggé !) sera ultra fermé ce ne pourra pas être une alternative “pro” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *