Test Lenovo Yoga Book : le clavier tactile Halo fait-il la différence ?

Lenovo se démarque souvent avec ses concepts qui sortent de l’ordinaire. Le Yoga Book ne fait pas exception mais que vaut-il vraiment ?

Prix, design et spécifications

L’entreprise chinoise Lenovo aime bien ne pas faire comme les autres : clavier pivotant à 360°, projecteur intégré… Les créations de la société asiatique ne laissent pas indifférent. Il en va de même avec le Yoga Book, une tablette hybride dont le clavier peut se transformer en planche à dessin. Commercialisé à partir de 479€ sur le site officiel de Lenovo et les autres revendeurs, la machine embarque le matériel suivant :

  • Ecran 10.1″ 1920 x 1200 px
  • Processeur Intel Atom X5-Z8550 à 2.4 GHz
  • 4 Go RAM LPDDR3
  • 64 Go de stockage interne
  • APN 2 MP et 8 MP
  • Wifi 802.11 b/g/n/ac, Bluetooth 4.0, micro-SD, micro-HDMI, micro-USB 2.0
  • Batterie 8500 mAh
  • Dimensions : 256,6 x 9,6 x 170,8 mm pour 690 grammes
  • Android 6.0

Le Yoga Book est aussi disponible avec Windows 10 Pro pour la somme de 579€. A première vue, la fiche technique n’a rien de renversant, surtout face à la concurrence dans cette gamme de prix. Lenovo ne cherche cependant pas à attirer le public avec la sempiternelle quête de puissance qui anime la plupart des constructeurs actuellement. La force de l’hybride chinois repose dans son clavier pour le moins original. Mais jetons d’abord un œil au design très accrocheur du Yoga Book.

Le Yoga Book est très élégant.
Le Yoga Book est très élégant.

Dès l’ouverture de la boite j’ai été séduit pas le look de l’engin qui porte très bien son nom (contrairement à un certain hybride de Microsoft…). Conçu avec une coque en aluminium et magnésium, le Book est vraiment très beau. Ce qui surprend le plus c’est sa grande finesse et sa légèreté, même quand il est fermé. L’ensemble fait vraiment très haut de gamme, malgré une certaine impression de fragilité due justement à cette finesse. Le clavier est attaché à la partie tablette avec une charnière en métal pouvant pivoter à 360°. Lenovo garde donc le concept qui a fait son succès et c’est tant mieux.

La charnière permet de pivoter le clavier à 360°.
La charnière permet de pivoter le clavier à 360°.

Une fois ouvert, on ne peut que remarquer l’absence des touches physiques sur le clavier. Nommé Halo, ce dernier est en fait une surface tactile capacitive. Les touches s’allument grâce à un rétro-éclairage blanc du plus bel effet. Un pavé tactile est aussi intégré afin d’avoir un pointeur à l’écran, mais son utilité est franchement discutable sur Android. Les premiers instants avec le clavier sont assez déroutants, on ne sent rien quand on tape du texte malgré le retour haptique. Mais avec un peu d’entrainement on prend le coup. La frappe reste cependant moins agréable que sur un vrai clavier.

Le clavier Halo est la grosse nouveauté de cette tablette.
Le clavier Halo est la grosse nouveauté de cette tablette.

Grâce à la charnière pivotante, vous pourrez placer le Yoga Book dans plusieurs positions selon vos besoins. Tantôt hybride pour taper du texte, tantôt tablette pour naviguer sur le Web, il peut aussi se positionner sur les tranches pour regarder un film. C’est super pratique et la charnière semble suffisamment solide pour tenir le coup sur le long terme.

Le Yoga Book peut se transformer en tablette classique.
Le Yoga Book peut se transformer en tablette classique.

 

Vous pouvez aussi visionner vos films en plaçant le Book en mode tente.
Vous pouvez aussi visionner vos films en plaçant le Book sur la tranche.

La connectique de l’hybride est située sur le clavier, tout comme les boutons. Les haut-parleurs sont eux aussi disposés à cet endroit. Un placement étrange et pas forcément des plus pertinents. Compte tenu de la finesse de chaque partie de la tablette, j’imagine que Lenovo a dû faire des concessions.

Toute la connectique est située sur le clavier, avec les haut-parleurs.
Toute la connectique est située sur le clavier, avec les haut-parleurs.

 

Les boutons physiques ne sont pas placés idéalement.
Les boutons physiques ne sont pas placés idéalement.

Ecran

Le Yoga Book embarque une dalle qui offre une définition 1920 x 1200 px légèrement plus haute que la Full HD. Ce n’est pas le mieux qu’on puisse trouver dans cette gamme de prix, mais ça reste néanmoins largement suffisant pour avoir une expérience agréable quelque soit l’usage. Les couleurs sont bien rendues tout comme les contrastes, même si ce n’est pas au même niveau que les dalles AMOLED de chez Samsung. La luminosité est elle aussi de bonne qualité. Dans l’ensemble Lenovo offre un bel écran, certes pas inoubliable mais plaisant au quotidien.

L'écran est de bonne qualité.
L’écran est de bonne qualité.

 

Les angles de vision sont larges, l'expérience n'en est que meilleure.
Les angles de vision sont larges, l’expérience n’en est que meilleure.

Interface et applications

Le Yoga Book est décliné en deux versions : Android ou Windows 10 Pro. Ici il s’agit du modèle sous Android 6.0.1 Marshmallow. L’OS de Google n’étant pas spécialement adapté aux hybrides, Lenovo a bidouillé une interface qui n’est pas sans faire penser à Remix OS. Tout comme ce dernier, la barre des tâches permet de voir les applications ouvertes à la façon qu’on connait sur les PC de bureau. Les classiques boutons Retour, Menu et Multi-tâche sont placés tout à gauche de la barre à côté du bouton pour le tiroir d’applications. Tout à droite de la barre des tâches il y a un dernier bouton qui permet d’activer le mode tablette graphique du clavier.

L'interface de Lenovo rappelle un peu Remix OS par certains aspects.
L’interface de Lenovo rappelle un peu Remix OS par certains aspects.

Lenovo essaye aussi d’implanter le multi-fenêtres à sa sauce, mais comme chez tous les autres constructeurs c’est assez bancal. Certaines applications ne sont pas compatibles et se chargent en plein écran. Pour celles qui acceptent ce mode, il n’y a finalement pas beaucoup de possibilités puisqu’on ne peut pas redimensionner les fenêtres, juste les déplacer. Remix OS se débrouille un peu mieux sur ce point. En bref, j’ai vite laissé tomber le multi-fenêtres pour revenir à un fonctionnement plus classique en plein écran. Décidément, Android ne semble pas prêt à mûrir sur ce point !

Le mode multi-fenêtres du Yoga Book est loin d'être au point, peu d'applications le prenant en charge.
Le mode multi-fenêtres du Yoga Book est loin d’être au point, peu d’applications le prenant en charge.

 

Le multi-fenêtres n'est pas compatible avec beaucoup d'applications, c'est dommage.
Le multi-fenêtres n’est pas compatible avec beaucoup d’applications, c’est dommage.

Attardons-nous plutôt sur l’utilisation du clavier Halo. En dehors de sa capacité à taper du texte comme du matériel classique, il peut aussi faire office de planche à dessin. Pour cela, il faut utiliser le bloc-notes magnétique Create Pad fourni dans la boite. Passez le Book en mode manuscrit et écrivez avec le stylet à encre sur la feuille de papier. Toute votre saisie sera alors numérisée sur l’application Note Saver conçue pour cet usage. C’est assez bluffant ! J’imagine l’utilité d’un tel système pour un étudiant ou un artiste nomade. Si jamais ce mode de fonctionnement ne vous plait pas, il est possible de changer la mine du stylet Lenovo afin d’écrire vos notes directement à l’écran. Le seul petit défaut vient du fait que l’appui de la main est pris en compte, il faut donc éviter de toucher la dalle pendant que vous dessinez.

Prise de note du Yoga Book
Prenez vos notes sur n’importe quelle feuille…

 

Les notes du Book sont enregistrées automatiquement.
… et admirez le résultat directement sur votre écran.

En dehors de ces nouveautés, l’hybride fonctionne comme une tablette classique. Vous pourrez y regarder vos films, télécharger des applications, surfer sur le Web, etc… Le Play Store et les Google Apps sont pré-installés à coté de quelques applications maison de Lenovo. Note Saver est la plus importante puisque c’est la plus adaptée avec la prise de note sur le clavier. Vous pouvez néanmoins utiliser d’autres application de dessin selon vos préférences.

Note Saver est la seule application prenant en charge le clavier Halo.
Note Saver permet de numériser vos notes manuscrites.

On trouve aussi un guide d’utilisation fort utile pour la première approche avec le clavier ainsi que SHAREit et SYNCit, les outils de transfert et de sauvegarde de Lenovo.

Un tutoriel est intégré afin d'aider à prendre en main les fonctions inédites du Yoga Book.
Un tutoriel est intégré afin d’aider à prendre en main les fonctions inédites du Yoga Book.

 

Quelques applications de Lenovo sont pré-installées comme SHAREit.
Quelques applications de Lenovo sont pré-installées comme SHAREit.

Globalement l’ensemble fonctionne plutôt bien, la version modifiée d’Android reçoit des mises à jour régulières afin d’améliorer l’expérience. Il est juste dommage de constater que cet OS a bien du mal à devenir vraiment multi-tâche et je ne peux m’empêcher de me dire que l’expérience doit être plus convaincante sur Windows.

Appareil photo

De par sa conception atypique, le Yoga Book n’embarque pas d’APN sur la coque. L’appareil de 8 MP est en fait situé sur le clavier. Il faut donc le pivoter complètement en mode tablette pour l’utiliser. Les clichés sont moyens et présentent un peu de flou. L’absence de flash rend mal les photos en bas éclairage. L’APN de 2 MP situé sur la partie écran est lui aussi de piètre qualité, il fera juste son office pour quelques séances de visioconférence. Finalement, c’est un peu le lot de toutes les tablettes tactiles.

Le Yoga Book prend des photos de qualité très moyenne, comme la plupart des tablettes.
Le Yoga Book prend des photos de qualité très moyenne, comme la plupart des tablettes.

 

En basse luminosité, les clichés deviennent atroces.
En basse luminosité, les clichés deviennent atroces.

Performances

Que l’on compare le Yoga Book aux tablettes Android ou aux hybrides sous Windows, son équipement est inférieur au niveau puissance. Le processeur Intel Atom X5-Z8550 épaulé par ses 4 Go de RAM assure néanmoins bien le coup pour les tâches basiques sous Android. Je n’ai pas rencontré de gros ralentissements dans l’interface modifiée, ni lors de l’utilisation du Create Pad. La chauffe est quasiment inexistante, même avec un jeu 3D récent. De toute façon le processeur et son IGP HD400 sont vite à la traîne quand il faut faire tourner un titre comme Asphalt Xtreme. Le Yoga Book n’est clairement pas une machine pour les gamers. Elle conviendra parfaitement pour le reste. Je crains en revanche que le modèle sous Windows 10 se montre moins agréable à l’usage, l’OS de Redmond n’étant pas des plus légers…

Score Antutu pour Lenovo Yoga Book
Score Antutu : 89183 points

Pour la partie connectique tout fonctionne très bien, que ce soit le wifi ou le Bluetooth. Les haut-parleurs m’ont particulièrement séduit par leur qualité. Certifiés Dolby Atmos, ils délivrent un son étonnamment bon sachant le peu de place qui leur est allouée dans le clavier. Il manque un peu de basses, mais l’expérience reste très agréable pour le multimédia.

Les jeux 3D mettront le Yoga Book à mal. Ce n'est de toute façon pas sa vocation.
Les jeux 3D mettront le Yoga Book à mal. Ce n’est de toute façon pas sa vocation.

Concernant le stylet Real Pen fourni avec le Yoga Book, il est convaincant. Capable de détecter 2048 niveaux de pression, il est relativement gros et a le principal inconvénient de ne pas être équipé d’une accroche pour le transporter avec la tablette. Il possède des mines interchangeables elles aussi incluses dans la boite. Les mines à encre servent à prendre les notes manuscrites sur le clavier Halo et la mine capacitive sert à écrire de façon plus classique sur l’écran tactile. Le changement de l’une à l’autre s’effectue avec le capuchon du stylet.

Le stylet du Yoga Book est relativement gros.
Le stylet du Yoga Book est relativement gros.

 

Les mines sont soit à encre, soit capacitives. Le changement se fait avec le capuchon du stylet.
Les mines sont soit à encre, soit capacitives. Le changement se fait avec le capuchon du stylet.

Autonomie

Malgré une très grande finesse, le Yoga Book embarque une batterie assez conséquente de 8500 mAh. L’autonomie donnée en usage standard par le fabricant est de 13h. Un score qui semble comme souvent un peu surestimé. Le Yoga Book m’a quand même paru endurant. En l’utilisant pour des tâches basiques ou pour dessiner, il devrait être capable de tenir une journée sans problème. En l’utilisant 2h sur Netflix avec la luminosité à 50%, la batterie aura diminuée de 23%. La machine est donc capable d’assurer environ 7h30 de streaming vidéo non-stop. Bien entendu, ces données sont à prendre avec des pincettes, surtout si vous comptez acquérir le modèle sous Windows 10. La recharge est quant à elle dans les temps habituels, comptez environ deux heures pour remplir la batterie à 100%.

Conclusion

Lenovo Yoga Book

8 sur 10
Les avantages Design haut de gamme / Concept original et fonctionnel / Bonne autonomie / Très polyvalent Les inconvénients Manque de puissance / Pas d'attache pour le stylet / Frappe au clavier Halo pas très agréable Encore une fois Lenovo sort des sentiers battus et rien que pour ça on peut applaudir l'initiative. Le Yoga Book n'est certes pas un monstre de puissance mais ce n'est pas son objectif. L'hybride vaut avant tout pour son système de clavier Halo, à la fois table à dessin et clavier classique. La charnière pivotante rend l'ensemble très polyvalent malgré une interface Android modifiée pas toujours opérationnelle. Pour ma part, c'est quand même une très grosse réussite, surtout pour un tir d'essai. Un étudiant ou un dessinateur trouvera probablement son bonheur avec le Yoga Book, une tablette idéale pour la prise de note et le dessin.
le 5 313
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

5 Comments

  1. l’outil est une lerveille en lui meme, un bijou. Photoshop fonctionne sans souci et lorsque l’on maitrise windiws et ses secrets ( le mien est en windows ), on deverouille relativelent vite les options processeur et carte graphique pour en tirer les perf max. c’est un pur bonheur … cependant il y a trois choses pour la version windows :

    1/ Le clavier pour qui tape vite sature rapidement et rencontre sur facebook de jolis bugs
    2/ L’outil de gestion de clavier « hallow keyboard » est buggé … definissez l’extinction sur « jamais » et … fini le fonctionnement du trackpad …
    3/ Le trackpad merite une mise à jour afin que lorsqu’il est utilisé, la barre d’espace lui appartienne et le complete … En l’etat les derapages sont aggacants … Cette modif qui ne represente pas un code enorle permettrait d’eviter ces derapages et d’agrandir le trackpad … il su ffit d’un simple routine du genre : si le doigt est posé sur le trackpad alors la barre d’espace en fait parti …

    Enfin … il est est vraiment dommage que le stylet soit si aleatoire avec l’ecran, par ailleurs que le passage en mode stylet declanche systematiquement one note et que le bouton stylet ne soit pas verouillable en mode tablette…. J’ajouterais pour finir qu’un utilitaire qui permettrait de fusionner lespace carte sd avec l’espace disque serait un must …

    Pas de meprise, ce ne sont que quelques pistes d’amelioration sur un poduit « jeune », mais j’en suis fou amoureux … le meme en 13″ à peine plus gros et i5 et je craque …

  2. Bonjour,
    je possède le yogabook depuis maintenant une semaine et je tiens vraiment à mettre tout le monde d’accord sur le clavier Halo.

    Le retour haptique et vraiment top, très bonne sensation de touche, effectivement les premières lignes sont déroutantes mais il ne faut pas rester sur ses acquis et avancer avec les nouvelles technologies. Deux jours plus tard, je maîtrise parfaitement la bête sans faute de frappe et sans regarder le clavier.
    Vous pouvez paramétrer ce clavier à votre aise (luminosité, tonalité, vibration etc…) en tapant « halo clavier » dans la barre de recherche windows.

    Effectivement le seul point négatif se trouve dans le pavé de la souris qui est placé trop près de la barre espace et à ce jour je la touche par erreur encore quelque fois. Mais sans trop perturber non plus.

    Pour le reste le rapport qualité/prix dans un si petit « VRAI » ordinateur est impressionnant.

  3. Lenovo ne vaut plus rien. A l epoque j avais un T42 T42P T60 et un X.. et je n ai jamais eu de problemes avec. Mon Yoga 3 14 a des problemes toutesles 5 minutes. deja une carte mere grille et un clavier change. Il repart dans quelques jours pour uin probleme equivalent…

  4. Bonjour, j’utilise cette tablette sous android et effectivement le multi-fenetre n’est pas au top.
    Certaines applications vous obligent aussi à passer en mode tablette, position verticale.

    Cependant ce yoga book est un régal d’utilisation, taper un texte avec le halo sans avoir la moitié de l’écran bouffé par le clavier ou encore dans un tableur Excel, je le trouve très utile.
    Je ne suis pas un grand dactylo et je regarde toujours le clavier quand je tape.
    Il en est de même avec le clavier halo.
    Il faut regarder ou l’on met le doigt pour le trackpad de la souris car si on n’anticipe pas, on se retrouve sur la barre espace du clavier.(petit defaut)

    Pour la prise de note manuscrite, je me sert d’inkredible et pour le dessin de sketch book.
    Pour la photo, photoshop one touch (Google est votre ami) s’apparente plus au vrai photoshop que l’express.

    J’ai réussi à lancer une émule de Linux pour gimp mais c’est compliqué sans le root qui n’existe pas sur xda pour l’instant.(non accès à la carte sd)
    Pour les jeux, un machinarium fonctionne très bien, un the room également.

    Bref ce yoga book est un régal d’utilisation comme l’indique cet article.
    Le mauvais point pour moi se situe au niveau de la Connectique : un seul port usb! Il est impossible de recharger l’appareil tout en y connectant une clef usb.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *