Mobiwire dévoile la Taima, une phablette 4G d’entrée de gamme

Par ,

Les phablettes d'entrée de gamme ont le vent en poupe et elles devraient toujours plus nombreuses dans les mois à venir, nombreux étant les constructeurs à lancer leurs modèles, comme par exemple Archos qui a dévoilé deux phablettes XXL aujourd'hui même.

Encore peu présent sur le marché des appareils mobiles, le constructeur Français Mobiwire a déjà quelques smartphones dans son catalogue : le Pegasus, l'Ahiga ou encore l'Auriga+, tous trois équipés de dalles dont la diagonale est inférieure à 5″. La Taima serait donc la première phablette du constructeur Français, qui commercialise également quelques features phones. Destinée à être vendue pour moins de 180€, la Taima intègre des composants plutôt modeste mais Mobiwire compte sur une caractéristique clé pour bien vendre sa phablette : la compatibilité avec les réseaux mobiles de quatrième génération.

Mobiwire Taiwa

Au vu du tarif affiché, c'est donc sans surprise que l'on retrouvera au sein de la Taima une dalle de 5,5″ affichant seulement 1280×720 pixels, soit une définition HD. La phablette de Mobiwire sera propulsée par un chipset Quad-Core cadencé à 1,3 GHz de chez MediaTek, dont la dénomination exacte est MT6582T. Un chipset qui, épaulé par 1 Go de RAM, devrait permettre à la Taima d'offrir une expérience utilisateur correcte, même si certains appareils d'entrée de gamme s'annoncent bien plus performants. Il faudra, malheureusement, se contenter de seulement 4 Go de stockage interne, une quantité relativement faible à l'heure actuelle où, même dans l'entrée de gamme, il est rare de trouver des appareils dotés de moins de 8 Go de stockage. On saluera toutefois la présence d'une caméra dorsale de 8 Mpixels, accompagnée par une webcam de 2 Mpixels. Dotée de modules WiFi et Bluetooth, la Taima sera également capable de gérer la 4G LTE jusqu'en catégorie 4 (soit 150 Mb/s en débit descendant). Alimentée par une batterie de 3 000 mAh, la Taima sera animée par Android dans sa mouture 4.4 Kit Kat, sans qu'une mise à jour vers Lollipop n'ait, pour l'heure été évoquée.

archos 59 xenon
L'Archos 59 Xenon

Venant gonfler les rangs des phablettes d'entrée de gamme, la Taima devra faire face à une concurrence de plus en plus rude, le secteur des phablettes étant en pleine expansion, tout comme celui l'entrée de gamme. La Taima risque également de faire de l'ombre à Archos et ses 59 et 62 Xenon, qui, malgré un tarif moins élevé, ne sont pas compatibles avec les réseaux mobiles de quatrième génération.

le 0 1287
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend