Google Now ou comment ne plus avoir à penser par soi même

Par ,

Google Now

Google Now ou “l’information dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin” est un nouveau service du géant de l’Internet. Google nous habitue depuis quelques années à bouleverser la manière dont nous utilisons la technologie en créant de nouveaux usages. Eh bien avec Google Now, la technologie prend les devants en devinant les besoins de l’utilisateur.

Le 27 juin, lors de la conférence Google I/O, le géant de Mountain View a présenté de nombreuses nouveautés logicielles et matérielles dont Android 4.1 Jelly Bean. Ce dernier adoptera donc un assistant capable d’interagir avec l’utilisateur aussi bien que le fait Siri, mais il pourra aussi vous apporter des informations avant même que vous ne les demandiez. Cette technologie prédictive se base sur l’accumulation de tonnes de données de toutes sortes que Google amassent depuis belle lurette.

Comment fonctionnera Google Now ?

Prenons des exemples concrets : c’est la fin de journée. Le trafic est dense sur la route menant à votre domicile, Google le sait grâce à Google Maps. L’assistant de votre téléphone/tablette sous Android 4.1 va alors vous prévenir que si vous voulez rentrer à l’heure pour l’anniversaire de votre femme dont il connaît la date grâce à Google+ (il vous a préalablement averti de lui acheter un cadeau), il faut quitter le boulot dès à présent. En effet, Google Maps se base sur les horaires enregistrés dans l’Agenda pour estimer l’heure à laquelle vous finissez de travailler.

Et étant donné que c’est un jour particulier, vous n’aurez pas le rappel “acheter du pain” mais plutôt “voici la liste des restaurants près de chez vous qui devraient vous plaire”. Eh oui, Google Now connaît vos goûts car votre position géographique est connue, tout comme l’historique de vos recherches sur internet. Manque de pot, ce soir là c’est la finale du match de Basket … mais pas de panique, Google Now vous averti quand un panier est marqué car il sait qu’elle équipe vous soutenez.

20120705-093458.jpg

Google Now saura que vous êtes en retard le lendemain pour aller mener vos petits a la crèche. Il vous conseillera d’écourter le petit déjeuner et vous guidera pour vous y rendre le plus rapidement possible. Pour le moment, cela se limite aux transports, aux restaurants ou aux horaires des avions, mais Google va évidemment complexifier l’offre dans le futur.

Mais Google a déjà atteint son but :

« Parfois, je n’ai même pas besoin de demander. Google sait juste ce dont j’ai besoin. Incroyable. »
selon un journaliste de Business Insider, qui a pu tester le système.

Pour que Google Now soit une réussite et que les possesseurs d’Android utilisent ce service, ce dernier doit accumuler beaucoup de données mais aussi ne pas être agressif dans son intégration. Google a travaillé très en amont pour préparer cette fonctionnalité : la firme a déjà unifié les politiques de confidentialité et de données personnelles de tous ses services (Gmail, Maps, Calendar…).

Horaires des avions Google Now

Énorme enjeu publicitaire

Les revenus de Google sont essentiellement centrés sur les recettes publicitaires (99% des revenus). Alors oui, Google a aussi l’intention de se faire de l’argent sur nos habitudes en proposant un restaurant plutôt qu’un autre (tout en restant dans les goûts de l’utilisateur), en sollicitant à n’importe quel moment l’utilisateur par une popup (Google peut déjà vous donner les noms des points d’intérêt à proximité).

Il n’est pas absurde d’imaginer que Google fera la même chose avec des commerces et des marques. D’autant plus qu’avec Wallet, sa solution de paiement pour smartphone, Google disposera également des habitudes d’achats. Les possibilités sont simplement illimitées.

« En réalité, je pense que les gens ne veulent pas que Google réponde à leurs questions. Ils veulent que Google leur dise ce qu’ils doivent faire. » – 2010, PDG de Google Eric Schmidt interview au Wall Street Journal.

le 5 601
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
5 commentaires
  1. Les Geeks adoreront, les autres le craindront … mais vous serez libres d’accepter la proposition ou pas !

    Si on prend FB, Twitter, Foursquare, Pinterest, …, on peut tout savoir de la vie d’une personne. Qu’est-ce que ça va changer pour elles vu qu’elles se dévoilent déjà telles des exhibitionnistes ?

  2. Je sais pas s’il faut en avoir peur de ce truc ( pas pour la confidentialité ( parceque franchement on s’en fou de la vie des autres ) ) mais plutôt que cet outil nous dis quoi faire, a quel moment … Un peu comme si on était esclave de la machine. J’ai un petit peu peur qu’on nous programme comme des pendules et qu’on soit un peu “robotisé”.
    Même si je comprends que le réel intérêt c’est de nous faciliter la vie, ça me fait un peu peur pour l’avenir

    1. Je te rejoins plutôt. Ca a un côté magique et génial, et particulièrement effrayant également.

      Où est notre cerveau et à quoi sert-il… ?

  3. J’espère ne jamais utiliser ce truc … Au moins cette fois c’est clair Google stocke et utilise toutes les données qui transitent par leurs outils (bon on n’avait pas beaucoup de doute remarque) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *