Liseuse eReader Pro HD : notre test de la liseuse sous Android

Par ,

Les liseuses Android ne sont pas les plus réputées pour leur qualité. Certaines se démarquent pourtant du lot, dont la eReader Pro HD commercialisée par Energy Sistem. Nous l’avons testée, voici notre verdict.

Prix et spécifications techniques

De prime abord, la liseuse d’Energy Sistem n’a pas vraiment de quoi la démarquer de ses concurrentes. Son écran de 6″ E-Ink Carta avec éclairage frontal est des plus classiques. Sa définition de 1024 x 758 px – 212 ppi – est même en retrait face à des liseuses comme la célèbre Kindle Paperwhite. Elle tire sa puissance d’un SoC ARM Cortez A9 de 1 GHz épaulé par 512 Mo de RAM. Sa mémoire interne de 8 Go est plutôt conséquente, mais reste au même niveau que les liseuses milieu de gamme qu’elle affronte. Un port micro-SD vient accompagner le tout. Les livres audio ne sont pas gérés, la faute à l’absence de prise casque et de Bluetooth. Le WiFi 802.11 b/g/n est bien entendu présent de son côté.

Prise en main liseuse eReader Pro HD

Commercialisée à 149.90€, la eReader Pro HD n’a a priori pas grand-chose pour se démarquer face à ses concurrentes produites par des marques plus connues.

Voir l'offre

Et pourtant, j’ai eu beaucoup de plaisir à l’utiliser durant mon test. C’est en grande partie dû au logiciel intégré dans cette liseuse : Android 4.2.2 Jelly Bean. Si cet OS est clairement dépassé sur nos smartphones, il reste très efficace sur une petite liseuse comme la eReader HD Pro de chez Energy Sistem. Surtout s’il est lourdement modifié et adapté à la lecture numérique. Je vous invite à passer aux paragraphes suivants pour en découvrir plus à propos de cette bonne surprise venue d’Espagne.

A Lire : Quelle liseuse choisir pour la lecture numérique en 2018 ?

Vidéo de prise en main

Design

Il faut bien être honnête, le design de la petite liseuse espagnole n’est pas le plus renversant du marché. Toute en angles, la eReader Pro HD adopte un look rectangulaire qui ne plaira pas à tout le monde. Elle a cependant le mérite d’être légère avec seulement 185 grammes sur la balance et de posséder un look assez compact grâce à ses dimensions de 160 x 122 x 10 mm.

Coque plastique liseuse eReader Pro HD

En plus de son écran tactile, la petite liseuse électronique intègre des boutons physiques dédiés à la lecture. Ils ne sont malheureusement pas personnalisables comme c’est le cas chez la plupart des concurrentes. Android oblige, il y aussi un bouton tactile de retour situé sur le dessous de la dalle E-Ink.

Boutons physiques liseuse Energy Sistem

Fait plutôt rare dans le monde des liseuses, toute la connectique se trouve sur la tranche haute. Ce n’est pas bien gênant à l’usage, le tout reste facilement accessible. Ce qui est plus original, c’est l’écran complètement plat. J’en avais déjà rencontré un sur la InkBOOK Prime, une autre machine de lecture sous Android. Le gros avantage de ces dalles bord à bord, c’est qu’elles sont très faciles à entretenir, la poussière ne s’accumulant pas dans les creux comme c’est le cas sur la Kindle Paperwhite pour ne citer qu’elle.

Connectique liseuse eReader Pro HD

Pour finir, on notera que le dos en plastique style peau de pèche attrape très vite les traces de doigts. Pas génial. Malgré tout, la eReader Pro HD s’en tire plutôt bien côté design. Ce n’est pas forcément la plus confortable du monde, mais elle reste dans la bonne moyenne pour un usage régulier.

Ecran

Energy Sistem a opté pour un écran HD sur sa liseuse électronique. Si sa définition n’est pas la meilleure – la machine date de 2016 – c’est toutefois suffisant pour lire confortablement. Avec 212 ppi, vous ne verrez les pixels qu’en collant le nez sur la eReader Pro HD. Pour les amateurs de mangas et bandes dessinées, il s’avère que la dalle sera trop petite pour ce type de lecture. C’est d’ailleurs le cas sur toutes les machines de 6″, peu importe la qualité d’écran.

Définition écran eReader Pro liseuse électronique

L’éclairage frontal dispose de 25 niveaux de puissance. Il n’est pas trop fort pour la nuit et suffisamment puissant pour la lecture en plein jour. Il est dommage quand même qu’il ne bénéficie pas d’un filtre de lumière bleue. L’éclairage blanc n’est pas forcément très reposant pour la lecture de nuit. J’ai aussi constaté quelques fuites de lumière sur le haut de la dalle. Rien de bien méchant, c’est la même chose pour toutes les liseuses. Ce phénomène est dû à la technologie même de l’éclairage frontal.

Eclairage frontal liseuse eReader Pro HD

Interface

Pour sa eReader Pro HD, Energy Sistem n’a pas développé son propre OS. La société espagnole a privilégié Android, le système d’exploitation mobile de Google. Il est ici utilisé dans sa version 4.2.2 Jelly Bean. N’espérez pas voir la même interface que sur tablette, le tout a été retouché lourdement pour les besoins de la lecture électronique. Le menu principal présente des raccourcis vers vos applications favorites. Deux lignes affichent vos lectures récentes et les derniers livres ajoutés. Tout en bas de l’écran sont situés les boutons de retour, de réglage de luminosité ainsi que le centre de notifications. C’est simple et fonctionnel, bien que plus complexe que les interfaces clés en main qu’on trouve sur les Kindle ou la Bookeen Saga.

Avantages

L’utilisation d’Android présente pas mal d’avantages. Le plus gros est la versatilité. Grâce au Play Store, il est possible de télécharger des milliers d’applications, dont plusieurs centaines dédiées à la lecture. Si FBReader et Adobe Reader sont pré-installés, rien ne vous empêche de télécharger les logiciels développés par les concurrents : Kindle, Kobo, Decitre, Cultura… Moi qui ait accumulé des livres sur diverses plateformes ces dernières années, je dois bien avouer que c’est hyper pratique de tous les retrouver sur une seule et même liseuse !

Applications Android liseuse Energy Sistem

Pour aller plus loin, sachez que GMail et Google Drive sont aussi pré-installés sur la eReader Pro. Tout est mis en place pour faciliter les transferts et la synchronisation de vos ouvrages préférés. L’ensemble est maintenu à jour via le Play Store. Vous profitez ainsi de la même interface que sur smartphone ou tablette, ainsi que des mêmes services. Je n’ai fait qu’effleurer les possibilités de cette liseuse, mais je dois avouer que j’ai été assez bluffé. Les plus bidouilleurs s’en donneront à cœur joie !

Inconvénients

L’usage d’Android implique néanmoins quelques sacrifices. Par défaut, aucun magasin n’est intégré à la eReader Pro. Enfin si, il s’agit de Nubico, un service totalement en espagnol… Il faudra donc prendre le temps de télécharger vos livres d’une façon ou d’une autre. Pour ma part, je suis passé par Calibre qui aura reconnu du premier coup la machine. Suite à quoi, il n’aura fallu que quelques minutes pour télécharger mes applications préférées pour retrouver mes titres favoris.

On note vite les limites de ces procédés. Les livres lus sur Kindle ne s’affichent pas dans le menu principal. Les boutons physiques ne sont pas non plus gérés par les applications tierces. Un petit temps d’adaptation est ainsi nécessaire pour se familiariser avec le fonctionnement de chacune. On déplorera aussi la pauvreté de la bibliothèque intégrée qui ne permet pas de créer d’étagères. L’idéal sera de passer par Aldiko, la référence pour gérer et lire des livres électroniques.

Kindle sur liseuse Energy Sistem

Outre ces petits détails qui sont loin d’être rédhibitoires, le plus gros manque provient de l’absence de dictionnaire. J’ai bien essayé d’intégrer des dicos au format DICT, mais rien à faire, ils ne fonctionnent pas dans FBReader. L’affichage en noir et blanc apporte parfois quelques déconvenues selon les applications. Il est parfois impossible de voir la forme de certaines icônes ou de lire une définition à cause de son aspect originel non compatible avec les liseuses. Bref, tout n’est pas parfait et ne conviendra pas à tous les lecteurs. Les novices risquent d’être déboussolés et de passer ainsi à côté du potentiel de la eReader Pro HD.

Formats supportés

La liseuse espagnole est capable de lire nativement un bon nombre de formats, dont ceux protégés par la DRM Adobe. En voici une liste :

  • TXT
  • PDF
  • EPUB
  • FB2
  • HTML
  • RTF
  • CHM
  • MOBI

Ce n’est pas suffisant ? Dans ce cas, les applications disponibles sur le Play Store devraient vous donner entière satisfaction. FBReader, l’application de base fournie sur la liseuse propose plusieurs dizaines de tailles et polices différentes. Certaines sont loin d’être idéale pour la lecture, mais le tout est suffisant pour bien débuter en douceur avant de passer sur d’autres applis.

Le seul gros manque à mon sens est le support des livres audio. Aucun prise casque, ni connectivité Bluetooth. Il est donc impossible d’écouter des audio-books. Ce n’est pas vraiment grave à mon sens, mais ça reste frustrant au vu de la polyvalence de la eReader Pro dans les autres domaines.

Service de synchronisation

La eReader Pro ne possède aucun service de synchronisation… et tous à la fois ! Grâce à Android et au Play Store, il est possible de retrouver vos livres favoris enregistrés sur Google Drive. Sinon vous pouvez envoyer vos e-books du PC à la liseuse via GMail. Ou les lire directement sur l’application Kindle si vous êtes friand des services Amazon. Et ainsi de suite. Chacun pourra trouver chaussure à son pied. Je dois même avouer que c’est la première liseuse électronique que je teste qui est capable de regrouper toutes mes applications habituelles au même endroit. Ajoutez à ça le navigateur Web d’Android 4.2 pour télécharger des ouvrages depuis des librairies sans DRM comme 7switch ou Black Library. Pas mal !

Performances et autonomie

Armée d’un processeur ARM Cortex A9 dual-core cadencé à 1 GHz et de 512 Mo de RAM, la eReader Pro HD fait montre de belles performances. Elle s’est avérée plus réactive que la InkBOOK Prime pourtant plus récente et mieux équipée. Les pages se tournent vite. Les applications s’ouvrent en quelques secondes. En bref, j’ai été assez bluffé par les performances de cette machine. Tout dépend bien sûr des applications employées. Kindle reste ainsi assez lourde, comme sur les smartphones. Mais dans l’ensemble, les impressions restent très positives.

Liseuse eReader Pro HD Energy Sistem

Du côté de l’autonomie, c’est une batterie de 2 800 mAh qui assure en théorie une autonomie de 2 mois (sans WiFi, ni éclairage). Soyons honnêtes, Android reste un OS gourmand et vous n’obtiendrez pas le résultat annoncé, peu importe vos efforts. En une semaine environ, j’ai perdu 50% d’autonomie. Certes, j’ai téléchargé pas mal d’applications et mises à jour lors des premières heures. Suite à quoi je suis revenu à un usage plus classique. J’estime ainsi la durée de vie maximale d’une charge à 3 semaines environ à raison de 30 minutes par jour sans WiFi et avec un éclairage bas le soir. Un temps correct, mais loin en dessous de la Kindle Paperwhite et ses homologues non-Android.

A Lire : Quelle liseuse choisir pour la lecture numérique en 2018 ?

Conclusion Energy Sistem eReader Pro HD

Voir l'offre

Une belle surprise venue d'Espagne

7.4 sur 10
Les plus Légère et compacte / Très polyvalente grâce à Android et le Play Store / Bonnes performances globales / Présence de boutons physiques / Système ouvert à la bidouille Les moins Prix plus élevé que la concurrence / Pas de filtre à lumière bleue / Gestion des dictionnaires pas au point / Certaines applications pas bien adaptées à l'écran noir & blanc / Ecran un peu en retrait face à la concurrence Conclusion Energy Sistem eReader Pro HD J'avoue que je n'attendais pas grand-chose d'elle quand j'ai reçu la eReader Pro HD. Mais force est de constater que cette petite liseuse est très efficace dans son domaine. Dotée d'Android comme la InkBOOK Prime, elle maîtrise bien mieux ce système que sa concurrente. Les performances sont au rendez-vous, la prise en main reste plutôt intuitive pour qui a déjà utilisé un smartphone Android. C'est surtout le Play Store qui est un véritable atout. Il devient ainsi possible de télécharger des dizaines d'applications et de regrouper plusieurs services concurrents sur la liseuse. La eReader Pro HD ne s'adresse cependant pas à tous les publics. Un peu de patience sera nécessaire afin de la dompter et passer outre quelques petits manques : absence de dictionnaire, boutons physiques pas gérés dans les applis tierces, écran en retrait. Son prix un peu plus élevé que les concurrentes sera aussi un frein à l'achat. Malgré tout, j'ai vraiment apprécié mon expérience avec cette liseuse. Je vous la recommande vivement si vous utilisez plusieurs services de lecture en parallèle et que mettre les mains dans le cambouis ne vous fait pas peur. Vous ne devriez pas le regretter, c'est probablement l'une des meilleures liseuses dotées d'Android à l'heure actuelle.
le 0 547
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *