Comparatif Microsoft Surface : Quel modèle actuel choisir ?

Par ,

Surface Pro, Surface Book, Surface Laptop, Surface Go… Autant de références différentes qui viennent garnir le catalogue sans cesse en expansion de Microsoft. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Il n'est cependant pas toujours simple de s'y retrouver. Mais pas de panique, notre guide comparatif des Surface est là pour vous aider à choisir le modèle qui vous correspondra le plus.

Les machines de Microsoft rencontrent un beau succès depuis maintenant plusieurs années. La clé de cette réussite ? Une gamme complète axée sur les besoins les plus répandus en informatique : mobilité, productivité, polyvalence. Le géant américain s'est même essayé à l'entrée de gamme, éclipsant la plupart de ses concurrents. Comme vous pourrez le constater dans notre guide d'achat Surface, il y en a vraiment pour tous les usages.

1. Surface Pro 7 : la tablette hybride polyvalente

Surface Pro 7

Impossible de passer à côté de la Surface Pro. C'est le porte-étendard de la gamme Surface et sa tablette la plus connue. Et oui, la Surface Pro 7 est avant tout une tablette tactile. Elle peut toutefois accueillir un clavier, une souris et d'autres accessoires comme un stylet tactile, se transformant alors en véritable PC 2-en-1. C'est d'ailleurs ce qui a fait son succès, chacun pouvant acheter les accessoires dont il a réellement besoin.

Fonctionnant sous Windows 10, la Surface Pro 7 reprend le même design que ses aînées avec une coque en aluminium et magnésium. La belle se pare d'un écran IPS PixelSense de 12.3″ avec une définition de 2736 x 1824 px. L'essayer, c'est l'adopter ! Les couleurs sont vraiment superbes, vives et contrastées. Même la partie sonore est de qualité, ce qui est plutôt rare dans le secteur.

Niveau puissance, la Surface Pro 7 n'a vraiment rien à envier aux PC de bureau les plus récents. La tablette de Microsoft embarque en effet des processeurs Intel Core i3, i5 et i7 de 10ème génération. Avec des emports de RAM de 4, 8 ou 16 Go, la belle est donc capable de faire tourner n'importe quel logiciel, même le plus gourmand. En fait, rien ne lui résiste en dehors des jeux vidéos. La bonne nouvelle, c'est que l'autonomie est très bonne aussi, permettant de profiter de la Surface Pro 7 une bonne journée entière.

Coté connectique, c'est plutôt complet avec notamment un port USB-A et un autre USB-C. On trouve aussi un lecteur de carte micro-SD et le port Surface Connect dédié au chargement ainsi qu'au branchement de certains accessoires Microsoft. On trouve donc une connectique plus bien fournie comparée à celle de certains ultrabooks bien plus onéreux.

Vous pouvez lire notre test de la Surface Pro 6 très similaire.

Pour quel usage ?

La Surface Pro 7 est vraiment très polyvalente. Sa taille à mi-chemin entre les tablettes Android/Apple et les ultrabooks lui permet d'être mobile sans pour autant avoir un trop petit écran. Avec un poids de 775 grammes environ, elle se transporte facilement. Mais une fois couplée au clavier Type Cover, elle devient un véritable PC ultraportable.

Nous recommandons la Surface Pro 7 aux personnes qui veulent une machine dédiée à la productivité avant tout. Sa puissance lui permet de gérer n'importe quel logiciel bureautique, même ceux destinés à la retouche photo/vidéo. La Surface Pro 7 est aussi parfaite pour le multimédia, même si son écran n'est qu'au format 3:2.

Pour quel budget ?

La Surface Pro 7 est une tablette haut de gamme. Elle demande donc un investissement assez élevé. Le premier prix est de 899€ mais les configurations les plus musclées peuvent grimper jusqu'à 2499€. Il faut rajouter à ça le prix des accessoires. Le clavier Type Cover sera quasiment indispensable pour profiter pleinement de la Surface Pro 7. Comptez 149€ pour le modèle de base ou 179€ pour la version Signature plus luxueuse. Le stylet tactile est quant à lui vendu à 109€.

Si vous avec un budget plus réduit, sachez qu'on trouve encore la Surface Pro 6 de fin 2018 à partir de 700€. Elle est quasiment identique si ce n'est qu'elle embarque un processeur Intel de 8ème génération. C'est donc un bon compromis si la puissance brute n'est pas utile à vos usages. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à lire notre test de la Surface Pro 6.


2. Surface Pro X : tout pour la mobilité

Surface Pro X

La série Pro s'étend maintenant en deux branches. D'un côté on a la Surface Pro 7 et de l'autre la Surface Pro X. Cette dernière est une première pour le constructeur américain puisqu'elle embarque un processeur ARM. Késako ? Il s'agit du même type de processeur que ceux utilisés dans nos smartphones. Si la puissance est moindre, l'autonomie est décuplée grâce à une très faible consommation énergétique. De plus, la Surface Pro X intègre nativement une puce LTE qui permet de se connecter aux réseaux 4G. C'est donc une tablette idéale pour la mobilité.

Microsoft profite de ce nouveau modèle pour améliorer le design âgé de ses Surface Pro. La version X embarque ainsi un écran de 13″ avec des bordures très fines. La tablette elle-même ne fait que 7.3 mm d'épaisseur pour un poids de 774 grammes. Elle est donc plus grande que la Surface Pro 7 malgré un poids équivalent.

Cette finesse implique toutefois quelques concessions comme une connectique réduite : deux ports USB-C, un port nano-SIM et c'est tout… C'est donc très léger, même s'il reste possible de brancher un clavier Type Cover. Vendu séparément, le Type Cover de la Surface Pro X subit lui aussi un lifting. Il est plus large et dispose aussi d'un emplacement dédié au nouveau stylet tactile Slim Pen.

Niveau puissance, le processeur ARM SQ1 s'en tire plutôt bien. Il est aussi performant que les processeurs Intel Core de 8ème génération qu'on trouve sur la Surface Pro 6. Ce n'est pas exceptionnel, mais ça reste largement suffisant pour de la bureautique ou du multimédia. Notez toutefois que les applications Windows 64 bits ne sont pas compatibles avec l'architecture ARM. Les logiciels du Microsoft Store sont cependant gérés, vous pourrez donc profiter de la suite Office sans souci lors de vos déplacements professionnels.

Pour quel usage ?

La Surface Pro X est destinée avant tout au personnes qui veulent travailler en mobilité. Sa connectivité 4G permet de profiter d'Internet partout où existe un réseau mobile. La grande finesse de la tablette contribue aussi a simplifier son transport. De plus, le processeur ARM SQ1 reste peu gourmand en énergie, ce qui assure une bonne autonomie à la Pro X. En bref, c'est la Surface idéale pour travailler en extérieur !

Gardez à l'esprit que l'achat d'une carte nano-SIM est indispensable pour profiter d'Internet sur la tablette de Microsoft. Il vous faudra donc payer le forfait adapté à vos usages. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous invitons à jeter un œil sur notre comparatif des forfaits mobiles sans engagement.

Pour quel budget ?

La Surface Pro X coûte plus cher que la Surface Pro 7. Le modèle de base est ainsi affiché à 1149€. Etant donné qu'il y a moins de configurations disponibles, la version la plus chère ne coûte “que” 1999€. Il faut cependant rajouter à la note le clavier Type Cover Pro X à 144€. Le stylet Slim Pen est lui aussi affiché à ce prix. La facture est donc assez salée avec les accessoires, mais le jeu en vaut la chandelle si vous êtes quelqu'un qui travaille souvent en extérieur, loin des réseaux Wi-Fi.


3. Surface Laptop 3 : l'ultrabook pour les créatifs

Comparatif Surface Laptop 3

Microsoft n'a pas que des tablettes hybrides dans sa hotte. Le géant américain dispose aussi de l'un des meilleurs ultraportables du marché, le Surface Laptop 3. Cette année, il se décline d'ailleurs en deux tailles : 13.5″ et 15″.

Sans surprise, ce PC portable fonctionne sous Windows 10, ici dans sa version Pro. L'écran PixelSense offre comme sur toutes les machines Surface de superbes couleurs et contrastes, son format 3:2 le rendant idéal pour la navigation web et la productivité. La dalle tactile permet d'ailleurs d'utiliser le stylet Surface Pen afin de réaliser des dessins numériques ou prendre des notes.

La grosse nouveauté de cette année est cependant invisible aux utilisateurs. Tout se passe sous le capot de l'ultraportable qui profite maintenant de deux types de configurations : Intel ou AMD. Les versions les moins onéreuses de 13.5″ utilisent ainsi des processeurs Intel de 10ème génération. Pour les personnes qui recherchent vraiment une grosse puissance de traitement, on trouve des configurations 15″ avec processeurs AMD Ryzen 5 et cartes graphiques dédiées Radeon Vega 9 ou 11. Ces emports font du Surface Laptop l'une des machines les plus puissantes de la gamme Surface.

Le constructeur américain n'en oublie pas pour autant l'importance de la connectique. L'ultrabook possède un port USB-A ainsi qu'un USB-C, une prise casque 3.5 mm et un port Surface Connect. C'est donc dans la bonne moyenne même si on regrettera l'absence de connectique pour les cartes SD.

Pour quel usage ?

Comme la plupart des ultraportables, le PC Surface Laptop 3 est destiné avant tout à la productivité. Le modèle de 13.5″ pèse environ 1.2 kg et celui de 15″ fait 1.5 kg. C'est assez facile à transporter et contrairement aux Surface Pro, il n'y a pas besoin d'acheter le clavier à part !

Les diverses configurations Intel et AMD proposées permettent un large choix, même les joueurs pourront y trouver leur compte. Le Surface Laptop 3 est donc très polyvalent, avec un accent mis sur la productivité.

Pour quel budget ?

Le Surface Laptop 3 affiche des prix relativement raisonnables compte tenu de ses performances et de la concurrence. Microsoft oblige, on est sur du haut de gamme. Il vous faudra donc investir au minimum 1149€. La note peut monter jusqu'à 2649€. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas de clavier à acheter séparément !

Le Surface Laptop 3 est donc une bonne alternative aux Surface Pro, surtout si le côté hybride n'a pas vraiment d'utilité pour vous. Les modèles équipés avec CPU et GPU AMD seront idéaux pour la création graphique lourde, voire même le gaming.

Moins performant, le Surface Laptop 2 est toujours commercialisé. Il conviendra aux personnes qui veulent un ultrabook haut de gamme avec un budget autour de 1000€.


4. Surface Go : petite et abordable

Surface Go

Microsoft qui produit une tablette milieu de gamme, qui l'eut cru ? C'est pourtant bien le cas avec la Surface Go. Cette machine hybride reprend un look proche de la série Pro, mais en bien plus compact puisque l'écran ne fait ici que 10″. On pourrait presque la confondre avec une tablette Android !

La Surface Go est cependant bel et bien un PC 2-en-1 qui fonctionne sous Windows 10. Son processeur Intel Pentium 4415Y avec 4 ou 8 Go de RAM limite cependant ses usages à de la bureautique légère. Oubliez les jeux vidéo ou la création graphique, ce n'est pas l'objectif de cette machine. Le but de Microsoft est ici d'offrir un petit hybride facile à transporter. La Surface Go pèse à peine plus de 500 grammes – hors clavier – et propose même certaines configuration avec puce LTE.

L'encombrement réduit de l'ensemble impose toutefois quelques limitations sur la connectique. On ne profite que du strict minimum avec un port USB-C, un lecteur de carte micro-SD, une prise casque et le Surface Connect. L'écran tactile permet toutefois d'utiliser le stylet Surface Pen. On peut aussi brancher un clavier Type Cover, c'est même indispensable pour utiliser pleinement les capacités de cette machine hybride.

Jettez un oeil à notre test complet de la Surface Go pour avoir tous les détails.

Pour quel usage ?

Vous l'aurez compris, la Surface Go est avant tout destinée aux utilisateurs nomades. Sa petite taille facilite grandement le transport. Les modèles avec puce LTE vont d'ailleurs dans le sens de cet usage orienté vers la mobilité.

Mais cette machine hybride manque cruellement de puissance, ce qui la limite dans ses possibilités. Un étudiant qui a besoin de prendre des notes ou travailler ses cours y trouvera son compte. Par contre, un professionnel qui utilise beaucoup de ressources passera son chemin pour aller voir du côté des Surface Pro.

Pour quel budget ?

La Surface Go est la plus abordable des machines de Microsoft. On la trouve à partir de 449€ sur le site officiel, mais elle est disponible sur Internet à 399€, parfois moins en promo. Nous vous recommandons cependant d'investir dans le modèle avec 8 Go de RAM, celui avec 4 Go étant un peu trop poussif.

N'oubliez pas d'acheter le clavier Type Cover pour profiter à fond de Windows 10 et réaliser la plupart des tâches de bureautique. Ce dernier est vendu à partir de 99€. Le stylet Surface Pen est quant à lui affiché à 109€.

Vous voulez en savoir plus sur cette petite tablette hybride ? N'hésitez pas à aller faire un tour sur notre test complet de la Surface Go.


5. Surface Book 2 : le PC modulaire

Surface Book 2

Le Surface Book 2 est un ordinateur vraiment atypique. A première vue, il n'a rien de différent de ses concurrents. Pourtant, son clavier renferme une batterie secondaire et une carte graphique dédiée. L'ensemble est amovible. Vous pouvez donc transformer le Book 2 en tablette ou modifier l'orientation du clavier pour utiliser le PC 2-en-1 en mode chevalet ou en mode tente.

L'appareil est plutôt imposant, offrant des tailles d'écran de 13.5″ et 15″ comme sur le Surface Laptop 3. Son poids varie de 1.5 kg à 1.9 kg selon les configurations. Autant dire que ce PC portable est plus adapté à la maison qu'aux transports en commun. Cet embonpoint lui permet cependant d'intégrer de l'équipement haut de gamme tel que des cartes graphiques Nvidia GeForce GTX 1050 et 1060 ainsi que des processeurs Intel Core i5 et i7 de 7ème et 8ème génération. L'engin a donc de la puissance à revendre, même si on reste en-dessous des PC gaming les plus récents.

La grande taille du Surface Book 2 fait qu'il dispose aussi d'une belle connectique : 2 ports USB-A, 1 port USB-C, un lecteur de carte SD, une prise casque et 2 ports Surface Connect. En gros, vous pouvez y brancher tout et n'importe quoi !

Puisque l'ordinateur utilise deux batteries, une dans la partie tablette et l'autre dans le clavier, il bénéficie d'une autonomie monstrueuse. Même les modèles avec GPU dédié tiennent plus longtemps que les portables de jeu concurrents. Et cette débauche de puissance vous permettra de réaliser de nombreuses tâches de productivité sans aucun ralentissement. Vous pourrez même jouer à des jeux récents si le cœur vous en dit.

Pour quel usage ?

Le Surface Book 2 est un PC portable imposant, il restera donc sédentaire la plupart du temps. S'il n'est pas équipé de processeur Intel de 10ème génération, il reste suffisamment puissant pour tous les usages, même pour les jeux vidéos grâce à ses configurations avec carte graphique dédiée.

Le fait que son clavier soit détachable permet de l'utiliser comme une – très grosse – tablette pour le divertissement. Ce PC tire donc avantage à la perfection de son fonctionnement modulaire. Seul son encombrement le limite pour le transport.

Pour quel budget ?

On pouvait s'en douter, le Surface Book 2 n'est pas le plus abordable des appareils Surface. Le modèle de base coûte pas moins de 1399€. La configuration la plus musclée avec Core i7, 16 Go de RAM, GTX 1060 et 1 To de stockage s'affiche à… 3799€ !

Des réductions régulières font cependant baisser le prix, rendant le Surface Book 2 aussi abordable que les Surface Pro. N'hésitez pas à saisir ces occasions si vous craquez sur ce PC pas comme les autres.


6. Surface Studio 2 : la planche à dessin high-tech

Surface Studio 2

Le Surface Studio 2 est un vrai petit OVNI, même comparé au Surface Book 2. Cet appareil mise tout sur son impressionnant écran tactile PixelSense de 28″. Ce dernier affiche une définition de 4500 x 3000 px, conservant le format 3:2 si cher à Microsoft.

Tout le matériel est logé dans un petit boitier fixé par deux bras à la partie écran. Le Surface Studio 2 embarque ainsi un processeur Intel Core i7-7820HQ vieillissant, mais compense sur la partie graphique avec des cartes graphiques GeForce GTX 1060 et 1070. Le tout est soutenu par 16 ou 32 Go de RAM et jusqu'à 2 To de stockage sur SSD. L'engin est donc suffisamment costaud pour les tâches les plus gourmandes.

La connectique est elle aussi de bon acabit avec pas moins de 4 ports USB-A, 1 USB-C, 1 lecteur de cartes SD, une prise casque 3.5 mm et un port Gigabit Ethernet. Vu son orientation professionnelle, de nombreux accessoires Surface sont fournis avec le Studio 2 : souris, clavier et stylet tactile. Le Surface Dial est aussi compatible pour un usage directement sur l'écran.

Vu sa taille et son poids de 10 kg, inutile de dire que vous n'emporterez pas le Surface Studio 2 dans le bus ! Ce PC atypique est voué à rester dans un bureau, que ce soit à la maison ou au travail. Il ne fonctionne que sur secteur, aucune batterie n'est intégrée au boitier.

Pour quel usage ?

Le Surface Studio 2 n'est pas pour tout le monde. Il vise avant tout les dessinateurs et créateurs de contenus numériques, en particulier les professionnels. Voyez cette machine comme une table à dessin high-tech. C'est d'ailleurs sa principale vocation.

Bien entendu, rien ne vous empêche de l'utiliser pour naviguer sur Internet ou jouer à des jeux, mais ce n'est pas le but recherché à la base.

Pour quel budget ?

Le Surface Studio 2 est de loin le PC le plus cher de Microsoft. Comptez au moins 4149€ pour le modèle le moins puissant et jusqu'à 5499€ pour la version la mieux fournie. Ce sont donc les entreprises – cabinet d'architecte, bureau d'étude par exemple – qui se permettront une telle dépense.

Voir l'offre

 

Comme vous pouvez le constater, il y a de quoi faire chez Microsoft. La gamme Surface offre un large panel de choix pour tous les goûts, besoins et budgets. N'hésitez pas à mettre ce guide d'achat en favoris, il sera mis à jour à chaque nouvelle sortie. Et si vous n'êtes pas intéressé par les hybrides du constructeur américain, nous vous proposons de lire notre guide d'achat des tablettes hybrides. Vous y trouverez des conseils d'achat et des présentations de modèles d'autres marques.

le 0 276
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend