Test Likebook P78 : une sympathique liseuse 8’’ sous Android

Par ,

Il y a de fortes chances que vous n’ayez pas ou peu entendu parler de la marque Boyue. Cette société chinoise produit pourtant des liseuses électroniques depuis des années. Nous avions d’ailleurs eu l’occasion de tester le modèle Likebook Mars en 2019, à l’époque où sortait simultanément la Kobo Forma. Deux ans après, la P78 prend la relève avec un prix toujours aussi attractif et de meilleures performances.

Si en Europe on connaît surtout les liseuses Kindle et Kobo, la Chine produit de son côté des e-readers plus que sympathiques sous Android. La Likebook P78 est une de ces machines. Elle vient remplacer la Mars afin d’affronter avec plus de punch la Kobo Forma, la InkPad 3 ou encore la Kindle Oasis.

Likebook P78 : caractéristiques techniques

Bien qu’elle succède à la Likebook Mars de 2019, la liseuse P78 n’a pas de grosses ressemblances avec son aînée. Elle adopte en effet un nouveau design, une connectique plus moderne et un logiciel amélioré.

La fiche technique parle pour elle :

  • Ecran 7.8″ E-Ink Carta 1872 x 1404 px – 300 ppi – Éclairage frontal
  • 2 Go RAM
  • 32 Go de stockage interne
  • Ports : USB-C, micro-SD jusqu'à 256 Go, Bluetooth 5, WiFi 802.11 b/g/n
  • Batterie 3200 mAh
  • Dimensions : 197.2 x 138 x 8 mm – 267 grammes
  • OS : Android 8.1

On fait un sacré bon en avant sur le modèle de 2021. Le stockage est doublé, les dimensions réduites, la batterie augmentée… C’est plutôt pas mal !

Il faut toutefois composer avec la disparition de la prise casque 3.5 mm. Les amateurs d’audio-books pourront néanmoins utiliser un adaptateur USB-C, la liseuse intégrant un port OTG. Sinon, il reste les haut-parleurs.

Au final, on a plus l’impression d’être sur une tablette Android qu’une liseuse !

Prix

Tout comme son ancêtre, la Likebook P78 se veut abordable. Elle s’affiche ainsi à 199€ avec la coque de protection offerte.

Sachant qu’on trouve la Kobo Forma à 279€ et la Vivlio InkPad 3 à 229€, il semble inutile de préciser que la machine de 8’’ de Boyue est plus qu’attractive !

Coque Likebook P78

Notons aussi que la coque de protection avec rabat est fournie dans le pack. Ça permet de réaliser de belles économies tout en ayant de quoi bien protéger la liseuse dès son ouverture.

Voir l’offre

Design et finitions

Vous voulez une idée du look de la P78 ? Prenez une liseuse Kindle Paperwhite et étirez-la, puis ajoutez un bouton tactile sous l’écran. Ça peut sembler basique mais ça reste parfaitement fonctionnel.

Design Likebook P78

La P78 est d’autant plus attractive qu’elle est plus fine et légère que la Mars. L’écran est maintenant de type bord-à-bord, ce qui facilite grandement son nettoyage tout en apportant un vrai confort à la lecture. On pourra juste reprocher à l’ensemble des bordures trop larges.

Connectique Likebook P78

Côté connectique, c’est franchement pas mal. On dispose ainsi d’un port USB-C OTG et d’une trappe pour la carte micro-SD. Vous pourrez étendre l’espace de stockage – déjà conséquent – pour ajouter vos livres et audio-books préférés via une carte mémoire jusqu’à 256 Go.

Écran

Le modèle Mars était déjà pourvu d’un écran d’excellente qualité. La liseuse électronique de nouvelle génération reprend donc la même dalle mais ajoute en passant un éclairage frontal coloré pour la lecture de nuit.

Éclairage Likebook P78

On profite ainsi d’une belle définition de 300 ppi avec plusieurs réglages prédéfinis de luminosité : journée, soirée et nocturne. Vous pouvez bien entendu paramétrer vous-même l’éclairage pour des tons plus blancs ou plus orangés selon vos convenances. Il n’y a plus à choisir entre blanc ou orange comme sur la Likebook Mars.

Écran Likebook P78

Boyue place ainsi la P78 au même niveau que la concurrence haut de gamme. C’est un véritable régal de lire des livres et mangas sur ce bel écran de 8’’ !

Interface

Il s’est passé pas mal de changements en deux ans. La P78 adopte non seulement Android 8.1 mais elle profite aussi d’une interface revue et corrigée.

Interface Likebook P78

La liseuse chinoise est simple à prendre en main. L’interface est séparée en deux onglets :

  • Lecture : c’est ici que sont regroupés tous vos livres et documents. Vous pouvez trier le tout selon divers paramètres comme le temps de lecture, le nom ou la taille des fichiers.
  • Applications : cet onglet donne accès à toutes les applications installées. Ici aussi vous avez des réglages afin d’adapter l’affichage des apps à l’écran E-Ink.

Applications Likebook P78

Le Play Store est pré-installé sur la Likebook P78. Vous pouvez donc télécharger de nombreuses applications comme Kindle, Kobo, Rocambole, Audible… Si l’envie vous prend, vous êtes bien entendu à même d’installer Spotify et cie pour écouter de la musique lors de vos lecture. En gros, on est sur un usage très proche de celui d’une tablette Android classique.

Play Store Likebook P78

Tout n’est cependant pas parfait. Le plus gros point noir de la liseuse réside dans ses traductions françaises très mal faites. De nombreux morceaux d’interface sont encore en anglais ou alors dans un français très approximatif. Si vous maîtrisez la langue de Shakespeare, je vous recommande de basculer la langue en anglais dans les paramètres.

Sachez aussi que vous devrez mettre les mains dans le cambouis pour profiter pleinement de la P78. En effet, aucun dictionnaire n’est intégré par défaut. Quelques recherches sur internet vous permettront de trouver des dicos au format « .dict ». Pour les polices, c’est la même chose. Boyue permet néanmoins d’en télécharger quelques-unes depuis les paramètres de son lecteur ZReader.

Performances

La Likebook Mars était déjà relativement véloce. La P78 reste dans la même veine.

La liseuse asiatique est très rapide pour une machine à moins de 200€. Elle surpasse sans souci ses concurrentes occidentales pour la rapidité d’ouverture des gros fichiers. Elle dispose aussi d’un mode de rafraichissement A2 qui augmente encore la vitesse mais au détriment d’un ghosting important.

Navigation Likebook P78

S’il est clair que vous n’irez pas jouer ou regarder des vidéos – ce n’est pas le but de cette liseuse – vous pourrez néanmoins naviguer sur le web avec plus de confort que sur la InkPad 3 ou la Kobo Forma. De même, l’usage d’applications comme Kindle se révèle très agréable. Voyez la P78 comme une machine à mi-chemin entre une liseuse classique et une tablette pure et dure.

Formats supportés et synchronisation

Vous l’aurez compris, la liseuse de Boyue est très complète. Elle demande cependant un peu de temps pour être pleinement taillée selon les besoins de chacun. Le téléchargement de polices et dictionnaires tiers sera donc indispensable afin d’assurer une lecture confortable.

En dehors de ça, la Likebook P78 frappe fort. Elle supporte ainsi de nombreux formats comme EPUB et PDF, mais aussi AZW, MOBI, CBR et CBZ. Vous serez en mesure de lire immédiatement n’importe quel ouvrage non protégé par des DRM.

Manga Likebook P78

Pour le reste, le Play Store vous permettra de télécharger les applications les plus connues et par conséquent de retrouver vos précédents achats si vous venez d’une autre plateforme comme Kobo ou Kindle par exemple.

Pour ce qui est de la synchronisation, il faudra là aussi passer par des services comme Google Drive, One Drive ou Dropbox. Par défaut, aucun système ne permet de synchroniser votre avancement dans un livre ou vos notes. C’est l’inconvénient de toutes les liseuses basées sur Android.

Autonomie

La Likebook P78 est une machine très polyvalente pour la lecture. L’usage d’Android permet de profiter d’une liseuse très ouverte, mais l’autonomie en pâtit. Et ce n’est pas la très légère augmentation de capacité de la batterie qui arrangera ça…

L’accumulateur de 3200 mAh sera ainsi limité à environ une semaine d’usage si vous n’utilisez pas le Wi-Fi et le Bluetooth. Cela semble limité par rapport aux liseuses concurrentes qui tiennent en général la charge durant deux ou trois semaines. Il faut toutefois garder à l’esprit que ces machines n’embarquent pas de Bluetooth, de haut-parleurs et ne permettent pas d’utiliser d’applications tierces.

La « faible » autonomie n’est donc pas forcément un frein, du moins à mon sens. Une semaine d’usage, c’est déjà plus que correct.

Conclusion

La liseuse Likebook P78 est sans conteste une très belle évolution de la Mars de 2019. Entre un design revisité, des performances de haute volée et des capacités proches de celles d’une tablette, elle est diablement séduisante !

Comme toute liseuse Android, il faudra cependant mettre les mains dans le cambouis pour installer des polices et dictionnaires adaptés à la France. Et vous devrez composer avec des traductions très mal faites. En dehors de ça, vous pouvez foncer les yeux fermés sur cette très sympathique liseuse électronique.

Boyue Likebook P78

8.5 sur 10
Les avantages Prix attractif / Bonne performances / Connectique touffue / Play Store pré-installé / Design amélioré par rapport à la Mars / Supporte nativement de nombreux formats / Possibilité d’installer dictionnaires, polices et applications tierces Les inconvénients Traductions très mal faites / Autonomie d’une semaine « seulement » / Demande un peu de préparation avant d’être 100% opérationnelle
le 4 533
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
4 commentaires
  1. Bonjour,

    Est-il possible d’installer l’application Cafeyn sur ce genre de liseuse ? Afin de consulter la presse, en profitant du confort de lecture offert par une liseuse.

    1. Hello,

      Oui, Cafeyn est compatible avec cette liseuse, ça fonctionne au poil pour les magazines !

  2. Bonjour et merci pour le test.
    J’ajoute que les améliorations logiciels constatés sur la p78 on aussi bénéficié à la Mars. La marque fait preuve d’un très bon suivis logiciel de ses machines. (j’ai une Mars et une P10)

    1. Hello !

      En effet, la marque a un très bon suivi avec des mises à jour régulières même sur les anciens modèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend