Chrome OS : notre test & avis sur le système d’exploitation de Google

Par ,

Nous testons aujourd’hui Chrome OS, un système d’exploitation développé par Google. Base sur le célèbre navigateur Chrome, que vaut cet OS ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet.

Histoire de Chrome OS

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit peu d’histoire. Chrome OS est un système d’exploitation récent comparé à ses concurrents comme Windows ou encore GNU/Linux. Il est développé depuis 2009. Son objectif est de proposer un système léger qui permet de naviguer rapidement sur le Net. Sachant que la majorité des personnes dans le monde se servent des PC presque uniquement pour cet usage, on se rend compte que Google a bien joué son coup. La même année, un partie du code source devient Open Source, ce qui donne naissance au projet libre Chromium OS. On retrouve le même schéma que pour les navigateurs Web du même nom. Il n’est ainsi pas rare que Chromium OS serve de puits d’inspiration au développeurs de Chrome OS.

C’est en 2011 que sont dévoilés les premiers Chromebooks, conçus par Google en partenariat avec Acer et Samsung. D’autres grands noms ont depuis rejoint la famille comme Asus, HP ou encore Lenovo. Les ventes restent cependant moins importantes que pour les PC et Hybrides sous Windows 10. Chrome OS reste un système très simple, voire trop simpliste pour les utilisateurs les plus avancés. Mais nous allons parler de tout ceci plus en détail dans la suite de ce dossier.

Interface

Comme tout système d’exploitation, Chrome OS dispose de sa propre interface. Elle est cependant très simplifiée si on la compare à celle de Windows 10 ou même celle de Ubuntu. Au premier lancement les réglages s’effectuent vite car ils sont très limités : se connecter au réseau Wifi et entrer vos identifiants Google. Ils sont cependant indispensables pour un bon fonctionnement. Chrome OS se repose en effet sur les services en ligne offerts par Google. Si vous possédez un smartphone sous Android, vous avez déjà probablement un compte opérationnel. Si ce n’est pas le cas, la création ne prendra que quelques secondes. Notez d’ailleurs qu’il est possible de créer plusieurs utilisateurs sur un même Chromebook.

Connexion sur Chrome OS
Un compte Google est indispensable pour utiliser Chrome OS.

Une fois authentifié, il ne reste plus qu’à découvrir l’interface. Les premiers mots qui viennent à l’esprit sont “simplicité” et “minimalisme”. Le bureau est très dépouillé, ça peut surprendre la première fois. On retrouve néanmoins certains éléments classiques des OS sur PC :

  • Un bouton pour accéder aux applications
  • Une barre des tâches
  • Une zone de notifications

Le passage depuis Windows ne sera donc pas trop dépaysant !

Bureau de Chrome OS
Le bureau est proche de ce qu’on trouve sur d’autres OS.

Voyons maintenant chaque élément. Le bouton en forme de rond tout en bas à gauche fait office de menu démarrer. Il permet d’accéder aux applications pré-installées ainsi qu’à la barre de recherche Google. On se rend compte que Chrome OS n’est pas si éloigné que ça d’Android. La recherche vocale “OK Google” est aussi intégrée et fonctionne à merveille.

Chrome OS menu des applications
Le menu de démarrage contient la barre de recherche Google et les dernières applications utilisées.

La barre des tâches permet de placer les icônes de vos applications préférées afin de les lancer plus vite. C’est classique et toujours aussi pratique.

Barre de raccourcis de Chrome OS
La barre des tâches permet de faire des raccourcis rapides vers vos sites et applications préférés.

La zone de notifications permet quant à elle de voir l’état des composants liés au système : heure, connexion au réseau, utilisateur connecté, etc… C’est aussi à cet endroit que vous pourrez redémarrer ou éteindre le Chromebook. Le design fait là aussi penser à Android avec des icônes aplatis.

Zone de notifications sur Chrome OS
La zone de notifications est très complète.

Le petit défaut qui irritera certains est l’impossibilité de mettre des icônes sur le bureau. On se retrouve donc avec une énorme surface qui ne peut pas être exploitée, c’est assez dommage. Et en dehors des fonds d’écran, le système n’est pas personnalisable. Si vous n’aimez pas le minimalisme, il faudra oublier Chrome OS !

Applications : Chrome Web Store

Chrome OS utilise des applications Web, tout comme le faisait le défunt Firefox OS. Le gros avantage de cette méthode est qu’elle demande peu de stockage, la plupart des applications s’utilisant en ligne.

Plusieurs sont déjà installées de base comme Google Chrome, Drive ou encore Play Films. Mais des milliers d’autres sont disponibles sur le magasin Chrome Web Store. Si vous utilisez quotidiennement le navigateur éponyme, vous serez en terrain connu. L’installation et l’utilisation sont très simples. Le seul pré-requis est une connexion Internet dans la plupart des cas.

Magasin d'applications Chrome OS
Le Web Store est le même que sur PC et permet de télécharger des applications rapidement.

On note cependant certaines limitations, tant dans les applications disponibles que dans leur fonctionnement. Je vais me répéter, mais c’est pour votre bien : c’est très basique ! Il sera difficile (voire impossible) de dégoter un logiciel de retouche photo évolué comme Gimp ou Photoshop. Oubliez les jeux vidéos aussi. Chrome OS est prévu avant tout pour des usages légers. Si vous aimez consulter Twitter, regarder des films sur Netflix ou éditer des documents simples, tout ira bien. Des usages plus poussés ne seront pas possibles ou alors il faudra faire des compromis.

Applications Web sur Chrome OS
Les applications sont basiques et simples d’emploi.

Ce type de fonctionnement est à la fois une force et une faiblesse. En tant que rédacteur Web, Chrome OS répond ainsi parfaitement à certains de mes besoins. Je peux rédiger un article sur WordPress en utilisant Google Chrome. Je partage mes photos avec les collègues via Google Drive. Et je fais ma pause sur Netflix. Mais si je veux monter une vidéo pour la chaîne YouTube du site, ça devient immédiatement plus compliqué. Notez qu’il est possible de redimensionner les fenêtres et faire du tiling comme sur PC ou Mac.

Performances

Un gros avantage de Chrome OS réside dans sa rapidité d’exécution. Comme ce système d’exploitation est très basique et ne demande pas autant de ressources que Windows, il peut ainsi se lancer très vite. En moyenne, un Chromebook s’allumera en cinq secondes environ. L’extinction est encore plus rapide, prenant en général moins de deux secondes. Pas mal ! Les Chromebooks fonctionnent bien évidemment avec des SSD. Ça se ressent à l’usage, les applications sont très rapides à s’ouvrir. La navigation avec Google Chrome est aussi un régal, les pages se chargeant à toute vitesse. La firme de Moutain View a optimisé son bébé afin qu’il soit taillé pour le Web.

Une future fusion avec Android

Afin de pallier au faible nombre de logiciels et applications disponibles dans le Chrome Web Store, Google prévoit dans le futur une intégration plus poussée avec Android. Le Play Store sera ainsi disponible nativement, apportant avec lui des millions d’applications supplémentaires. Tous les Chromebooks qui seront lancés en 2017 seront compatibles comme l’indique Google sur son site dédié.

Voir la liste des Chromebooks compatibles avec le Play Store

La mise à jour aura donc lieu dans le courant de l’année 2017, ce qui devrait probablement augmenter l’intérêt du grand public pour les Chromebooks. Certaines rumeurs faisaient même état d’une fusion complète en un seul et même système qui serait nommé Andromeda.

Conclusion

Un système d'exploitation taillé pour le Web

7.5 sur 10
Les avantages Simplicité d'utilisation / Rapidité d'exécution / Idéal pour la navigation Web Les inconvénients Limité en dehors de la navigation Web / Pas moyen de mettre des raccourcis sur le bureau / Personnalisation quasiment inexistante Notre avis sur Chrome OS Face à Mac OS et Windows 10, Chrome OS fait figure d'ovni. Centré sur les services Google, il est cependant taillé pour la navigation Web, qui reste l'usage le plus répandu en informatique. Rapide et très simple d'emploi, Chrome OS pêche par manque d'autres fonctionnalités et de personnalisation. En dehors du cadre prévu par Google, il montre vite ses limites. J'ai cependant pris plaisir à l'utiliser pour le travail autant que les loisirs. On vous recommande d'y jeter un œil si votre principal usage est la navigation Web.
le 4 3101
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
4 commentaires
  1. Je me laisserai bien tenter, mais 399 euros pour juste aller sur le net et devenir un client captif de Google, cela me semble un peu cher. J’aimerai plus d’info sur l’usage possible hors connections.

  2. Bonsoir,
    Peut-on mettre un émulateur pour installer un windows quelconque ? J’utilise un logiciel qui ne fonctionne que sous windows.

    Pour ce qui est de la suite office, libroffice ou autre est-il dispo ?

    Merci,

  3. Bonjour,
    Qu’en est-il des outils d’accessibilité ?
    – Zoome-ton facilement si l’écran n’est pas tactile ?
    – Peut-on activer un lecteur vocal de l’écran sur tout l’ensemble de l’interface – web, applis et OS ?
    – Peut-on utiliser la dictée vocale comme on peut déjà le faire sur Google Drive ?
    – Existe-t-il, comme sur Youtube, un traducteur écrivant le texte des vidéos, pour les sourds et malentendants ?

    Bref, beaucoup de questions , et j’en oublie, au sujet de l’accessibilité, en pensant à tous les handicaps.

    1. Bonjour Gil,

      Votre question est très pertinente. Chrome OS propose de base de nombreux paramètres d’accessibilité comme les touches persistantes, la loupe ou encore les commentaires audio. Je vous invite à visiter la page Google dédiée qui vous donnera une liste des possibilités : https://support.google.com/chromebook/topic/6323347.
      Sachez qu’il est possible ensuite de rajouter des modules à Google Chrome depuis le Web Store : https://chrome.google.com/webstore/category/collection/accessibility
      Les possibilités semblent donc aussi étendues (voire plus) que sur les autres OS.

      Cordialement,
      Johan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *